Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Affaire Benalla : bien plus qu’un fait divers, l’indicateur d’une décomposition française

Alors que la polémique médiatique se concentre sur les violences honteuses commises par Alexandre Benalla, le garde du corps d'Emmanuel Macron, Alexis Carré s'interroge sur l'identité de l'homme qui filme la scène. Taha Bouhafs, militant insoumis proche de Jean-Luc Mélenchon, est connu pour avoir déjà été présent lors de nombreuses scènes d'agitation similaire.

Polémique

Publié le
Affaire Benalla : bien plus qu’un fait divers, l’indicateur d’une décomposition française

 Crédit JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Atlantico.fr : L'ampleur que prend "l'affaire Benalla" vous surprend-elle ?

Alexis Carré : Les faits qui sont reprochés à ce chargé de mission de l'Élysée sont difficilement justifiables. C'est aussi le cas de la manière dont sa hiérarchie semble les avoir traités.
 
Il est toutefois difficile de suivre les nombreuses voix qui voudraient faire de cet incident l'illustration d'un appareil d'État globalement arbitraire, violent et inégalitaire.
Et c'est en définitive la conséquence la plus grave de cette affaire, qui menace de ternir dans son ensemble l'action des forces de l'ordre chargées d'encadrer ces manifestations violentes. Or leur comportement lors de ces événements est, compte tenu de la situation, largement exemplaire.
 
Seulement certains journalistes, on l'a vu avec Yann Moix à Calais, conçoivent effectivement la police comme un instrument d'État de nature essentiellement répressive et non comme une force de sécurité et de protection de la population. Dans cette mesure, ils voient dans toutes les bavures, qui sont statistiquement très rares, le signe d'une pratique générale ; ce qu'aucun élément concret ne confirme.
 

L'homme qui a filmé le garde du corps d'Emmanuel Macron en train de rouer de coups un manifestant est Taha Bouhafs, un militant de la France insoumise qui s'est fait déjà connaître pour de nombreuses violences lors de manifestations. Si cette vidéo est accablante pour le garde du corps d'Emmanuel Macron, ne l'est-elle pas au moins autant pour les militants insoumis qui ont provoqué les forces de l'ordre violemment ?

La manière dont communiquent les mouvements violents vise à présenter leurs membres comme des jeunes laissant exploser leur colère. Le phénomène serait donc spontané et passionnel. Cette violence est en réalité méthodique et renvoie à une longue tradition de pratiques dites subversives. Les partis ou groupes révolutionnaires veulent renverser l'ordre établi. Pour justifier leur propre violence il leur faut prouver que l'ordre qu'ils combattent est illégitime, qu'il est lui-même violent et injuste. Pour ce faire il leur faut exposer les forces de l'ordre à des situations où leurs concepts opérationnels deviennent inopérants et où elles sont donc amenées à commettre des erreurs et exercer la force de manière excessive ou sur des innocents. Le black block constitue un exemple typique de cette technique. Le public comprend que la police soit habilitée à faire un usage proportionnel de la force contre les manifestants violents. L'objectif du black block est donc d'attirer l'action de la police en dehors de ce cadre. Pour cela les militants ne vont pas créer une manifestation séparée mais au contraire s'immiscer au milieu des manifestants pacifiques. Les organisations ou individus non violents, mais favorables à la cause ou aux moyens d'action du black block, vont quant à eux tâcher d'empêcher l'identification des éléments violents. Par exemple en s'interposant entre le black block et la police ou encore en portant le même genre de vêtements noirs que ces derniers. 
 
Les forces de sécurité sont alors confrontées à une alternative. Soit elles agissent et prennent alors le risque de provoquer des victimes collatérales. Soit elles n'agissent pas et laissent faire les violences. En sachant que même lorsqu'elles interviennent, les techniques citées plus haut rendent impossible le rassemblement des preuves ou l'identification des auteurs.
 

Comment se fait-il que les exactions des policiers soient si systématiquement filmées par les mêmes militants ? L'extrême gauche, d'une certaine manière, ne cherche-t-elle pas à susciter les violences pour mieux se victimiser ?

