En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

06.

Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement

07.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

03.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 24 min 40 sec
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 16 heures 14 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 18 heures 44 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 20 heures 47 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 22 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 22 heures 31 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 22 heures 53 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 23 heures 10 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 23 heures 12 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 23 heures 14 min
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 24 min 59 sec
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 16 heures 41 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 20 heures 31 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 22 heures 6 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 22 heures 27 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 22 heures 38 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 22 heures 58 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 23 heures 11 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 23 heures 13 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 23 heures 14 min
06/01/2019 - 15:38
Maintien de l'ordre

Gilets jaunes : un policier décoré de la Légion d’honneur filmé en train de frapper des manifestants à Toulon

Une nouvelle vidéo liée à l’acte VIII des Gilets jaunes provoque de très nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Ces images ont été captées samedi après-midi lors d'un rassemblement des Gilets jaunes à Toulon. La scène se déroule avenue Vauban. Un commandant de police frappe des personnes en marge de la manifestation. Dans une première vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le policier en tenue frappe à l’aide de ses poings un homme plaqué contre un mur. 

Le policier en question est un commandant qui dirige le groupement de policiers en tenue du commissariat de Toulon, selon des précisions de Franceinfo et du Parisien. Après 34 années de service, il a été décoré le 1er janvier 2019 de la Légion d'honneur.

Le jeune homme face au policier ne portait pas de Gilet jaune. Il participait, selon le parquet de Toulon, à des dégradations avenue Vauban. Lors de son interpellation, il s'est muni d'un tesson de bouteille. C’est à ce moment-là que le commandant de police lui a asséné plusieurs coups de poing. Des fonctionnaires de police se sont ensuite interposés. Le manifestant a depuis été placé en garde à vue pour violences envers une personne dépositaire de l'autorité publique.

Une seconde vidéo a émergé sur les réseaux sociaux. Le même commandant frappe un autre homme plaqué contre le capot d'une voiture. Cette vidéo a également été tournée avenue Vauban en marge des manifestations des Gilets jaunes. Les forces de l'ordre ont tenté d’interpeller deux hommes cagoulés qui participaient à des dégradations. L'un des deux, celui victime des coups par le commandant, a été placé en garde à vue. Le second a pris la fuite. 

Les policiers auraient agi en état de légitime défense.

Selon Bernard Marchal (le procureur de la République à Toulon), le commandant Didier Andrieux a agi "proportionnellement à la menace" en neutralisant des "casseurs" : 

"Il y avait un contexte insurrectionnel avant et après ces vidéos, dans lequel il était impossible d’interpeller quelqu’un sans violence".

Hubert Falco, le maire LR de la ville de Toulon a salué le "sang-froid et le courage" des policiers alors que "des heurts violents inadmissibles ont opposé nos forces de l’ordre à une cinquantaine de casseurs cagoulés et infiltrés dans le mouvement".

Le préfet du Var, Jean-Luc Videlaine, a finalement annoncé dans la soirée de dimanche avoir saisi l'inspection générale de la police nationale (IGPN) après la diffusion des vidéos à Toulon impliquant l’officier de police qui s’en prenait à plusieurs personnes :

"Dans le cadre de mes responsabilités administratives, j'ai saisi l'IGPN afin qu'une enquête permette de faire toute la lumière sur les suspicions de violences policières à Toulon".

Publié le 06/01/2019 - 15:38
Vu sur : Le Parisien
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
edac44
- 06/01/2019 - 17:52
La violence policière est légale, le droit de tuer n'est pas ...
La violence policière est légale en France depuis toujours, le droit de tuer n'est pas en option, "légitime défense oblige" !... n'est-pas !...
l'usage du flashball est plébiscité par les CRS qui visent généralement la tête, voire les yeux des manifestants !...
Ça ne tue pas toujours mais ça rend infirme à vie, le "bas peuple" n'a qu'à bien se tenir, la finance au pouvoir commande, la "plèbe doit se soumettre et plier, n'est-ce pas ???
Les CRS ont aujourd'hui plus que jamais le droit de massacrer tous ceux qui s'opposent pacifiquement à leurs interventions, lesquelles sont réclamées et soutenues à longueurs d''antennes par le pouvoir en place au nom de la "démocratie", de la liberté d'expression et parce qu'il faut bien museler les moutons !...
Alors demain, il ne faudra pas s'étonner du bruit des armes dans nos rue !...
Va falloir ressortir les fusils mais déjà le bruit des chars se fait entendre !...
Hé Massu, combien de temps de Baden Baden à Paris ???
Aux armes citoyens, la révolte gronde ...