En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 3 heures 6 min
pépites > Education
Education nationale
Hommage à Samuel Paty : la rentrée scolaire n'est plus décalée à 10h lundi prochain
il y a 5 heures 36 min
light > Science
Ancêtre
Le chien est le plus vieil ami de l'homme, sa domestication est survenue il y a plus de 10.000 ans
il y a 7 heures 28 min
pépites > Politique
Décision
Antisémitisme : Jeremy Corbyn a été suspendu du Parti travailliste britannique
il y a 8 heures 3 min
pépites > France
Mobilisation des forces de l'ordre
Attentat à Nice : le gouvernement annonce le rappel de 3.500 gendarmes réservistes et la mobilisation de 3.500 policiers
il y a 8 heures 49 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
La guerre indiscriminée des jihadistes contre la France : du "blasphémateur" Samuel Paty aux chrétiens respectueux de la Basilique niçoise
il y a 9 heures 56 min
pépites > Terrorisme
Religion
Des milliers de manifestants anti-Macron au Bangladesh, au Pakistan, en Afghanistan signale le Daily Mail
il y a 11 heures 57 min
light > Science
Singes
Les gorilles de montagne n'oublient pas leurs amis et sont amicaux avec eux quand ils se retrouvent même après une décennie de séparation
il y a 12 heures 32 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

il y a 13 heures 2 min
décryptage > Santé
Barrière contre le virus

Zorro contre le Covid-19 : le masque comme solution efficace et peu coûteuse

il y a 13 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

il y a 3 heures 24 min
pépites > Faits divers
Forces de l'ordre
Tentative d’agression au couteau sur un policier dans le XVe arrondissement de Paris
il y a 6 heures 59 min
pépites > Politique
Moyens d'action face au virus
Covid-19 : le Sénat a voté la prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 janvier
il y a 7 heures 40 min
pépites > International
Mini tsunami
Turquie : au moins quatre morts et 120 blessés après un séisme de magnitude 7 en mer Egée
il y a 8 heures 32 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’émail est semé de fleurs de sel et quand il neige sur la toundra : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 9 heures 27 min
pépites > Consommation
Confiné
La France reconfinée pour au moins 4 semaines : ce qui est ouvert ou fermé
il y a 11 heures 21 min
pépite vidéo > Terrorisme
Face à l'info
Attaques terroristes : l'échec du renseignement français ?
il y a 12 heures 4 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

il y a 12 heures 45 min
pépites > Politique
Reconfinement
Sept Français interrogés sur dix (sondage Odoxa pour Figaro et France Info) se disent favorables au nouveau confinement qui vient de débuter
il y a 13 heures 8 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Le chemin de la victoire de Donald Trump est étroit mais il existe encore

il y a 13 heures 46 min
© Laurent EMMANUEL / AFP
© Laurent EMMANUEL / AFP
Tribunaux populaires

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

Publié le 05 novembre 2019
Adèle Haenel a tous les accents de la sincérité, mais on aimerait bien que la présomption d’innocence continue de s’appliquer en France et qu’une salve de tweets rageurs adossée à un papier d’enquête, même crédible, ne suffise pas à envoyer un type en prison.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Adèle Haenel a tous les accents de la sincérité, mais on aimerait bien que la présomption d’innocence continue de s’appliquer en France et qu’une salve de tweets rageurs adossée à un papier d’enquête, même crédible, ne suffise pas à envoyer un type en prison.

Un peu débranché du cinéma français depuis quelques années, je n’ai découvert l’existence d’Adèle Haenel, victime (présumée), et de Christophe Ruggia, harceleur (potentiel), que lorsque Mediapart m’a informé de la nature (possible) de leurs relations.

Je ne suis pas né de la dernière pluie, j’ai suivi les révélations #MeToo d’assez près, je sais que les prédateurs, et singulièrement dans les milieux du spectacle ou de la mode, ne sont pas juste des épouvantails rhétoriques pour néo-fems radicales et hantent et bel bien les loges, les plateaux, et les chambres d’hôtels, mais la rapidité avec laquelle le réalisateur du pertinemment nommé « Dans la tourmente » s’est retrouvé au pilori social et professionnel a fait plus que m’interpeller. J’ai même carrément trouvé ça un peu flippant, à vrai dire.

