En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

ça vient d'être publié
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 34 min 5 sec
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 55 min 33 sec
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 8 heures 5 min
pépites > Media
Justice
Discours de la Convention de la droite diffusé sur LCI : Eric Zemmour sera jugé à la fin du mois de janvier
il y a 9 heures 42 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 9 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 12 heures 24 min
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 13 heures 53 min
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 15 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 17 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 17 heures 50 min
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 19 heures 5 min
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 42 min 6 sec
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 1 heure 29 sec
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 8 heures 55 min
pépites > Sport
Drapeau neutre
Exclusion de la Russie des compétitions sportives : Vladimir Poutine dénonce une décision politique
il y a 10 heures 31 min
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 13 heures 18 min
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 14 heures 33 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 16 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 17 heures 37 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 18 heures 11 min
pépites > Social
Syndicats vs gouvernement
"Mardi noir" à la veille de la présentation du projet de réformes des retraites
il y a 19 heures 47 min
© Reuters
© Reuters
Le Nettoyeur

La France a deux incroyables talents : un pour innover et un autre pour mettre des bâtons dans les roues de ceux qui le font

Publié le 28 juin 2013
Le groupe informatique américain Adobe va racheter l'entreprise française de haute-technologie Neolane pour 600 millions de dollars, soit 460 millions d'euros.
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le groupe informatique américain Adobe va racheter l'entreprise française de haute-technologie Neolane pour 600 millions de dollars, soit 460 millions d'euros.

Le rachat de la startup française Neolane pour plusieurs centaines de millions d'euros par le géant américain du logiciel Adobe prouve aux broyeurs de noir -dont votre auteur fait parfois partie - qu'il y a encore en France des ressources d'innovation et d'entrepreneuriat inespérées.

Cette opération est certainement une bonne chose pour la France et pour toutes les parties en question. Mais les unes donnent l'impression que ce genre d'évènements arrivent en isolation, alors que toute économie d'innovation est en réalité un système complexe et délicat, avec de nombreux éléments à prendre en compte. Si cet événement nous rappelle les bénéfices d'une économie d'innovation, il devrait aussi nous rappeler pourquoi il est essentiel de s'orienter dans une telle direction.

Voici les éléments principaux pour un bon écosystème entrepreneurial :

    • Une forte densité de gens talentueux et motivés. Les entreprises ce sont avant tout des femmes et des hommes qui collaborent ensemble. Et pour innover, il faut du talent. Le paradoxe français est que nous avons beaucoup de capital humain et produisons des gens très compétents, mais nous faisons tout pour mal les employer. Nous encourageons l'aversion au risque par un marché du travail trop rigide. Nous rendons difficile le fait de s'établir en ville en gardant l'offre immobilière artificiellement insuffisante. Nous maintenons la taille de nos grandes écoles à portion congrue, nous n'investissons pas dans l'enseignement du 21ème siècle, et nous exilons nos meilleurs établissements en banlieue au lieu de les garder au cœur de Paris. Avec tous ces obstacles, c'est un petit miracle à chaque fois que quelqu'un rejoint une startup.
  • La recherche. Là, la France ne s'en sort pas mal, bien qu'il y ait - évidemment - une marge de progrès. Nous avons de très bons chercheurs. Les relations avec les entreprises se passent beaucoup mieux qu'il y a dix ans.
  • Des acquéreurs. Une économie entrepreneuriale, on le verra ci-dessous, c'est une économie où le capital circule : où le succès d'une entreprise va en financer beaucoup d'autres en enrichissant les entrepreneurs et investisseurs. Pour cela, le rôle des acquéreurs de startups est essentiel, en rajoutant de la liquidité dans le système. C'est un gros déficit en France. Nos entreprises hexagonales ont absolument peur de toute innovation, bloquées qu'elles sont dans la logique d'un capitalisme d'héritiers, et ayant été amochées par la bulle internet. Et les acquéreurs étrangers potentiels sont dissuadés par nos réglementations (et, parfois, nos ministres).
  • Du capital qui circule et qui a envie de prendre des risques. Avec le talent, c'est l'élément essentiel. Je l'ai gardé en dernier, parce que c'est celui où la France a le plus de problèmes. Le capital, c'est le carburant de l'économie, mais particulièrement de l'économie entrepreneuriale et d'innovation : tout l'objectif est de prendre des risques, et pour cela il faut des investisseurs qui soient prêts à prendre des risques. Un des apporteurs de capitaux sont les acquéreurs dont on a vu qu'ils sont trop peu présents. Un autre apporteur potentiel est les marchés financiers. L'Etat aussi pourrait jouer un rôle en récompensant les innovations de rupture. Un autre apporteur sont bien sûr les business angels, si essentiels parce qu'ils sont au tout début. Mais le problème est qu'en France tout est fait pour éloigner le capital de la prise de risque. La forme d'investissement la plus récompensée par le code des impôts est l'immobilier. Et oui, les impôts sur les plus-values dissuadent des investissements risqués. Comprenez-moi bien : il y a une différence entre le capital qui prend des risques et le capital qui cherche des rentes. En France, on subventionne la rente en disant du mal du capital et on refuse d'encourager le capital qui prend des risques parce qu'on pense que le capital c'est mal (alors même qu'on subventionne la rente). L'ISF pourrait être un outil pour encourager le capital qui prend des risques parce qu'il impose un stock et pas un flux, mais pour cela il faudrait arrêter d'exempter les investissements non productifs et imposer moins les flux afin justement de créer cette circulation. Nous avons un cercle vicieux où seul le capital rentier est rentable ce qui fait que personne ne veut prendre de risques ce qui fait qu'il n'est pas rentable de prendre des risques, ce qui fait que seul le capital rentier est rentable.

L'acquisition de Neolane montre que la France a un énorme potentiel dans l'économie entrepreneuriale. Il ne faut pas l'oublier. Mais il faut aussi garder à l'esprit les bâtons que nous nous mettons dans les roues.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

07.

Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
JOUFFLU
- 29/06/2013 - 07:13
Taxes
Que restera-t-il aux vendeurs après impôts?
vangog
- 28/06/2013 - 21:57
La vie politique Française se résume à un
affrontement idéologique public-privé, où le secteur public tient à prouver au secteur privé son immense talent dans l'innovation fiscale, qui s'exerce envers un secteur privé d'autant plus restreint que son innovation est découragée par cet affrontement mortel et la victoire du public.
Pour le moment, le secteur public gagne et étouffe son adversaire, tel un boa constrictor avec un poulet, mais il n'y a déjà plus de poulets à plumer pour nourrir cette bête suralimentée et pléthorique!
Alors, la bête étatique est destinée à mourir, après que tous les poulets auront disparus...
Si les intellectuels et médias occidentaux avaient eu le courage de faire le procès du Socialisme, après la chute du mur, ils auraient pris conscience que la Chine et l'URSS ont subi ce processus, à des degrés différents, obligeant des pays autrefois très innovants, à voler des brevets, ou à parasiter les économies occidentales, comme le font les Chinois avec l'Europe...
jean fume
- 28/06/2013 - 19:35
Bingo !
Donc la solution pour sortir de cet inextricable dilemme, c'est d'aller innover ailleurs ! CQFD