En direct
Best of
Best Of
En direct
22/01/2019 - 11:12
Solutions
Trois prix Nobel expliquent pourquoi les économistes se trompent tout le temps

Quelques semaines après la faillite de la banque Lehman Brothers et le début de la crise financière de 2008, la reine d’Angleterre avait provoqué une forte gêne au sein de l'économie britannique. Lors de sa visite à la London School Economics, elle avait soulevé la question suivante : "comment se fait-il que personne n’ait rien vu venir ?".

Cette interrogation a été une nouvelle fois évoquée par Hélène Rey, professeure à la London Business School, lors du colloque "Théorie économique : défis pour les 50 prochaines années". Cet événement s'est déroulé à l’Université Paris-Dauphine afin de célébrer le cinquantenaire de l’établissement, le 15 janvier dernier. 

Ce séminaire devait permettre de s'interroger sur les manières d'améliorer la recherche économique. 

La rédaction de The Conversation France a rencontré trois des "prix Nobel" d’économie invités pour leur demander pourquoi les économistes se trompent tout le temps. Lars Hansen, professeur à l’université de Chicago (Prix « Nobel » 2013), Angus Deaton, professeur à l’université de Princeton (Prix Nobel 2015) et James Heckman, professeur à l’université de Chicago (Prix Nobel 2000) se sont donc confiés à la rédaction de The Conversation sur cette vaste question et sur les perspectives économiques dans les années à venir.

Il est possible d'activer les sous-titres de la vidéo en cliquant sur les options en bas à droite. 

The Conversation

Publié le 22/01/2019 - 11:12
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Au tableau : Christophe Castaner mal à l’aise après une question d’un élève
03.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
04.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
05.
Charlotte Casiraghi & Dimitri se marient (enfin) Charlotte Gainsbourg (enfin) heureuse; Justin Bieber & Hailey Baldwin n'ont pas consommé leur mariage; David Hallyday & Laura Smet ne se quittent plus, les princes William & Harry ne se kiffent plus
06.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
07.
Antisémitisme : et Macron sortit le joker de l'extrême-droite !
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
02.
Auto-positionnement politique des Français : le sondage qui montre l’ampleur de la crise existentielle vécue par la droite
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
5 indicateurs de la (faible) culture démocratique du gouvernement
05.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
06.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires