En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

02.

Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1

03.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

04.

Pourquoi les images porno vues sur leurs smartphones pourront briser la future carrière de vos enfants

05.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

06.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

07.

La France des caïds : le bandit qui murmurait à l’oreille du RSI

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
light > Media
Accident industriel
Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1
il y a 11 heures 1 min
pépites > France
Mais que fait la police ?
En moyenne, un maire ou un adjoint est agressé chaque jour en France
il y a 12 heures 28 min
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 13 heures 32 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 15 heures 37 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 16 heures 24 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 17 heures 57 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 18 heures 55 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 19 heures 14 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 19 heures 14 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 19 heures 15 min
pépites > International
Drame
Niger : six touristes français et leurs deux guides tués par des hommes armés
il y a 11 heures 14 min
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 12 heures 44 min
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 13 heures 37 min
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 15 heures 54 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 16 heures 50 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 18 heures 13 min
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 19 heures 1 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 19 heures 14 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 19 heures 15 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le français ?

il y a 19 heures 15 min
© Reuters
© Reuters
Chroniques du pot aux roses

Chômage et récession : combien de temps pourront tenir les manœuvres de diversion de Hollande ?

Publié le 03 avril 2013
Cette semaine, Serge Federbusch revient sur la radiation de plus de 250 000 individus des listes de Pôle Emploi le mois dernier. Ce qui permet d'annoncer une augmentation du taux de chômage de seulement... 0,2%.
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président du Parti des Libertés, élu conseiller du 10 ème arrondissement de Paris en 2008 et fondateur de Delanopolis, premier site indépendant d'informations en ligne sur l'actualité politique parisienne.Il est l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette semaine, Serge Federbusch revient sur la radiation de plus de 250 000 individus des listes de Pôle Emploi le mois dernier. Ce qui permet d'annoncer une augmentation du taux de chômage de seulement... 0,2%.

La séquence est classique depuis une quarantaine d’années en France : une faction, menée par un homme, gagne les élections en prétendant régler les problèmes par le retour magique de la croissance, elle dupe son électorat, prend acte que la fabuleuse croissance n’est pas au rendez-vous et tente de survivre politiquement en multipliant les coups de communication. Le tout finit généralement par une déroute électorale qui amène au pouvoir la faction d’en face laquelle, prétendant régler les problèmes par le retour magique de la croissance, dupe … etc, etc. Avec l’avènement de la « normale-attitude » à l’Elysée, ce processus mortifère se poursuit. Simplement, il s’est accéléré et, huit mois après son élection, François Hollande en est déjà réduit à ne plus pouvoir compter que sur les coups de com’ et dérivatifs belliqueux à l’étranger. Mais cette stratégie de la diversion est de plus en plus vite éventée. Petit inventaire des subterfuges de la semaine.

1 - Cassez du Faf !

Florence Cassez, ministre des affaires étrangères et plénipo-pénitentiaire de Hollande, était très présente lors de la libération médiatique de Laurent Fabius, détenu depuis mai dernier au Quai d’Orsay sans qu’on ait beaucoup de nouvelles de lui. Fafa sur le tarmac, Fafa à la tribune, Fafa devant toutes les caméras : on ne pouvait échapper à la mine réjouie de ce prisonnier du gouvernement français enfin relâché sur les plateaux télé.

Seule Valérie Quaterweiller (il faut désormais l’appeler ainsi puisqu’elle a, une fois de plus, changé de stratégie de com’) plastronnait autant aux côtés de Florence. Échappant aux menaces de dépeçage que ses innombrables nouveaux amis lui faisaient courir en tentant de la toucher, la prisonnière du Mexique, sitôt foulé le sol natal, a lancé un appel poignant : « Je cherche du travail en France». Pour elle, le plus dur reste à faire.

2 - Prochaine grande manifestation : « Le chômage pour tous ! »

A ce propos, l’évolution du chômage n’était, selon la voix officielle, pas si catastrophique que cela le mois dernier, juste une petite augmentation de 0,2%. Enfin … serait-ce aussi pure communication ? Car y a-t-il retournement de tendance ? Que nenni ! D’abord, Pôle Emploi a mis les bouchées triples en matière de radiation : 209 700 malheureux (+ 5,9 % en un mois) n’avaient pas mis leur dossier à jour et 46 700 autres (+ 24,5 %, rien que cela ) n’avaient pas respecté les règles de la recherche d’emploi. Ouste ! Qu’ils aillent se faire recenser ailleurs. Sur ce seul dernier critère, près de 8 000 chômeurs supplémentaires se sont volatilisés par rapport à la « normale saisonnière ».

De même, il serait temps que nous disposions du nombre d’ «emplois d’avenir» subventionnés à 75 % par l’Etat et signés depuis trois mois. On évoque un chiffre de plus de 4 000 jobs factices mis en place, lesquels ont pour objet de réduire artificiellement les rangs des chômeurs jusqu’à la prochaine élection présidentielle. Il faudra naturellement les ajouter à celui des inscrits à Pôle Emploi pour connaître la vraie statistique en la matière. Bref, la mer monte.

Heureusement pour les Socialistes, pendant ce temps, les défilés et polémiques des «pro» et des «anti» mariage homosexuel continuent. Lui-Président peut se frotter les mains : chaque ligne ou image sur le sujet est autant d’espace médiatique en moins consacré à la récession en France. Et Ayrault vient de mettre dans les tuyaux gouvernementaux la diversion suivante : il relance la question du vote des étrangers aux élections locales.