Le perfectionnement des téléphones portables a rendu possible une mise en scène de la violence policière qui consiste à capter les images des réactions policières en omettant le travail préalable de harcèlement et de provocation effectué par certains militants violents.
 

En somme, les insoumis ont adopté le 1er mai une stratégie proche de la guerre civile ?

Pour faire une guerre civile, il faut être deux. Étant donné la détermination de ces groupes violents à provoquer des incidents, on peut au contraire saluer le professionnalisme des forces de sécurité. Avec la prise vidéo systématique des interventions par les "journalistes indépendants", le petit nombre d'incidents justifiant des sanctions à l'égard des policiers montre que le portrait d'une institution violente et raciste est très éloigné de la réalité. Aussi navrante que soit l'affaire Benalla, elle ne doit pas servir de prétexte afin de discréditer le difficile travail des forces de l'ordre.
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Citoyen-libre - 20/07/2018 - 09:55 - Signaler un abus Bah !

    Tous les gouvernement, sous toutes les latitudes, se sont toujours entourés de barbouzes. Il y a toujours de salles besognes à effectuer. Sauf que ces gugus sont rarement recrutés à la sortie de polytechnique....

  • Par newworld666 - 20/07/2018 - 09:56 - Signaler un abus C'est bon .. je me désabonne après tant d'années à vous lire

    Voilà ce que j'ai mis sur facebook .. et qui est déjà partagé par un certain nombre d'amis. Je sais pas si nos journalistes foireux regardent les réactions des gens sur facebook .. mais ce qui est sûr c'est que j'aimerais bien qu'ils sachent que le foin qu'ils nous font parce que quelqu'un a secoué un bad block grec anonyme le 1er Mai .. est juste pathétique => le degré zéro du journalisme. Je ne voterais jamais pour un pur fonctionnaire énarque type Macron qui dépense sans compter.. mais de là à en faire un scandale d'état, ça démontre une fois de plus comment ces journalistes sont foireux et sans aucune profondeur dans les analyses !!! Donc -> raz le bol de la médiocrité des analyses en première page des journaleux et autres assimilés... et vos perpétuels scandales d'état creux et sans saveur. A ce stade .. je reste abonné à Les Echos .. un petit encart, là ou pour Atlantico et l'Opinion c'est une grande partie des titres phares depuis 2 jours !!!! bonne continuation .. et je vais gagner le cout de deux abonnements...

  • Par assougoudrel - 20/07/2018 - 09:59 - Signaler un abus Les caméras des insoumis ne

    filmeront jamais les départs de feux provoqués par ces mêmes insoumis, ne filmant que les policiers ou gendarmes qui se défendent comme ils peuvent contre des bandes bien organisées et bien orchestrées (ils sont bridés par leur ministre). Il faudrait dorénavant que les forces de l'ordre tabassent les "caméramen" et détruisent ces caméras. Pour cette affaire, sans ces derniers, on aurait pas été au courant.

  • Par cloette - 20/07/2018 - 10:11 - Signaler un abus @neworld

    Si c'est un scandale d'Etat, c'est que ce qui devait "péter", pète, c'est une explosion naturelle, il n'y a pas à mettre en cause les journalistes qui font leur métier, le temps de la manipulation est passé .

  • Par Ganesha - 20/07/2018 - 10:34 - Signaler un abus Tourner autour du pot

    Article stupide et répugnant ! Ce mr. Carré qui, paraît-il, ''enseigne la Théorie politique à Sciences Po'', feint d'ignorer les principes de base du fonctionnement d'une police républicaine. Les manifestants qui commettent des actes de violence doivent être arrêtés avec calme et efficacité, et mis en prison ! Quitte à devoir construire de nouvelles prisons. Il y a eu une bavure commise par un ''faux policier'', pourquoi ''tourner autour du pot'' ?

  • Par Ganesha - 20/07/2018 - 10:43 - Signaler un abus Abus de pouvoir

    Le premier commentaire sur ce sujet qui a été publié sur Atlantico, me paraît être le plus pertinent : ''C' est peut être.....le petit ami de notre président arc en ciel !'' Que notre président soit un homosexuel se voit comme ''le nez au milieu de la figure'' ! Je ne critique absolument pas cette orientation, par contre, il y a bien eu, de sa part, un ''abus de pouvoir''.

