En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

03.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

04.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

05.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

Immigration : au coeur du choix des pays de destination pour les réfugiés

01.

Bienvenue dans un monde de brutes

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 4 heures 47 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 6 heures 2 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 6 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 6 heures 43 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 6 heures 57 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 7 heures 39 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 9 heures 25 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 9 heures 49 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 10 heures 8 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 10 heures 21 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 5 heures 50 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 6 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 6 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 6 heures 45 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 7 heures 17 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 8 heures 20 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 9 heures 36 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 9 heures 58 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 10 heures 14 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Immigration : au coeur du choix des pays de destination pour les réfugiés

il y a 10 heures 26 min
Revue de blogs

Cote d'Ivoire : la guerre civile sur Twitter

Publié le 05 avril 2011
Le temps passé à débattre de l'impact de twitter ou facebook sur les révolutions du monde arabe est le temps que l'on ne passe pas à observer un phénomène lui aussi inédit sur Twitter, si on le supporte : une guerre civile en direct, en Cote d'Ivoire.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le temps passé à débattre de l'impact de twitter ou facebook sur les révolutions du monde arabe est le temps que l'on ne passe pas à observer un phénomène lui aussi inédit sur Twitter, si on le supporte : une guerre civile en direct, en Cote d'Ivoire.

Sur Twitter, le mot clé #civ2010, créé avant l'élection présidentielle ivoirienne de novembre 2010, était à ses débuts un forum assez "citoyen" et courtois de débats pré-électoraux sous forme de messages en 140 signes. Il a suivi au fil des mois toutes les étapes de la  décomposition : des harangues exaltées aux menaces de morts, aux dénonciations "ethniques" et aux liens vers des vidéos  de massacres, en 140 signes.

Enjeu de pouvoir, champ de bataille virtuel des  états-majors et des Ivoiriens de la diaspora à l'étranger, le fil a peu à peu vu débarquer les ministres et les porte-paroles des deux camps. Voici le compte d'un conseiller du président Gbagbo. Et un compte "officiel" de Alassane Ouattara. Le fil est riche en rumeurs, inverifiable aujourd'hui  , en prophéties de grands mystiques, très nombreux sur ce canal, en "patriotes", pro-gbabgo, ou pro-ouattara  se battant à coup de vidéos amateurs de corps calcinés et de lapidations. Certains sont convaincus que la "Prophétie de Malachie" se réalisera à Abidjan. Mais dans le chaos actuel, Twitter reste avec les lignes fixes le dernier lien direct ouvert 24h sur 24 avec les habitants sur place, disponible 24h/24.

 

Voici quelques exemples de tweets choisis envoyés depuis samedi (Les noms ont été omis par mesure de sécurité pour les personnes citées)

"Nous allons dormir bercés par le bruit des hélicos" .

"Tu te réveilleras en enfer en tant que dégât collatéral de #ADO (Ouattara)!"
""Si tu habites près des zones de tir et que tu n'as pas prié en ces moments, tu peux être convaincu que tu es un vrai athée"

"La prophétie du Pasteur Koné s'est réalisé: "les prodiges venus dans haut" étaient des hélicoptères contre Gbagbo !!"

"Besoin d'une voiture pour se rendre a la pharmacie 8em trche Angré avec une fille blessée par balle"

"URGENT ! Nombreux blessés & tués ds les quartiers autour Agban & Akouedo. Impossibilité aller vers centres hospitaliers"

"TOUSSAINT : FERME TA GRANDE GUEULE OU VIENS DÉBATTRE EN FACE DE MOI SI TU AS DES COUILLES!".

"SOS pour une dame sur le point d'accoucher à Aghien 2plateaux, besoin d un moyen de transport pr l évacuer":

Ayez Foi ! les nouvelles que je viens d'obtenir sont bonnes, #abidjan est devenu un nid de guêpes et l'ennemi reçoit des piqûres"

"Ma famille en #civ2010:"On est tous par terre dans le couloir. Çà bombarde fort,les murs tremblent. C'est de la folie."

"y a pas d eau a Treichville on se ravitaille a une bouche d incendie"

La cyber-guerre règne sur Twitter aussi. L'une des tactiques adoptées pour faire supprimer le compte Twitter (ou la page Facebook) d'un ennemi est de cliquer un grand nombre de fois sur le lien "signaler cet utilisateur" pour alerter le logiciel anti-spam de la plateforme, qui bloque automatiquement le compte

Rien n'oblige à regarder ça, on peut s'informer ailleurs. Mais non, on ne pouvait pas, on ne peut pas. Pour tous ceux qui ont des proches à Abidjan, qui sont à Abidjan, pour les médias du monde entier, le fil #civ2010 reste l'unique source d'informations disponible 24/24 ou dans un torrent de haine, on peut espérer pécher quelques vraies infos, des témoignages, des nouvelles d'un quartier.Les médias étrangers suivent ce fil, pour la bonne raison qu'ils  ne sont pas en Cote d'Ivoire.

Monopolisés par le Moyen Orient, ou évacués, parce que trop dangereux, ou absents, parce que la Cote d'Ivoire a été abandonnée à elle-même. Abidjan, contrairement aux Bagdad ou Kaboul des pires heures, n'a pas de "green zone" neutre où les journalistes peuvent se replier, et les Français ne sont pas les bienvenus, depuis longtemps.

Sur place, les journaux ivoiriens ne sont que les haut-parleurs de leurs camps. Les blogueurs se sont tus, tous menacés. Les humanitaires aussi, de crainte de mettre en danger ceux qu'ils aident. Quant à la chaine d'état RTI, au service du  "chrétien" Gbabgo, Certains disent sur Twitter avoir vu défiler lors d'un bulletin d'information un bandeau annonçant : "Dans quelques instants, réaction du Dieu de la Bible" et il n'est pas extravagant de les croire.

Ne reste que le téléphone et Twitter par téléphone mobile, ou les civils ont organisé des chaines de solidarité entre quartiers, sous  un nouveau mot-clé : #civsocial

"Joël, qui a été blessé de deux balles, a eu un véhicule et a pu être évacué vers l'hosto.Merci à vous tous" #civsocial.

Ne tirez pas sur Twitter ou Facebook.  Ils font ce que personne n'a le courage de faire en Côte d'Ivoire : être là.

Avant l'intervention militaire de l'ONU-Ci et des militaires français, le camp Gbagbo mettaient en place des mesures pour interdire les sites et comptes virtuels  "d'opposition". Au Cameroun, où des élections se dérouleront cet automne, le service permettant de Tweeter par SMS est  déjà censuré. Au Burundi,  lors de récentes élections, les  citoyens ont été bombardés de SMS les incitant a voter pour le président sortant Musuveni, avec la promesse de pouvoir gagner quelques dollars dans une loterie électorale d'un nouveau genre s'ils transmettaient le message à sept personnes.

Et là encore, seules des personnes sur Twitter ou Facebook ont osé protester. Se mobiliser contre la censure non plus de la presse, mais des réseaux sociaux, est une urgence, et c'est par une mobilisation des grands groupes de la téléphonie qu'il faut le faire pour l'Afrique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires