En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

03.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

04.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

05.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

06.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

07.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 19 min 17 sec
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 1 heure 26 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 1 heure 52 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 2 heures 32 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 3 heures 3 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 3 heures 40 min
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 3 heures 55 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Covid-19 hors de contrôle : les nouveaux tests feront-ils (enfin) la différence ?

il y a 4 heures 56 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Mais quand va-t-on s’apercevoir que le débat entre la santé et l’économie est un faux débat ?

il y a 5 heures 29 min
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 18 heures 14 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 1 heure 15 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 1 heure 40 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 2 heures 12 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 2 heures 42 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 3 heures 20 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 3 heures 49 min
décryptage > International
Résistance face à la pandémie

Samfundssind : les Danois ont choisi leur mot de l’année 2020 et il est la clé de leur résilience face au Coronavirus

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Politique
Chasse aux sorcières

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

il y a 5 heures 7 min
pépites > Politique
Coronavirus
Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?
il y a 5 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 19 heures 8 min
Grand large

Botswana : safari d'exception le long d’un fleuve égaré

Publié le 27 juillet 2013
Exploration du delta de l’Okavango, dans le nord du Botswana, un oasis marécageux de 18 000 km² où les animaux sont rois.
Quentin Desurmont
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Président fondateur de Peplum, créateur de voyages sur-mesure de luxe, Quentin Desurmont agit activement pour l’entreprenariat. Il a fait partie de la délégation du G20 YES à Moscou en 2013 et  à Mexico en 2012, est membre de Croissance + et des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Exploration du delta de l’Okavango, dans le nord du Botswana, un oasis marécageux de 18 000 km² où les animaux sont rois.

Pour en savoir plus sur les safaris, rendez-vous sur le site de Peplum.com.

Au cœur du vaste désert du Kalahari, un fleuve s’est perdu. Trop fatigué pour frayer son chemin jusqu’à la mer, l’Okavango s’est arrêté dans le nord du Botswana, où il irrigue le désert sur un delta de 18 000 km², dessinant un labyrinthe d’îles, de canaux et de lagunes.

A peine arrivé, on ressent toute l’énergie de la vie locale. De chaque recoin de cette luxuriante végétation, des bruits trahissent la présence d’une faune exceptionnelle. Les oiseaux, notamment, se font entendre. Sans conteste, ils sont les maîtres des lieux. Grues royales, aigles pêcheurs africains, ibis sacrés, échassiers et rapaces en tout genre disposent en effet des airs pour se déplacer aisément au-dessus de ces incompréhensibles couloirs aquatiques. Au total, près de 400 espèces ailées se partagent ainsi les eaux, les cieux… et les dos des buffles !

Car grâce à la présence de ces milliers d’îles couvertes d’une étonnante végétation, les herbivores affluent. La vie idéale pour éléphants, antilopes, gnous, hippopotames ou rhinocéros. La liste est longue. On croise même certaines espèces complètement inconnues, des genres de bovins dont les longues cornes ou les étranges bosses sont complètement étrangères à nos zoos ou écrans de télé. Tous ces herbivores s’installent dans le delta en période estivale, quand les eaux, moins hautes, découvrent plus de terrain. Attirés par la nourriture, ils ont eux-mêmes entraînés ici leurs propres prédateurs. De quoi régulièrement affoler leur vie tranquille.

Les grands félins et autres prédateurs doivent d’ailleurs s’adapter à la typographie de l’Okavango. Face à cette exceptionnelle concentration de gibier, les lions, par exemple, doivent réviser leur stratégie. Alors que dans le désert, ils s’isolent pour s’attaquer à de petites proies rapides, sur les rives du delta, ils se regroupent et s’unissent pour être plus efficaces face à ces plus grosses bêtes. Et si par bonheur elles s’échappent, elles pourraient tout de même bien finir dans un des crocodiles qui rôdent par dizaines dans les eaux égarées. Tous les grands seigneurs de la savane africaine, réunis dans un seul delta isolé.

