Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 14 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Vous n'aurez pas ma haine" : ils ne tueront pas l'humanisme, le talent et la beauté.

En perpétrant les crimes du 13 novembre, les obsédés de la haine ne pouvaient pas se douter que leur forfait donnerait un jour naissance à un spectacle de théâtre superbe. Si vous pouvez y aller, ne le manquez pas.

Atlanti-culture

Publié le
"Vous n'aurez pas ma haine" : ils ne tueront pas l'humanisme, le talent et la beauté.

THEATRE

VOUS N’AUREZ PAS MA HAINE

THEATRE

D’après le récit d'Antoine Leiris

Mise en scène de Benjamin Guillard

Avec Raphaël Personnaz et au piano Lucrèce Sassella en alternance avec Donia Berriri.

INFOS & RESERVATIONS
Théâtre du Rond-Point
2 bis avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris

Jusqu' au 10 décembre à 18h30, du mardi au dimanche.  
Réservations: 01 44 95 98 00 

                        www.theatredurondpoint.fr

RECOMMANDATION

EN PRIORITE

THEME

Antoine Leiris, alors journaliste à France Info, a perdu sa femme au Bataclan le soir des attentats du 13 novembre 2015.

Trois jours après, il poste une lettre sur Facebook qui deviendra un livre publié en 2016 chez Fayard, dans lequel il raconte les douze premiers jours de cette nouvelle vie avec son fils de 17 mois.  Une expérience intime devenue un récit collectif avec cette phrase désormais connue dans le monde entier : « vous n'aurez pas ma haine ».

POINTS FORTS 

-   Ce texte très personnel et intime est transmis par Raphaël Personnaz avec autant d’élégance que de pudeur. Seul sur scène, accompagné d’une pianiste que l’on devine derrière un voile blanc, et dans une mise en scène épurée, l’acteur porte le récit de cette tragédie avec une justesse et un tact exceptionnels.

-     Les émotions insoutenables qui frappent son personnage sont restituées avec intensité sans jamais se départir de la sobriété qui caractérise ce texte.Il est rare qu’un spectacle donne à ce point le premier rôle aux mots, et qu’un texte aussi poignant parvienne  à nous faire également rire par moments.

-      La précision du récit, jour par jour et heure par heure, des événements, loin d’une chronologie clinique, bouleverse au contraire par l’irruption soudaine de l’horreur dans un quotidien serein et heureux… Alors que sa femme assiste au concert du Bataclan arrivent les premiers textos qui lui demandent « tout va bien ? vous êtes en sécurité ? », suivis par la stupeur et les faits, les premières informations qui défilent sur l’écran et les commentaires des chaînes d’info sur le carnage du Bataclan…puis le téléphone qui sonne dans le vide, la nuit à courir les hôpitaux et les rues à la recherche du moindre indice qu’il ne trouvera pas. Enfin, le retour à 7h du matin pour le biberon de son fils et l’appel de sa belle-sœur, qui lui délivrera la terrible nouvelle.

POINTS FAIBLES

Je n’en vois pas.

EN DEUX MOTS

 Le spectacle est d’autant plus bouleversant qu’il révèle à quel point ces événements restent inscrits dans nos mémoires et nos inconscients. Il suffit de quelques secondes pour revivre cette soirée tragique et être touché par les mots simples et intelligents d’Antoine Leiris. On est frappé par la force avec laquelle il accepte cette terrible vérité : sa vie et celle de son enfant doivent reprendre leurs cours, inexorablement, avec eux et malgré eux.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 23/11/2017 - 15:34 - Signaler un abus "journaliste à France Info"..J'avais zappé cela !!

    Mais heu .... j'irai bien revoir Gaspard Proust, moi.......

  • Par vangog - 23/11/2017 - 18:59 - Signaler un abus Très touchant, ce résumé!

    Je souhaite tout le courage qu'il faut aux familles des disparus, ainsi qu'aux survivants de ce massacre inhumain. La haine est inutile, en effet

  • Par MIMINE 95 - 24/11/2017 - 09:29 - Signaler un abus DANS LA GRANDE LIGNEE

    avançons les yeux bien fermé. Personnellement je préfère le père d' Abel Chenouf, - https://www.valeursactuelles.com/societe/le-pere-dun-soldat-tue-par-merah-le-vivre-ensemble-un-concept-que-jai-toujours-trouve-con-90474 -, n'en déplaise à tous les caporaux chef de la "compagnie du saint sacrement de l'autel" - (http://www.toutmoliere.net/compagnie-du-saint-sacrement-de-l-autel.html ) .

  • Par MIMINE 95 - 24/11/2017 - 09:33 - Signaler un abus LES YEUX

    bien ferméS

  • Par atlantique07 - 24/11/2017 - 12:12 - Signaler un abus Après le livre , la pièce..

    Il est certain que désormais les terroristes n'oseront plus rien...Moi si on avait tué l'homme de ma vie je n'aurais pas fait le tour des radios et plateaux télé sous les yeux des journalistes énamourés car j'aurais juste été brisée de chagrin........

  • Par MIMINE 95 - 25/11/2017 - 13:11 - Signaler un abus A ATLANTIQUE

    Peut être que lui le "chagrin" ne le brise pas.... Je connais bien le milieu de l'audiovisuel et dire que les narcisses y sont légions est une lapalissade. Comme les narcisses ignorent l'altruisme et n'éprouvent aucune empathie réelle pour les autres, ces derniers n'étant que "des moyens" ceci explique peut être cela.....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Véronique Smée

Véronique Smée est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€