A la lire et à l’écouter, la comédienne a d’ailleurs tous les accents de la sincérité et, intuitivement, c’est de son côté que je ferais moi-même pencher la balance. Enfin, à la lire et à l’écouter au travers de tout un tas de filtres médiatiques convenablement orientés, bien entendu, puisque c’est toute l’étendue de ma science sur ce dossier ; et de la vôtre.

Pour autant, décréter qu’au nom de la dénonciation de relations hommes-femmes notoirement déséquilibrées, on puisse désormais faire l’impasse sur la présomption d’innocence dans un Etat de droit, c’est un peu comme réclamer le retour de la peine de mort pour les assassins d’enfants. Du principe à géométrie variable.

A fortiori lorsqu’on remarque que Médiapart, le média qui sort l’enquête, et dont on se souvient de l’aveuglement dans l’affaire Tariq Ramadan, un télévangéliste radical bien plus gravement mis en cause et de manière bien plus étayée et circonstanciée.

Bref, dans un pays où la presse sert avant tout de relais idéologique et privilégie notoirement le commentaire et le storytelling sur l’énoncé des faits, il vaut mieux laisser aux juges, aux avocats et aux jurés la prérogative d’expédier des gens en taule. Ça peut sembler anecdotique dit comme ça, et le réalisateur en question est peut-être une belle crapule, mais il serait bien qu’il ait droit à un autre tribunal que celui de l’opinion.

A lire également : Adèle Haenel, #MeeToo et ces procès médiatiques qui font abstraction de l’Etat de droit

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pig
- 07/11/2019 - 00:35
statistique
J'ajoute que Adèle Haenel s'est bien gardé de porter plainte. On se plaint publiquement sans porter plainte devant le ministère public, bizarre. L'explication pourrait être la suivante : le parquet, intouchable, se charge de planter ses crocs dans les mollets du dénoncé, qu'il ne lachera pas avant dix ans de procédure, et rajoutera fièrement l'affaire à ses statistiques de harcèlements qu'il a poursuivis. (note afin d'être bien compris : les "statistiques" de "féminicides" etc. qu'on exhibe sont des statistiques avant procès, avant condamnation... ). Et contre qui pourra se retourner l'accusé s'il est relaxé ? Contre personne.
Pig
- 07/11/2019 - 00:16
Vu de très loin, non, on parle d'une femme de 30 ans, pas de 13
Et moi, femme de 61 ans, je suis d'accord avec l'autre qui dit bien : si à 60 ans si tu n'as jamais été harcelée sexuellement, c'est que tu as loupé ta vie... Et (Dieu seul sait ce qui traverse les têtes) est-ce peut-être ce qui est arrivé à Adèle Haenel. À 30 ans (qui sait, là encore), elle se dit : j'ai loupé ma vie, donc faut que je me trouve vite fait un harceleur à brandir. Et puis surtout du temps que j'étais mineure, comme ça de prescription pénale y en a plus. Ce qu'il faut se demander, c'est : où est la véritable victime ? Celle dont on a touché le genou et/ou le "torse" (sic !) ? Ou bien celui qui est condamné à la mort sociale sur simple dénonciation ? La réponse devrait aller de soi, eh bien non.
Anouman
- 06/11/2019 - 20:58
Justice
S'il y a un viol ou un abus sexuel il est normal qu'une action en justice soit faite si elle est encore possible. Mais pour protéger la présomption d'innocence rien ne devrait filtrer dans les médias. En gros, tout ce qui peut être dit contre quelqu'un tant que la justice n'a pas examiné et jugé les faits (la justice n'est pas infaillible mais c'est un autre problème) devrait être jugé comme diffamatoire. Ce serait dommage pour les médias qui ont si peu de choses intéressantes à dire, mais cela respecterait l'esprit de la loi.