En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

04.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

05.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

06.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

07.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 30 min 11 sec
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 54 min 33 sec
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 1 heure 18 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 1 heure 20 min
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 16 heures 47 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 17 heures 30 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 19 heures 59 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 20 heures 42 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 21 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 22 heures 50 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 46 min 59 sec
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 54 min 41 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 1 heure 19 min
décryptage > Economie
Début de renaissance italienne

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

il y a 1 heure 21 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 17 heures 12 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 18 heures 41 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 20 heures 14 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 21 heures 11 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 22 heures 9 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 23 heures 5 min
© Reuters
© Reuters
La semaine Goldnadel

Stéphane Hessel glorifié, Hugo Chavez déifié, Laurent Obertone diabolisé : quand la bien-pensance médiatique finit par nier la réalité

Publié le 03 avril 2013
Gilles-William Goldnadel revient aussi sur le documentaire "The Gatekeepers", qui recueille les confidences d'anciens responsables du Service de la sécurité intérieure d'Israël.
Gilles-William Goldnadel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel revient aussi sur le documentaire "The Gatekeepers", qui recueille les confidences d'anciens responsables du Service de la sécurité intérieure d'Israël.

Les obsèques de Stéphane Hessel auront donc bénéficié de l'onction de la télévision publique et nationale, avec Mlle Marie Drucker dans le rôle de Léon Zitrone.

Il n'a pas été expliqué aux redevables de la redevance obligatoire au nom de quel statut officiel, le défunt a joui des mêmes égards cathodiques que De Gaulle, Churchill ou Jean XXIII.

Pendant ce temps, Le Monde publiait un article d'un ancien président de l'AFP, qui, enfin, reconnaissait que M. Hessel avait beaucoup exagéré en laissant à croire qu'il avait été le corédacteur d'une certaine déclaration. Ce mensonge créateur lui aura servi de viatique dans le dernier tiers de sa longue vie.

Pour avoir écrit, après Taguieff, la même chose, mais du temps qu’il était encore dans la possibilité de se défendre, j'aurais reçu beaucoup de démentis et quelques crachats.

Ainsi, du glorieux intéressé, qui, questionné par Thierry Ardisson l'an passé, au sujet de mes affirmations, lui répondit, soudainement moins affable, que je racontais n'importe quoi et qu’il n'avait aucune estime pour moi.

Je porterai désormais cette ultime dénégation mensongère à la boutonnière.

Dans son homélie républicaine, François Hollande, sagement, s’est distancié du saint laïc concernant la question israélienne.

Ainsi donc, son soutien au Hamas, ses comparaisons nauséabondes, son édulcoration de l'occupation nazie ne seront finalement qu'un point de détail, à peine contrariant, mais n'empêchant en rien la pompe, ni la tiare.



Caracas cette semaine n'aura pas été si éloignée de Paris.

La presse française aura été, somme toute, bonne fille après que le successeur putatif de feu Chavez l'aura comparé au Christ ressuscité.

Décidément, la radicalité marxisante, bouffonne, yankee-go-home à la sauce salsa, sera toujours plus appréciée que le populisme occidental, surtout si celui-ci a le malheur d'être plus raisonnable.

Et peu importe que le bilan du camarade président soit particulièrement calamiteux dans tous les domaines, des finances à la sécurité, de l'économie aux libertés, pourvu que le riche tremble.

Dommage que M. Mélenchon n'ait pas poussé la fidélité à son regretté défunt jusqu'à aller lui rendre un dernier hommage obséquieux, il aurait ainsi pu essuyer les larmes d’un Ahmadinejad, prédisant lui aussi, au grand dam des théologiens de Téhéran, que le grand timonier latin redescendrait un jour du ciel en compagnie de Jésus.

Reconnaissons tout de même au leader du Front de gauche la constance des sentiments.

Déjà en 2005, il éructait contre ceux qui, dont l'auteur de ces lignes, osaient dans Libération reprocher au président bolivarien cette pieuse sentence : "plus que jamais, le Christ nous manque (…), Mais il se trouve qu'une minorité, les descendants de ceux qui ont crucifié le Christ (…) s'est emparé des richesses du monde".

Ici encore, voilà un point de détail qui n'empêchera pas l'extrême gauche, parfois si prompte à l'excommunication, à accorder l'extrême-onction.

Ainsi de notre ministre de l'Outre-mer, le très inspiré Victorin Lurel qui décriait l'embaumé comme un "saint" et qui s'est exclamé : "le monde gagnerait à avoir plus de dictateurs comme Chavez".

La France ne perdrait peut-être pas non plus pas d’avoir moins de ministres comme Victorin Lurel.



Avec un air martial et solennel, notre ministre de l'Intérieur a prévenu les syndicalistes violents amiénois qui s'en sont pris jeudi dernier aux forces de l'ordre chez Goodyear qu'ils ne devraient attendre aucune faiblesse de l'Etat.

Dans le même temps, le même état s'apprête à amnistier les mêmes délits commis contre les biens dans les mêmes conditions.

Quand l’état rigide de M. Valls n'est pas amolli par Mme Taubira, il est émasculé par ses propres partis.

Mardi dernier, la chaîne Arte s’est fait un plaisir et un devoir de diffuser avec empressement le film "The Gatekeepers" qui a recueilli les confidences de responsables du Shin Beth.

La complexité à traiter le sujet, réside dans le fait que, contrairement à l'habitude, les interviewés ne sont certainement pas des gauchistes délirants ou des antisionistes pervers mais le fleuron de l'armée de l'Etat juif.

Ayant regardé avec intérêt le dit film dont les commentaires précisent avec gourmandise qu’il constitue un document accablant pour la politique des gouvernements israéliens qui se sont succédé, je ne trouve cependant rien de très nouveau à ce qui a d'ores et déjà été acté depuis longtemps, côté israélien, à savoir :

- que la lutte contre le terrorisme est une sale guerre,

- que jamais le contre-terrorisme ne résoudra un problème politique,

- que certains jeunes soldats israéliens, insuffisamment formés, attentent parfois à la dignité des Arabes aux check-points, pour tenter de déjouer des attentats etc.

En revanche, les responsables du contre-terrorisme ne disent pas, et c'est dommage, de quelle manière ils comptent résoudre la question palestinienne, compte tenu du refus de la partie arabe dont ils désespèrent.

Dans sa chronique hebdomadaire du Jérusalem Post, Isi Leiber se demande pour quelles raisons les responsables en question n'ont pas démissionné de leurs fonctions s'ils se pensaient aussi inutiles.

J'aurais posé pour ma part une toute autre question qui résume en elle-même et la difficulté du problème et comment le regard des observateurs extérieurs est constamment biaisé :

Pourquoi, parallèlement à cette cruelle et récurrente trituration Israélienne, n'y a-t-il pas, n'y a-t-il jamais, en miroir, une introspection d'intellectuels ou de responsables politiques arabes, qui se poseraient, une seule fois, la question de savoir s'il est utile d'égorger un enfant de trois mois dans son lit ou s'il est raisonnable de ne pas encore se résoudre à la légitimité d'un Etat ancré sur une partie de la terre disputée depuis plus de 100 ans.

Il est vrai que, subsidiairement, il faudra encore se poser la question de savoir si Arte sera autant intéressée à diffuser un aussi improbable programme.



A Guyancourt, une femme policier vient d'être gravement brûlée au visage et aux yeux à la suite d'une altercation avec des "jeunes" (le Figaro du 10 mars). C'est en compulsant quotidiennement tous les journaux que Laurent Obertone a écrit son fameux "France, Orange Mécanique" qui tient à la fois de "choses vues" et d'un Genet qui s'en prendrait à la caillera. Il va sans dire qu'il déplaît fortement aux bien-pensants qui pensent bien mal.

Dans son livre à succès, l'auteur insiste sur le drame de ces policiers, frappés dans leur chair, soumis à la critique systématique, vivant une vie de chien et si mal défendus.

C'est dans ces conditions que le jeune journaliste est tombé dans une manière de traquenard chez Ruquier et notamment sur un certain Caron qui a tôt fait de lui expliquer vertement qu'étant disciple de Darwin, il l'était forcément d'Hitler. La réplique dans laquelle le darwinien national-socialiste d'un soir explique à M. Caron que dans national-socialiste il y a socialiste, n'a pas été entendue par les téléspectateurs, car coupée au montage.

On ne répond pas insolemment à un journaliste de la télévision française.

PS : Laurent Obertone m'a demandé de le défendre contre certaines attaques particulièrement calomnieuses et de l'annoncer. C’est fait.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (89)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mxpitch
- 16/03/2013 - 23:18
Honte à ruquier
S'il est vrai que ruquier à coupé l'échange entre caron et obértone sur le national socialiste prouve bien que ces gauchistes n'acceptent aucune contradiction .alors entre les mensonges de hollande , les manipulations de ces médias acquis à la gauche caviar et les mêlenchons qui ne voient que par l'extrême, marine à tout d'une sainte. Nous sommes manipulés par cette pensée perverse! Qu'elle honte, vous n'apportez que désespoir à notre pays.
Indigène Indigné
- 14/03/2013 - 09:20
@ anonymus - 13/03/2013 - 19:32
Ne vous énervez pas anonymus !
Vous aussi on vous embaumera et ça va bien se passer.
Si vous cessiez votre prise d'otage permanente de la misère du monde, votre discours n'en serait que plus clair ; du vide, la vacuité pendant que s'enrichissent des "démocratiquement élus".
Regardez les "démocratiquement élus" du hamas dans la bande de gaza, eux non plus ne veulent pas lacher le pouvoir.
Et eux aussi s'appuient sur la misère d'un peuple. Ils ont de commun avec chavez, la haine comme moteur.
Quand à votre sympathie pour ces régimes, elle est odieuse en ce qu'elle camoufle ce qui se trame dans les ghettos sociaux de nos contrées occidentales.
anonymus
- 13/03/2013 - 19:32
@indigène indigne
Chavez a été élu démocratiquement donc vos citations à la con vous vous les gardez, car hors sujet.
Les pauvres du Vénézuela qui ont vu leur niveau de vie s'améliorer très nettement sous Chavez n'ont que faire des discours de celui-ci à l'onu.