En bref, le delta de l’Okavango, qui s’étale sur un territoire à peine plus petit que la Slovénie, c’est l’une des plus incroyablement riches et mystérieuses merveilles de la nature dans le sud de l’Afrique, mais aussi dans le monde. Et une nature quasi préservée de l’activité humaine.

Quasi seulement. Car dans l’hôtellerie, Okavango évoque le nom d’un gagnant. Celui d’Orient-Express. La célèbre marque a eu le flair d’y installer non pas un, mais trois camps de luxe ! Qui plus est, trois camps qui se confondent à merveille dans la nature et l’honorent sans jamais la desservir.

Chacun accessible à deux heures d’avion de Maun, la ville la plus proche du delta, ils restent tout de même assez isolés les uns des autres. Avec l’avantage, en profitant de terrains différents, d’offrir leurs propres panels de safaris et d’activités.

A l’ouest d’abord, dans les profondeurs du delta, camouflés par de grands et larges palmiers, émergent les toits de l’Eagle Island Camp. Sur les bords de l’île de Xaxaba, le camp surplombe l’un des lagons formés par le fleuve intérieur. Comme ses deux congénères, le lodge ne propose que quelques tentes, stabilisées sur de solides socles de bois et couvertes de toits de chaume typiquement africains. Aménagée et meublée avec confort et luxe, chacune d’entre elles dispose d’une terrasse privée ouvrant le panorama sur la lagune et le delta. Avec la possibilité de profiter de couchers de soleils extraordinaires depuis les terrasses du bar et du restaurant.

Ici, on comprend le sens de « safari de luxe ». À pied ou en 4x4, les options de parcourir les environs ne manquent pas. La route n’est pas facile, mais les découvertes constantes de nouvelles espèces de faune et de flore valent la peine de se faire secouer. Pour les moins aventuriers, il y a plus tranquille. S’élancer sur les flots du delta, à bord d’une barque conduite par un guide et s’essayer à la pêche dans des eaux coiffées de papyrus et de flamands. Pendant que les passionnés (ou pas) d’ornithologie profitent eux des plateformes du camp et des connaissances de ses guides pour observer les innombrables espèces d’oiseaux qui peuplent les cimes des arbres. Et quitte à les observer, autant d’ailleurs adopter leur vision du monde et grimper à bord d’un hélico pour un survol du delta. Triple avantage : le déplacement bien plus facile, la fascinante découverte des sinuosités du labyrinthe naturel et l’observation sans limite de la vie de nombreux grands mammifères.

Quelques dizaines de kilomètres plus à l’est, le Khwai River Lodge tient un rôle d’ambassadeur dans la réserve naturelle Moremi, elle-même située au cœur du delta. Si ses parcours de safaris diffèrent peu, dans la forme, de ceux de son homologue plus occidental, il donne en revanche la possibilité de faire du hors-piste. S’éloigner des sentiers tracés, pour aller chercher les animaux là où ils ne vous attendent pas. Pour les observer, de près ou de loin, dans un spectacle inhabituel. Au risque de se faire charger par un éléphant. Mieux vaut sortir accompagné…

Enfin, le troisième camp, plus excentré à l’est du delta de l’Okavango, ouvre sur une savane beaucoup moins aquatique. Au Savute Elephant Camp, pas de surprise. Comme son nom l’indique, les éléphants sont les rois. Dans le parc national de Chobe, ils sont 50 000. La plus forte concentration du continent. La région, aride, est également très fréquentée par les mammifères migrateurs, notamment les zèbres, en février et octobre. Alors que les hauteurs abritent une forte population de léopards. Et puis, comme une conclusion parfaite à un safari très complet, des centaines de baobabs, majestueux symboles de l’Afrique, ouvrent sur les autres merveilles du continent, vers les chutes Victoria au Zimbabwe ou le lac Tanganika en Tanzanie. Car le rêve ne s’arrête pas à un seul delta.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires