En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

04.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

05.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

06.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

07.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 32 min 52 sec
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 53 min 57 sec
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 1 heure 17 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 1 heure 40 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 1 heure 57 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 2 heures 18 min
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 3 heures 4 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

il y a 3 heures 45 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"
il y a 4 heures 8 min
pépites > Economie
Tourisme
Emmanuel Macron l'a annoncé hier soir, il n'y aura, sans doute, pas de ski pendant les fêtes de fin d'année
il y a 4 heures 24 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 43 min 27 sec
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 58 min 12 sec
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 1 heure 21 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 1 heure 42 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 2 heures 15 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 2 heures 39 min
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 3 heures 7 min
pépites > Santé
Religion
Annoncée par le président, hier soir, la limite maximum de 30 fidèles par messe, va être augmentée selon les évêques de France
il y a 4 heures 2 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

il y a 4 heures 19 min
décryptage > Politique
Déconfinement en 3 étapes

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

il y a 4 heures 50 min
Le Nettoyeur

Du débat sur l'austérité à la réforme du régime de l'auto-entrepreneur, l'image d'une France qui déteste le progrès

Publié le 31 mai 2013
Un gouvernement socialiste n'a absolument rien à gagner à taper sur les auto-entrepreneurs. Seulement voilà : nous sommes en France. Et l'esprit français, c'est de réglementer tout ce qui bouge. Toute nouveauté, toute différence, est présumée coupable.
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un gouvernement socialiste n'a absolument rien à gagner à taper sur les auto-entrepreneurs. Seulement voilà : nous sommes en France. Et l'esprit français, c'est de réglementer tout ce qui bouge. Toute nouveauté, toute différence, est présumée coupable.

Il est facile d'avoir une vision purement sociologique de la politique : la politique n'est que l'affrontement de groupes d'intérêts pour se partager le gâteau social, et les idées ne sont que des cache-sexe de l'ambition égoïste de groupes sociaux. C'est vrai que la France se prête bien à ce schéma, avec son affrontement de groupes de rentiers, chacun correspondant à un “camp” politique : les rentiers de la fonction publique pour la gauche, et les rentiers de l'économie administrée (propriétaires fonciers, notaires, pharmaciens, petits commerçants et al.) pour la droite, les victimes de ces rentiers n'ayant plus qu'à se tourner vers les partis populistes ou l'abstention. La gauche parle de justice sociale mais n'a en réalité rien à faire des classes ouvrières et autres victimes de la mondialisation ; son seul intérêt est de taxer les rentiers d'en face pour aider ses rentiers. La droite parle d'ordre mais le seul ordre qui l'intéresse c'est celui qui ne remet pas en cause les acquis de ses rentiers ; pour récompenser ses rentiers, par exemple en baissant les droits de succession, on peut punir les rentiers d'en face, en baissant le recrutement des fonctionnaires.

C'est une histoire qui est très convaincante et est en grande partie vraie, mais elle reste un peu trop cynique. En réalité, les idées ont des conséquences. Les gens n'aiment pas se rendre compte qu'ils ne sont que les purs avatars de bas intérêts de classe. Les gens sont même parfois sincères, avec des vraies croyances.

C'est le plus évident avec la politique d'austérité du gouvernement, qui va à l'encontre de son intérêt (il n'y a qu'à regarder dans les sondages pour s'en rendre compte) mais est la politique par défaut par absence totale d'imagination ou de capacité de sortir de son logiciel idéologique.

On le voit aussi avec la volonté effrénée du gouvernement de matraquer les auto-entrepreneurs, alors que ce régime est un vrai succès, qui permet aux gens de créer leur emploi. Du point de vue de l'intérêt, ça n'a pas grande logique : les auto-entrepreneurs font principalement concurrence aux petits artisans et commerçants ; or ceux-ci sont la catégorie qui vote à droite avec le plus de constance et d'enthousiasme de toutes. Un gouvernement socialiste n'a absolument rien à gagner à taper sur les auto-entrepreneurs. Seulement voilà : nous sommes en France. Et l'esprit français, c'est de réglementer tout ce qui bouge. Toute nouveauté, toute différence, est présumée coupable. Si un truc marche, c'est forcément qu'il faut l'interdire.

Ce qui nous amène à l'autre actu de la journée, une idée qu'on croirait sortie du Gorafi : le gouvernement veut interdire la cigarette électronique dans les lieux publics. La cigarette électronique, un moyen de réduire la consommation de tabac (et donc de sauver des vies, hein), dont l'avantage principal est...que contrairement à la cigarette traditionnelle on peut l'utiliser partout.

Il n'y a évidemment aucun problème de santé avec la cigarette électronique qui n'émet que des quantités minuscules de nicotine. Et qui, encore une fois, sauve des vies.

Une telle mesure, le fait qu'elle soit envisagée et sur le point d'être passée, ne s'explique tout simplement que par une seule chose : la haine de tout progrès, de toute initiative. La peur farouche, chevillée au corps, de toute nouveauté, de toute différence.

Non, ce n'est pas l'intérêt qui nous fait agir comme ça. C'est la passion suicidaire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
fms
- 05/06/2013 - 10:53
rigolo...
la cigarette électronique et l'auto-entrepreneur réunit dans un même article, comme si les charges payées par les entreprises étaient la nicotine de notre état... ça va prendre des années pour le désintoxiter :-)
golvan
- 01/06/2013 - 12:57
@ boblecler
Sous Pétain, le modèle de la paix allemande a principalement ébloui les socialiste pacifistes d'avant-guerre qui se sont retrouvés massivement collaborateurs par refus de l'affrontement et un certain goût pour un internationalisme finalement acceptable dans une Europe allemande.
Vous devez être trop jeune pour avoir une vision claire de la 2è guerre mondiale. Le mythe de la gauche résistante n'est qu'un mythe monté de toutes pièces en 1945. C'est dur pour vous, mais vous vous en remettrez.
boblecler
- 01/06/2013 - 12:20
La fascination allemande a eu
La fascination allemande a eu lieu sous Pétain pour le modèle Allemand. L'UMP s'en est-elle souvenue quand le CNR a manifesté contre Nicolas SARKOZY??????? Qui est réact? BUISSON ou HOLLANDE. Même NKM regrette BUISSON