  • Par lasenorita - 20/07/2018 - 11:02 - Signaler un abus Macron SAVAIT.

    Macron savait quel sorte d'individu était toujours collé à ses basques!. . ''Ils'' ont passé sous silence les frasques de ce mythomane notoire. .''ils'' ont ''laissé faire'' parce qu'il était musulman. .c'est un déni de réalité, nos immigrationistes font l'autruche pour favoriser l'islamisation de la France.. Macron est le PROTECTEUR de cet individu.. qui est un pervers comme lui. .Sur une autre vidéo, Benalla tabasse une femme, à terre, avec une matraque, lui tire les cheveux et lui donne des coups de pieds: ,c'est un acte raciste (la femme est blanche)et une agression sexiste voir https://www.huhffingtonpost.fr/2018/07/19/alexandre-benalla-a-egalement-agresse-une-femme-a-la-contrescape-comme-le-montre-une-video-inedite_a_23485742/ et voir https://www.lemonde.fr/police-justice/video/2018/07/19/affaire-benella-une-video-montre-un-collaborateur-de-macron-frappant-un-manifestant_5333572_1653578.html..il a aussi usurpé la fonction de policier voir https://fr.yahoo.com/news/voiture-d-apos-alexandre-benalla-014500586.html...Benalla était également le chauffeur de Hollande: ''Qui se ressemble s'assemble''.....

  • Par Bardinet - 20/07/2018 - 12:09 - Signaler un abus Hors sujet

    Le sujet n'est pas la répression des black blocs et leur méthodes. IL y a une police pour cela qui feratitbien son travail si elle était correctement équipée, soutenue et encouragée à le faire, ce qui n'est pas les cas. Le sujet est la comportement d'un barbouze très proche de Macron et de la couverture scandaleuse dont il a bénéficié de la part du pouvoir.

  • Par ISABLEUE - 20/07/2018 - 12:18 - Signaler un abus A t on le droit d'aider la police en cas de problème ??

    je crois que c'est oui dans notre code pénal. Y a t -il un avocat dans la salle ???

  • Par Doulou - 20/07/2018 - 13:04 - Signaler un abus Enfumage

    C'est quoi cet article totalement hors sujet! On a un proche de macron qui joue les flics en se déguisant, tabasse à tout va, dont les agissements sont immédiatement connus puisqu'il sera suspendu pour 15 jours mais sans aucune poursuite pénale déclenchée par ses patrons del'Elysée. Pourtant Carré nous parle des insoumis, des black-bloks et pourquoi pas de Nantes, de Théo etc? On lit aussi que le benallah s'est fait communiquer des videos par des officiers de police. N'est-ce pas de cette infamie qu'il faudrait parler pour illustrer la décomposition de la tête de l'État!

  • Par Doulou - 20/07/2018 - 13:04 - Signaler un abus Enfumage

    C'est quoi cet article totalement hors sujet! On a un proche de macron qui joue les flics en se déguisant, tabasse à tout va, dont les agissements sont immédiatement connus puisqu'il sera suspendu pour 15 jours mais sans aucune poursuite pénale déclenchée par ses patrons del'Elysée. Pourtant Carré nous parle des insoumis, des black-bloks et pourquoi pas de Nantes, de Théo etc? On lit aussi que le benallah s'est fait communiquer des videos par des officiers de police. N'est-ce pas de cette infamie qu'il faudrait parler pour illustrer la décomposition de la tête de l'État!

  • Par pitron67 - 20/07/2018 - 13:33 - Signaler un abus incroyable

    ce qui est incroyable c'est qu'avec Hollande on croyait avoir touché le fond ,que nenni on tombe encore plus bas .C'est à désespérer des politiques ,ils ne changeront jamais .Je crois qu'il ne reste plus qu'à dresser la guillotine à concorde et à faire des exemples car ils ne comprennent rien .Le comble c'est de vouloir faire la leçon a Poutine ,Assad ou Erdogan qu'ils se regardent dans un miroir c'est pitoyable!!!

  • Par morsang - 20/07/2018 - 13:52 - Signaler un abus le savant montre la lune l'imbécile regarde le doigt

    Ce n'est pas le nervis matraqueur de l'élysée qui est condamné dans la tribune ci dessus c'est le particulier qui (heureusement) a photographié une scène en train de devenir un fait politique majeur. On pense à la formule "quand le savant montre la lune,l'imbécile regarde le doigt"Là l'auteur regarde l'appareil photo

  • Par cloette - 20/07/2018 - 13:55 - Signaler un abus @Ganesha

    vous êtes ce qu'on appelle un "St Jean bouche d'or "

  • Par Liberdom - 20/07/2018 - 14:20 - Signaler un abus Trop drôle

    Le foutriquet se prend les pieds dans ses barbouzeries.

  • Par assougoudrel - 20/07/2018 - 14:35 - Signaler un abus Les policiers n'ont pas le droit

    de se défendre contre les voyous des banlieues et ceux d'extrême Gauche, par contre le protégé de Macron se sent le droit (je ne parle pas de doigt), car il est près "du Bon Dieu".

  • Par ajm - 20/07/2018 - 15:31 - Signaler un abus Hors sujet.

    Article hors sujet puisque l'individu en question n'a rien à voir avec la police.

  • Par cloette - 20/07/2018 - 15:43 - Signaler un abus comment traduit -on

    procédure d'impeachment en Français ?

  • Par quesako - 20/07/2018 - 15:52 - Signaler un abus Atlantico qui soutient béatement Macron ?

    De mieux en mieux ! L'important n'est pas PAR QUI il a été filmé, mais POURQUOI il a fait ça !

  • Par winnie - 20/07/2018 - 16:06 - Signaler un abus Cet article n a rien a voir

    avec l affaire Benalla, que la police reprime les violents c est normal n en deplaise aux gauchistes . Le sujet c est ce Benalla qui n a rien a foutre dans des manifs avec talkie, brassard police, casque, le sujet est qu il y a aparement une police parrallele dans notre pays.

  • Par Aghir - 20/07/2018 - 16:20 - Signaler un abus Un parle de quoi?

    D'un type qui tabasse à tout va parce qu'il est "proche " du président de la république, ou d'un type qui filme ce même barbouze ??? Il ne faudrait peut être pas se tromper de cible............

  • Par ISABLEUE - 20/07/2018 - 16:25 - Signaler un abus en fait en lisant tout ce qui se passe autour de cette racaille

    qui n'était pas à ses premières frasques, on ne comprend pas pourquoi la République "exemplaire" du petit jupiter ne l'a pas viré... La racaille de banlieue en marche ??? Electoral ???? ou pire ???

  • Par A M A - 20/07/2018 - 17:38 - Signaler un abus L'ennui, c'est que ce

    L'ennui, c'est que ce Président s'entoure de "barbouzes" pour se protéger. Et la Police, elle a pourtant des services spécialisés

  • Par Claude Romain - 20/07/2018 - 17:46 - Signaler un abus c'est la grande hystérie

    En montant en épingle cette affaire, on veut jeter le bébé avec l'eau du bain. Si je mets en regard le tabassage (illégal) d'un black bloc par un excité, et le train de réforme en cours qu'on attendait depuis trente ans, mon opinion est faite. Amusez-vous, l'été est plat et l'opposition est en panne de cerveau.

  • Par cloette - 20/07/2018 - 18:07 - Signaler un abus @Claude Romain

    Vous n'avez pas compris ce qui se passe, ce n'est pas le "tabassage" qui est au coeur de l'affaire, c'est bien autre chose , écoutez, ils sont tous muets, Macron et les ministres , ( E Philippe vient de dire qu'il y aura une enquête, la novlangue ne sera pas efficace,) il s'agit d'une crise politique qui traduit un grave malaise devant les dysfonctionnements de la présidence ....

  • Par gerint - 20/07/2018 - 18:12 - Signaler un abus Claude Romain

    Le train de réformes actuel n’est pas celui que j’attendais personnellement même si je suis assez vieux pour avoir patienté 30 ans. La base est pourrie quant aux victimes des réformes , le but vicieux quant aux bénéficiaires et le résultat sera d’empirer la situation. Mais j’espère me tromper.