Si l’opposition sous toutes ses formes avait un sens de la répartie plus aiguisé, elle serait bien inspirée d’organiser rapidement un grand défilé sous la bannière du « Chômage pour tous », problème ô combien plus important que celui de la réforme des dispositions du code civil relatives à l’union entre époux. Une parade où Mélenchonistes et Copéistes marcheraient main dans la main serait assurément contre-nature. Mais enfin, ils pourraient au moins former des cortèges séparés, le même jour, pour manifester leurs préoccupations communes. Après tout, avant même qu’on parle des transgenres, Hollande, habitué à se déguiser, avait inventé les transcourants au parti socialiste. Il ne serait pas surpris de découvrir une opposition pour tous.

3 – Les fourberies de Sapin

Nous serions donc en état de faillite totale ? Mais non ! Ce n’était qu’ironie, tente aussitôt de corriger Sapin dont l’inconscient a parlé trop librement à la radio. Et pourtant, les effets du climat anti-business créé par Super-Normal et sa fine équipe commencent à se faire sentir. L'indice PMI, indicateur avancé de la conjoncture, marque ce mois de janvier, la plus forte contraction de l'activité du secteur privé français depuis mars 2009. Selon une première estimation publiée jeudi dernier par le cabinet Markit, il se replie à 42,7 points, contre 44,6 points en décembre, traduisant un recul à la fois dans l'industrie manufacturière et dans les services. Persistance de l’euro surévalué, tour de vis fiscal, réforme à la petite semaine de l’appareil d’Etat, discours d’animosité à l’égard du patronat : quel entrepreneur a aujourd’hui envie d’investir en France ?

Bon … ce n’est pas grave, Tombouctou tombe et le débat sur le mariage homo s’engage bruyamment à l’Assemblée nationale.

4 - Ânes au Mali

Il n’est de bonne victoire que celle obtenue facilement et qui permettra à Moi-Chef de guerre de clamer son autorité et son triomphe sur les forces du mal. Tombouctou reconquis, l’armée française pourra commencer à envisager son repli et Hollande un triomphe romain sur les Champs-Elysées. Avec un peu de chance, sa cote de popularité pourrait regagner 3 ou 4 pour cent l’espace de quelques mois.

Après cela, d’autres touaregs/islamistes/terroristes/narco-trafiquants (rayez les mentions inutiles) resurgiront peu à peu du sable saharien. Pourvu que les médias s’en désintéressent, la victoire de notre président sera totale. Pour quelques mois...

5 – Bonnet d’Anne 

En peu de semaines, Anne Hidalgo, dauphine delano-proclamée du maire de Paris, a enfilé des perles pour se faire un joli collier : « Le Front national ( fondé en 1972 ) a collaboré sous l’occupation », « Les blindés de l’armée française dévastent chaque année la place de la Concorde », « Paris dans le Grand Paris sera cette grande métropole qui invente et inspire une nouvelle civilisation urbaine », etc.

Delanoë a-t-il décidé de démontrer que nul, chez les socialistes, n’est capable de lui succéder ? C’est ce qu’au Champ-de-Mars on appelle la stratégie du gazon brûlé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (76)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Satan
- 03/02/2013 - 13:10
Campings-car pour tous!
Tous cela c'est la faute des 35 heures et de mittérand!

Bande de Salaud de racistes homosexuels anti-français voleurs de pain aux chocolats!
derigny
- 02/02/2013 - 23:52
C'est bien sûr...
que démagogie, mensonges par omission et autres entourloupes ont bien marché durant la campagne présidentielles. Mais ce n'est pas çà qui fera élire François Hollande. Il sera élu grâce à Marine LePen qui a donné la consigne de l'abstention à son électorat.
Consigne très suivie puisque c'est la première fois depuis l'élection du président au suffrage universel, que celui-ci est élu avec moins de 50% des suffrages exprimés !
Il semblerait que ce soit le prix à payer pour le redressement du pays et le rétablissement de la justice sociale. Les nouveaux chômeurs ainsi que les ouvriers et fonctionnaires d'en bas qui ont perdu le bénéfice des heures sup. apprécieront !
Elise sans tabou
- 01/02/2013 - 19:41
de France ou de plus loin
Je vous le redis vous êtes de mauvaise fois ce qui l’a fait gagner c'est de nier la crise, ses mensonges, et surtout les médias et vous pouvez dire ce que vous voulez c’est la VERITE. J'aurai honte d'avoir voté pour un âne pareil ne vous en déplaise. Je lui réserve ce traitement jusqu'à ce qu'il foute le camp la queue entre les jambes, comme toute la gauche. Vous avez insulté a outrance Sarko. Pourquoi se gêner ce qui est normal l pour les uns l'est aussi pour les autre.;
Je ne vous répondrais plus, vous n'en valez pas la peine si encore vous aviez reconnu qu’il avait nié jusqu'au bout la crise puisqu'il ne la reconnu que fin juillet et encore avec du mal, mais là votre mauvaise fois vous êtes irrécupérable. Gardez vos menaces pour vous, c’est typique gauche pas d’arguments je menace ou j’interdis. Honte à vous.
vos leçons de morale je m'en tape.