En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

06.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

07.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 29 min 41 sec
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 1 heure 52 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 3 heures 18 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 5 heures 32 sec
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 18 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 18 heures 52 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 19 heures 19 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 20 heures 47 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 21 heures 58 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 1 heure 33 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 2 heures 20 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 3 heures 48 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 4 heures 40 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 5 heures 11 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 19 heures 6 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 20 heures 16 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 21 heures 27 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 22 heures 43 min
© Reuters
© Reuters
Revue d'analyses (financières)

Psychorigides de l'euro : ces technocrates qui ont tué la croissance en Europe

Publié le 03 avril 2013
Dans l'œil des marchés : Jean-Jacques Netter, vice-président de l'Institut des Libertés, dresse, chaque mardi, un panorama de ce qu'écrivent les analystes financiers et politiques les plus en vue du marché.
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Jacques Netter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans l'œil des marchés : Jean-Jacques Netter, vice-président de l'Institut des Libertés, dresse, chaque mardi, un panorama de ce qu'écrivent les analystes financiers et politiques les plus en vue du marché.

Les incertitudes politiques en Espagne, en Italie ainsi que la remontée de l’euro ont bien montré que les problèmes de l’Europe n’étaient pas derrière nous, mais bien encore devant.

Sur le plan politique, en Espagne le Parti Populaire de Mariano Rajoy, Premier ministre du gouvernement espagnol semble être rattrapé par un scandale de corruption. Tous les chiffres économiques sont mauvais (faillites au plus haut, chômage en progression…) ce qui n’empêchait pas  l’indice IBEX 35 et l’obligation 10 ans de se retrouver pratiquement au plus haut depuis le mois de juin 2012…

En Italie, Silvio Berlusconi ex Président du Conseil regagne du terrain sur Pier Luigi Bersani, le leader de la coalition de centre gauche. L’obligation italienne à 10 ans termine la semaine à 4,56% contre 5,37% en Espagne.

A Chypre il a été décidé de pratiquer une décote des deux tiers pour les porteurs d’obligations émises par le gouvernement chypriote… !



La France obligée de baisser le ton à Bruxelles


L’euro avait atteint 1,37$ pendant la semaine. "L’euro fort c’est la France qui s’affaiblit" nous expliquait on, comme pour préparer l’opinion publique française à l’idée que le déficit de 3% du PIB n’a aucune chance d’être respecté….  

Le problème c’est que, avec la même monnaie, l’industrie allemande continue à vendre très bien ses produits alors que la l’industrie française qui n’est pas assez compétitive, est obligée de baisser ses prix pour continuer à vendre. Les chiffres sont sans appel : l’excédent du commerce extérieur allemand aura atteint en 2012 188Md€ contre un déficit de 67,2Md€ pour la France.  

Seuls les propos de Mario Draghi Président de la BCE ont été  efficaces pour faire baisser légèrement le dollar à 1,34€, mais cela ne résout rien.

Selon Elga Bartsch économiste chez Morgan Stanley, une hausse de 10% du taux de change pondéré de l’euro entraine une baisse de 3% des résultats des sociétés européennes.

L’Union européenne a fini par se mettre d’accord sur la diminution des dépenses budgétaires. Il ne faut pas oublier que les déficits d’aujourd’hui, ce sont les impôts de demain et le chômage d’après demain. David Cameron le Premier ministre britannique apparaît avec Angela Merkel, la Chancelière allemande comme les gagnants de la réunion. Cela montre bien, contrairement à ce qu’expliquait François Hollande pendant la campagne électorale qu’il ne suffisait pas "d’aller à Francfort en faisant preuve de fermeté" pour relancer la croissance !



Pour éviter une décennie perdue à la japonaise en Europe
, Eric Labaye Président du McKinsey Global Institute, estime qu’il faudrait inciter les entreprises qui disposent de 750Md€ de liquidités à en investir au moins une partie, en mettant l’investissement privé au centre de la stratégie économique européenne.

En Europe, l’indice composite PMI est au plus haut depuis 10 mois avec l’Allemagne fournissant l’essentiel de la contribution à la hausse. La France ne va pas bien et l’Europe du Sud est toujours dans une mauvaise passe… L’Europe à deux vitesses ne peut continuer très longtemps à vivre avec la même monnaie. C’est une question de bon sens. D’ailleurs, Mario Draghi, a clairement expliqué qu’il n’y avait aucune reprise à attendre en Europe, d’ici la fin de l’année.

Ce sont les technocrates qui ont tué la croissance en Europe explique Charles Gave de Président de GaveKal. En ne voulant pas traiter le problème de l’euro, il n’ y aura bientôt plus d’usines en Europe, sauf en Allemagne. La classe des technocrates qui a créé l’euro fait tout pour qu’il survive, même si cela doit amener la ruine des populations européennes…

La valorisation des actions européennes est devenue trop élevée selon Patrick Artus chef économiste chez Natixis. Inutile de dire qu’il est en décalage avec le consensus des stratégistes.


Face à la réalité la méthode Montebourg ne semble pas très efficace
.

En France, on a eu une série  de mauvaises nouvelles chez Peugeot et Arcelor Mittal qui ont annoncé plus de 8Md€ de dépréciations d’actifs. Alcatel Lucent est confronté à la démission de son président Ben Verwaayen qui a annoncé1,3Md€ de pertes en 2012. La société souffre de la concurrence de la Chine qui l’oblige à baisser ses prix. Face à ses besoins de liquidités pour rembourser des prêts venant à échéance de 2013 à 2015, elle a été obligée de mettre en gage ses brevets. En ce qui concerne la faillite de Petroplus, la première raffinerie française va avoir lieu au moment où les marges pour les raffineries opérant sur le sol français sont à un plus haut de 15$ par baril de pétrole raffiné !

Le gouvernement risque d’être rattrapé par la contestation sociale chez PSA à Aulnay, chez Goodyear à Amiens, chez Arcelor Mittal à Florange et chez Alcatel Lucent qui va bientôt mettre en application son sixième plan social depuis la naissance du groupe en 2006.

La seule réponse du gouvernement à tous ces désastres industriels semble être une loi sur "la reprise des entreprises rentables"...



L’année du serpent

En Chine, c’est l’année du serpent qui vient de débuter le 10 février. Selon Andrew Keenan responsable de l’analyse Feng Shui chez CLSA, les valeurs chinoises devraient monter jusqu’à la fin du mois de juillet. Ensuite on aurait droit à un trou d’air en été puis une remontée de septembre à la fin de l’année.

Les actions américaines offrent une dynamique très positive a expliqué cette semaine Jim O’Neill le patron de Goldman Sachs Asset Management qui vient de donner sa démission cette semaine.Ron Barron le très écouté patron de Barron Asset Management est aussi de son avis.

En revanche, pour Doug Kass de Seabreeze le marché américain doit baisser…

Au Japon, la bourse de Tokyo est au plus haut depuis 2008… Le sentiment des chefs d’entreprises s’améliore et les analystes revoient leurs prévisions à la hausse.

En Asie ex-Japon, ce sont toujours l’Indonésie et les Philippines qui ont toujours les faveurs des stratégistes…



Dollar, Yen et OPA

Dans la guerre des changes il y aura comme d’habitude des gagnants et des perdants qui ne sont en général pas ceux qui sont annoncés.

Le Yen sur lequel la grande majorité des cambistes est positive commence à être un peu cher estime Jamie Chisholm du FT.

C’est en fait le dollar qui devrait provoquer la prochaine crise au moment où la Fed commencera à relâcher sa politique monétaire extrêmement favorable. Telle est l’opinion de Andi Xie économiste indépendant très écouté, qui était auparavant chez   Morgan Stanley.

Essayer d’identifier les OPA possibles pour 2013 est un exercice auquel se livrent chaque année  David Finch et Ian Richards analystes chez Exane BNP Paribas. Parmi les idées intéressantes on peut noter : Burberry qui pourrait intéresser PPR… ; Portugal Telecom qui permettrait à un acquéreur d’augmenter son exposition sur le Brésil, l’Angola et la Namibie… ; Ocado un épicier en ligne en Grande Bretagne qui pourrait attirer des sociétés comme Marks and Spencer, Morrisson ou même Amazon …

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

06.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

07.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Agnès Buzyn sera la tête de liste LREM à Paris

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Higitsune
- 12/02/2013 - 23:29
@franek100
"Ils ont pourtant l'euro. Cherchez l'incohérence?"

La valeur de l'euro est basé sur le mark et sur la force économique de l'Allemagne et non sur le reste de la zone euro, tel que l'Espagne, le Portugal, l'Italie, la Grèce. Si tel était le cas l'euro serai beaucoup plus faible car adapter à la compétitivité des pays du sud de l’Europe.
franek100
- 12/02/2013 - 18:31
incohérence
"Ce sont les technocrates qui ont tué la croissance en Europe explique Charles Gave de Président de GaveKal. En ne voulant pas traiter le problème de l’euro, il n’ y aura bientôt plus d’usines en Europe, sauf en Allemagne."
croissance tuée en Europe et bientôt plus d'usines sauf en Allemagne.
Ils ont pourtant l'euro. Cherchez l'incohérence?
20dicte
- 12/02/2013 - 16:21
Non ce n' est pas la
Non ce n' est pas la croissance qu' on a tué mais la démocratie.