  • Par Pharamond - 20/07/2018 - 20:07 - Signaler un abus @Cloette

    impeachment=destitution

  • Par Pharamond - 20/07/2018 - 20:15 - Signaler un abus @Claude Romain

    Je partage votre opinion;Cette affaire est montée en épingle,au profit de qui? Si Benalla s'était déguisé en policier pour faire un casse chez Cartier,on aurait compris le tam-tam .Cela ressemble à l'affaire Fillon.

  • Par catlaya - 20/07/2018 - 23:25 - Signaler un abus effectivement ...

    ..... affaire montée en épingle... Comme c'est étrange : juste au moment où ont lieu les délibérations pour refonder la Constitution ; qui en est au courant ? Nobody ! Après le happening du Mondial ( il y avait de quoi ) le bon peuple est plongé dans la consternation ( là aussi il y a de quoi ) mais nul n'est informé des modifications prévues de la Constitution, notamment au sujet de l'interaction Présidence/Justice. A méditer

  • Par cloette - 21/07/2018 - 08:23 - Signaler un abus Cette affaire

    n'est pas montée en épingle, car elle a éclaté spontanément, comme un feu de forêt déclenché par le soleil dardant ses rayons sur un débris de miroir cassé .

  • Par Haddock36 - 21/07/2018 - 09:50 - Signaler un abus L'affaire Fillon

    Si ça ressemble à l'affaire Fillon, les effets en seront bien différents. "l'affaire Fillon", comme s'il s'était agi d'une autre affaire Dreyfus, a privé les français d'un candidat qui avait de fortes chances d'être élu. L'affaire en question n'aura aucune conséquence sur l'avenir du Président en fonction, si ce n'est écorner un peu plus sa cote d'amour.

  • Par kelenborn - 21/07/2018 - 10:25 - Signaler un abus ouais

    je partage tout à fait le point de vue de Doullou! Comme il ne faut pas compter sur ce Carré pour nous l'expliquer, on se pose la question du rapport entre les agissements de ce barbouze et l'action des flics. C'est un peu comme si on disait: Cahuzac est une canaille mais faut savoir que la mafia c'est bien pire! Et si un rapprochement doit être fait avec l'affaire Fillon ce serait ce qui suit: Fillon a été pris la main dans le sac mais , comment se fait il que ce soit ces salauds du Canard qui aient éventé l'affaire? Hein! c'est quand même dégueulasse!Rien de neuf sous le soleil!

  • Par kelenborn - 21/07/2018 - 10:30 - Signaler un abus D'ailleurs...

    On est rassuré, Cattlaya qui sait voir dans la poche de la Walkyrie la Vachekirie qu'elle a piqué à la supérette dénonce une nouvelle fois la supercherie dans une démonstration digne d'Hercule Poivrot

  • Par Ganesha - 21/07/2018 - 10:54 - Signaler un abus François Fillon

    François Fillon était un fou dangereux qui allait plonger la France dans une crise encore plus profonde, en menant une politique d'austérité et d'appauvrissement des plus démunis, semblable à celle menée en Europe, depuis dix ans, sous la conduite d'Angela Merkel. Les ''vrais responsables'' politiques, les quelques personnes qui détiennent réellement le pouvoir, ont donc pris les mesures d'urgence afin de stopper net sa carrière ! Comparativement, Macron est clairement moins nuisible ! Et avantage supplémentaire : il va enfin faire comprendre aux français que le Libéralisme est une voie sans issue !

  • Par cloette - 21/07/2018 - 14:20 - Signaler un abus Ganesha

    La politique d'austérité c'était pour la dette publique qui augmente sans cesse, car toutes les dépenses de l'Etat ( y compris les salaires des fonctionnaires ) sont payés avec cette dette .Macron "semble" la laisser courir (ou n'en parle pas) n'étant pas économiste je ne sais ce qui est le mieux, mais en Grèce leurs ennuis vinrent de ce qu'ils n'arrivaient plus à payer les intérêts de cette dette . il y a donc bien un problème de la dette, même si on n'en parle plus . Elle existe .Vous devriez vous informer sur la dette , il existe de nombreux ouvrages qui en parlent .

  • Par catlaya - 21/07/2018 - 14:57 - Signaler un abus ah Kelenborn .. pourriez vous..

    d'abord écrire correctement le nom de celui à qui vous avez l'heur de vous adresser ? Ensuite, au lieu de nous fournir votre prose supermachédantesque, il serait , peut-être, utile de vous informer un peu des attenants gouvernementaux. C'est trop demander ? Assurément que si !

  • Par Ganesha - 21/07/2018 - 15:05 - Signaler un abus Cloette

    La Dette est de l'argent fictif, qui, en réalité, ne sera jamais remboursé ! JAMAIS ! Pas plus que les Emprunts Russes après 1917, ou toutes les ''Dettes de guerre'' après 1945 ! La Grèce, au prix d'un appauvrissement épouvantable pendant dix ans n'a réussi à rembourser que les intérêts ! Le Portugal se porte un peu mieux depuis qu'il a renoncé l'austérité.

  • Par cloette - 21/07/2018 - 15:39 - Signaler un abus oui je sais Ganesha

    mais l'argent fictif ne peut avoir de la valeur que si les intérêts de l'emprunt qui le procure ( en faisant les billets ) sont payés, sinon cette monnaie devient de la monnaie de singe ? c'est facile à comprendre , ( je ne sais si je vous ai donné le lien de l'ile aux naufragés )

  • Par cloette - 21/07/2018 - 15:40 - Signaler un abus la Grèce n'a fait que rembourser

    les intérêts , c'est bien des intérêts dont je parle, en effet la dette ne sera pas remboursée, cela fait partie du dispositif, mais les intérêts sont énormes et grimpent .

  • Par Ganesha - 21/07/2018 - 16:09 - Signaler un abus Cloette

    La gigantesque bulle du Quantative Easing va exploser très prochainement. J'aimerais avoir votre opinion sur mes textes au sujet de la PMA.

  • Par cloette - 21/07/2018 - 16:25 - Signaler un abus Au sujet des "textes"

    Je les trouve contradictoires, "pénurie, et en même temps pour tous" ( j'ai résumé le plus court possible.)

  • Par Pharamond - 21/07/2018 - 19:42 - Signaler un abus @cloette

    "cette affaire n'est pas montée en épingle..."?Je demande à voir.Comment, des images filmées de sa fenêtre par un quidam qui aujourd'hui au journal TF1 de 13 heures, dit qu'il ignorait qui était qui,se retrouvent au Monde,qui décide de publier?

  • Par lasenorita - 22/07/2018 - 09:47 - Signaler un abus Le laxisme et la lâcheté de nos gouvernants...

    ..mettent la vie des Français en danger!Les délinquants musulmans ne sont pas punis,ni RENVOYES dans ''leur'' pays!Pendant notre fête nationale et la célébration de notre victoire sur les Bleus:1000 voitures ont été brûlées,des viols,des atteintes sexuelles ont été commis,des vitrines de magasins démolies,des policiers caillassés..Ces muzz sont des sauvages qui ne savent pas s'adapter et qui installent le communautarisme islamiste chez nous..Nos politiciens laissent TOUT FAIRE de peur de perdre quelques voix aux élections...ils ont une pseudo-tolérance pour ''des jeunes'' musulmans qui ne respectent pas nos institutions,qui créent des zones de non -droits,qui bouchent la circulation dans nos rues par des ''prières dans la rue''..Pour ne ''pas stigmatiser'':on leur laisse instaurer un climat de violence!Macron laisse le chaos se dégrader..la présidente de la Pologne lui a dit:''Un président,qui ne sait pas faire respecter l'ordre chez lui,n'est pas un interlocuteur crédible''..Ces musulmans viennent foutre le désordre,en France,après avoir chassé de leur pays natal TOUS les non-musulmans et leur avoir volé leurs biens...et ils sont bien accueillis par nos politicards corrompus..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alexis Carré

Alexis Carré est doctorant en philosophie politique à l'ENS (travaillant sur le libéralisme et la question de la guerre) et enseigne la Théorie politique à Sciences Po (sur le campus euro-américain de Reims).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€