En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Moment "historique"
Covid-19 : après plus de deux mois de confinement, le bouclage est enfin levé dans la ville chinoise de Wuhan
il y a 12 min 43 sec
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 2 heures 37 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 4 heures 49 min
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 5 heures 54 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 6 heures 55 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 7 heures 35 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 9 heures 27 min
décryptage > France
Voeux dangereux

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

il y a 10 heures 26 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Paradoxe : alors que Bruxelles est incapable d’empêcher un désastre économique, les médecins et chercheurs réussissent à coopérer comme jamais pour limiter un désastre humain

il y a 11 heures 5 min
pépites > Santé
Vive émotion
François Hollande rend hommage aux personnels des Ehpad après la mort de son père
il y a 53 min 44 sec
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 3 heures 14 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 5 heures 23 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 6 heures 19 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 7 heures 22 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 7 heures 44 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 8 heures 46 min
décryptage > International
Exemple taïwanais

Taïwan : les leçons médicales et politiques d’une stratégie réussie face au Coronavirus

il y a 9 heures 44 min
décryptage > Politique
Impact de la crise sanitaire

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Santé
Abandon

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

il y a 11 heures 20 min
© Flickr
© Flickr
Le Nettoyeur

François Hollande enterre le prélèvement à la source... tant mieux

Publié le 01 février 2014
Après les Assises de la fiscalité des entreprises mercredi, Matignon installe ce vendredi matin le groupe de travail chargé de réfléchir à une remise à plat de la fiscalité des ménages.
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après les Assises de la fiscalité des entreprises mercredi, Matignon installe ce vendredi matin le groupe de travail chargé de réfléchir à une remise à plat de la fiscalité des ménages.

Une des promesses de campagne de François Hollande était le prélèvement des impôts à la source. Certains espéraient que cette promesse pourrait être appliquée. Aujourd'hui, le gouvernement l'a enterrée. 

Il semble qu'avec son virage social-libéral, François Hollande a décidé de piquer les idées de la droite... Surtout les mauvaises idées. Avec la baisse de la dépense et la fusion des régions, le prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source est typique de ce que j'appelle “les fausses bonnes idées des réformateurs.”

Kézako ? Les “réformateurs” c'est le nom que j'ai inventé pour ceux, le plus souvent à droite (mais pas que), qui n'ont qu'un seul mot à la bouche : “réformer.” Il faut réformer la France, le problème de la France c'est qu'elle est irréformable, etc. Et bien sûr, “tout le monde sait” quelles sont les réformes à faire. Ces “réformateurs” sont souvent appelés “libéraux” par les non-réformateurs, mais les réformateurs, s'ils prennent parfois ce nom, n'y tiennent pas trop : et c'est normal ; en fait, leurs idées ne sont que rarement libérales. A la place, ils ont souvent des mots comme “compétitivité” à la bouche et pensent que le marché et les entreprises, c'est la même chose. Bref : vous voyez le genre.

Donc, une des marottes des réformateurs, c'est le prélèvement à la source. Pourquoi ? Parce que c'est plus “simple”! (Ah.)

Mais aussi (et ça fait frétiller le réformateur) parce que ça permettrait de supprimer des postes de fonctionnaires. En effet, avec le prélèvement à la source, ce n'est plus aux fonctionnaires de contrôler le revenu des individus, c'est à leurs employeurs. Ca coûterait beaucoup moins cher de prélever l'impôt. Et puis on pourrait “dégraisser” Bercy.

Quel est le problème ?

Le problème, c'est que c'est vraiment regarder le problème de la fiscalité par le plus petit bout de la lorgnette. Un réformateur, vous lui dites que ça supprime un poste de fonctionnaire, il vous nationalise tout un secteur.

Voilà la chose qu'il ne faut pas dire, mais qui est vraie : il faut que l'impôt fasse mal.

La France finance un Etat proprement gargantuesque. Une raison à ne pas sous-estimer pour laquelle c'est possible est que l'Etat est très doué à rendre l'impôt inodore et incolore, de manière à ce que le contribuable qui finance cette redistribution ne se rebelle pas. La France est le pays qui a inventé la TVA. La France est également le pays où les charges sur les salaires sont les plus élevées - et qu'est-ce que les charges sinon un impôt sur le revenu prélevé à la source ?

Et on voit là tout le problème ! Les salariés n'ont pas l'impression que les charges qu'ils payent viennent de leur poche. J'admets volontiers que je ne peux pas le démontrer, mais je suis persuadé que si on versait aux salariés toute leur rémunération (ce qui est plus encore que le salaire “brut”) et qu'on intégrait les charges dans l'impôt sur le revenu, il y aurait une révolte fiscale en France du jour au lendemain. Les gens se rendraient enfin compte de ce qu'ils payent, et pour quoi.

Cette idée de retenue à la source est vraiment contre-productive et un exemple typique des fausses bonnes idées des réformateurs.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

05.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

06.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

07.

Coronavirus : L'Espagne premier pays européen à envisager un revenu universel

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jim63
- 04/02/2014 - 22:53
le dernier
cette article est digne d un élevé de troisième
gvans
- 03/02/2014 - 06:39
OUI cela diminuera le chomage enplus
Il faut l'annoncer l'année N-2 par exemple en 2014
L'année N-1 ( 2015) prélèvements normaux (revenus de N-2 donc de 2014)
L' année N (2016) prélèvements sur les revenus de l'année N donc à la source.

Résultat l'année N-2 ( en 2014) vous savez que sur les revenus de l'année prochaine (N-1 soit 2015 ) vous ne paierez pas d'IRPP,, tous ceux qui le peuvent travaillerons au maximum car tout sera bénéfice.
Et ensuite l'habitude de travailler au max sera en partie reconduite

L'Etat aura chaque année ses revenus normaux on "sautera" une année c 'est tout.
christophe44
- 02/02/2014 - 17:08
Faux et irréfléchi
Le prélèvement à la source aurait dû être mis en place de puis bien des dizaines d'années comme c'est le cas dans la plupart des pays fiscalement optimaux.
D'une part il permet certes, de rendre les contrôleurs plus efficaces puisqu'ils n'auront plus 37 millions de foyers fiscaux (+-) à contrôler mais 3.5 millions d'entreprises!
Ce qui n’entraînera pas de destructions postes mais une meilleure récolte de l'impôt voire un endiguement significatif de la fraude fiscale puisque les contrôleurs pourraient se concentrer sur les vrais fraudeurs en valeur: les grandes entreprises. Au lieu de s'acharner sur les petits et moyens ménages.
Enfin, contrairement à ce qui est écrit dans l'article, le prélèvement à la source permettrait une plus grande lisibilité de l'impôt (tous les PO serait listés sur les bulletins de salaire) et donc prélevés immédiatement et là, les ménages se rendraient réellement compte du poids de l'impôt sur leurs revenus (comment peut-on affirmer le contraire?!).
Dernier petit point: le côté pratique: plus de mauvaise surprise à n+1, on paye ce que l'on doit et l'on aura peut-être même droit à une restitution à la fin de l'année fiscale!