En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

03.

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

04.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France

07.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine

ça vient d'être publié
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 58 min 24 sec
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 1 heure 32 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 1 heure 53 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720 ?

il y a 2 heures 48 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 3 heures 31 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 4 heures 19 min
décryptage > Politique
Trouvaille linguistique

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

il y a 4 heures 43 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Trump ou Biden : les deux candidats ont un seul et même remède pour sauver l’économie, endetter l’Amérique

il y a 4 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suits : Avocats sur mesure" : une série souvent haletante, mais un peu irrégulière, quelques épisodes sont décevants, en particulier la saison 7

il y a 18 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et Maintenant ?" de Eirin Forsberg et Gilles La Carbona : comment devient-on une femme battue alors que tout semblait si parfait ?

il y a 19 heures 5 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 1 heure 6 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 1 heure 50 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 2 heures 26 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 3 heures 2 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 3 heures 53 min
pépites > Justice
Terrorisme
Selon Gérald Darmanin, le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) est une officine contre la République
il y a 4 heures 37 min
décryptage > Politique
Cendres et bouillie

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Economie
Mesures d'urgence

Sommet social : et s’il y avait une seule réforme à faire par ces temps de pandémie, laquelle serait-elle ?

il y a 4 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Aiglon - le rêve brisé de Napoléon" de Laetitia de Witt : un portrait du fils de l'Empereur, historiquement fiable et chaleureusement humain

il y a 18 heures 53 min
pépites > France
Appel au calme
Le CFCM considère que les "musulmans ne sont pas persécutés" en France
il y a 19 heures 53 min
© Reuters
© Reuters
Chroniques du pot aux roses

Caleçonnades élyséennes, diversion dieudonnesque, sondages manipulés : les infortunes de l'oligarchie

Publié le 15 janvier 2014
La grande machine à manipuler l’opinion a tellement chauffé cette semaine - et sur un si petit sujet - qu’on a cru qu’elle allait casser. Mais attention, on guérit moins facilement du mépris que du ridicule.
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La grande machine à manipuler l’opinion a tellement chauffé cette semaine - et sur un si petit sujet - qu’on a cru qu’elle allait casser. Mais attention, on guérit moins facilement du mépris que du ridicule.

1 - Zizi rider

C’est potache et ce n’est pas de moi mais c’est si mignon que je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager le nouveau surnom de notre «Hollandais volage » (pour le coup, c’est de moi), joli cœur à scooter, courant le guilledou sur le bitume du huitième arrondissement.

Tout a été dit sur ces jeux de placard dignes de Courteline, ces escapades fleurant leur Marivaux, ces cachoteries que n’aurait pas reniées Feydeau. La presse étrangère en raffole, il n’est rien de plus caricatural et français. Mou-Président ne fait pas honte car il fait rire, c’est tout ce qui le sauve. La duplicité est sa marque de fabrique, on le savait. Elle n’avait aucune raison de s’arrêter à la politique.

Rappelez-vous : il y a trois mois à peine, Faouzi Lamdaoui, conseiller à l’Elysée, était sévèrement tancé par François Hollande et se voyait retirer sa protection rapprochée parce qu’il avait osé réclamer qu’elle lui apporte des viennoiseries. Selon que vous serez président ou simple collaborateur, les croissants vous seront fertiles ou misérables !

Enfin ... pendant que le peuple s’amuse de cette gaudriole, les suppôts du pouvoir se mettent à l’œuvre. L’oligarchie politico-médiatique, de gôôôche forcément de gôôôche, s’affaire, s’indigne. Il ne s’agit que de vie privée, bien sûr, tous les hommes politiques vous le diront. C’est d’ailleurs ce qu’ils commencent à prétendre, droite comprise.

Mais Copé et quelques autres ont décidé de mordre, les méchants. Il faut donc élever rapidement une autre digue. Ce scandale, c’est la manigance d’un cabinet noir agissant dans l’ombre portée de Sarkozy, murmurent soudain les pompiers du pouvoir de leur voix chevrotante.

Et si ça ne suffit pas, la conspiration sera déclarée plus vaste encore ! La palme complotiste revient pour l’heure au terrible Serge Raffy dans le Nouvel Obs : « Cet homme (François Hollande) à la pudeur d’un autre temps (!) est tombé dans un épouvantable guet-apens de tabloïd qui peut toucher n’importe quel homme public.» Pauvre victime ... qui passait là par hasard bien évidemment. Bientôt, on verra le keffieh d’Al Qaïda sous le casque du paparazzi.

Pendant ce temps, Najat Vallaud-Belkacem et Dominique Bertinotti, les sœurs sourires du féminisme gouvernemental, ne sont toujours pas signalées au chevet de Valérie Trierweiler, dont le sort n’émeut pas grand monde dans ce petit monde.

Donnent enfin l’artillerie du sondage et de la conférence de presse domestiquée : les Français s’en moquent paraît-il. Circulez, il n’y a rien à photographier. Une seule question éludée et hop ! Terminé. Personne ne relance le débat, à la stupeur de la presse étrangère.

La grande machine à manipuler l’opinion a tellement chauffé cette semaine - et sur un si petit sujet - qu’on a cru qu’elle allait casser. Mais attention, on guérit moins facilement du mépris que du ridicule.

2 - Liberté-toi !

Manuel Valls, l’impresario bénévole et survolté de Dieudonné, vient de perdre sept points dans les sondages. S’être donné tout ce mal pour aboutir à pareil déboire : ce doit être terrible pour ce communicant déguisé en super-flic.

Dans cette pitoyable affaire, l’oligarchie a dû à nouveau se serrer les coudes plus qu’à l’accoutumée, fabriquer des référés pour museler préventivement un histrion qui ne mérite qu’indifférence. Le silence serait pourtant la seule réponse efficace aux délires tarifés de Dieudonné. Même la Ligue des droits de l’Homme a reconnu que le précédent jurisprudentiel est terrible pour la liberté d’expression. Les périls montent autour des palais royaux.

3 - La diversion de la semaine

Après le choc de simplification, voici le pacte de responsabilité. Les milliards virevoltent dans la parole présidentielle. La semaine dernière, ils étaient cinquante, rangés sous la rubrique « économies sur cinq ans ». Hier, ils n’étaient plus que trente, sous forme de cotisations familiales comme par miracle promises à l’évaporation. Enfin ... cet allègement ne sera effectif qu’en 2016, quand les vingt milliards du Contrat emploi-compétitivité auront été versés, s’ils le sont. Mais ces vingt milliards, font-ils partie des trente ? Et d’où viendront les dix autres ? Des cinquante milliards d’économies, lesquelles ne sont que des moindres dépenses comme chacun sait. Mystère et coulis de Flanby ...

Plus concrètement, un comité super-Théodule est créé : le Conseil stratégique de la dépense, excusez du peu. Il s’ajoutera à tous les autres.

Si vous voulez retenir un chiffre bien réel, celui-là, retenez plutôt que La Redoute va supprimer 1178 emplois. Ou que l’Etat accepte de verser 17 millions d’euros au repreneur de Mory Ducros, le transporteur, qui va pourtant licencier, filiales comprises, près de 3 000 personnes, sans compter les quelques 2 000 salariés de sous-traitants menacés.

Pour eux, pas de diversion.

4 - Insondables sondages

Voilà le Figaro se précipitant sur un sondage donnant pour la première fois Kosciusko-Morizet un point devant Hidalgo au premier tour des municipales parisiennes. Le barbier de sa ville en fait même sa "une", oubliant au passage que les voix des frais alliés MoDem de NKM se sont évaporées dans la nature, ce qui donne à ce résultat un sens fort différent.

En juillet 2013, centristes et umpistes totalisaient 43 % des intentions de vote à Paris. En janvier 2014, ils ne recueillent plus que 39%. Mais le Figaro ne s’en rend pas compte et la plupart des organes de presse non plus. Le match doit se jouer entre bobos de droite et de gauche. Il faut sauver les petits soldats de l’oligarchie et le jeu politique où s’englue la France doit continuer comme si de rien n’était.

A lire de l'auteur de cet article :  "L'enfumeur", de Serge Federbusch, (Ixelles éditions), 2013. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (66)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Bétharram
- 18/01/2014 - 16:52
Le président et ses kleenex
Quelle considération pour les femmes!!!!
DES VESSIES POUR DES LANTERNES
- 16/01/2014 - 23:11
Le drame avec cette oligarchie
c'est qu'ils paraissent s'organiser pour invalider de futures éléctions .
Daisy.A
- 16/01/2014 - 20:25
Frédéric Mitterrand:
"Qui imaginait que François Hollande serait François Casanova ? La presse est remplie des aventures de 'François le niqueur magnifique'".

C'est extraordinaire parce qu'il n'en a quand même pas vraiment l'air et pas vraiment le physique. On chercherait un type pour jouer le rôle du tombeur intégral, on ne prendrait pas un mec qui ressemble à François Hollande".