En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

05.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

06.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

07.

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 9 heures 5 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 10 heures 43 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 13 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 14 heures 31 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 15 heures 38 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 16 heures 43 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 17 heures 35 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 18 heures 22 sec
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 18 heures 39 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 19 heures 3 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 9 heures 37 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 11 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 15 heures 18 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 15 heures 53 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 17 heures 22 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 17 heures 49 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 18 heures 33 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 18 heures 56 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 19 heures 4 min
© JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Atlantico Green

Energie : faut-il croire aux promesses d’Elon Musk sur la nouvelle génération de panneaux solaires produite par Tesla ?

Publié le 27 octobre 2019
Elon Musk a dévoilé une nouvelle version des toits solaires développés par Tesla. Il assure qu'ils seront intéressants financièrement pour les utilisateurs et qu'ils éviteraient les démarches administratives liées à la production d'énergie verte. Mais tout reste à prouver.
Rémy Prud'homme
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémy Prud'homme est professeur émérite à l'Université de Paris XII, il a fait ses études à HEC, à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de l'Université de Paris, à l'Université Harvard, ainsi qu'à l'Institut d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elon Musk a dévoilé une nouvelle version des toits solaires développés par Tesla. Il assure qu'ils seront intéressants financièrement pour les utilisateurs et qu'ils éviteraient les démarches administratives liées à la production d'énergie verte. Mais tout reste à prouver.

Atlantico : L'entreprise Tesla a dévoilé une troisième version de ses toits solaires qui, selon Elon Musk, pourraient régler le problème de production énergétique verte. Que pensez-vous de cette innovation ? Est-ce un réel espoir dans dans la lutte contre les émissions de CO2 ?

Rémy Prud'homme : Elon Musk est un personnage extraordinaire, irréel, littéraire, qu’on dirait sorti de l’imagination de Balzac et de Jules Verne réunis. Musk a créé plus d’une dizaine d’entreprises (les automobiles électriques et sans conducteur Tesla, les fusées SpaceX, PayPal, Hyperloop, les panneaux solaires Solar City, l’intelligence artificielle OpenAI, etc.). Ces projets ont en commun l’innovation, le futurisme, et les subventions publiques. La dernière merveille sortie de son imagination technico-financière est un toit photovoltaïque révolutionnaire. Il est modestement présenté comme la solution au problème du réchauffement climatique. Que peut-on en penser ?

Pas grand chose de bien solide, tout d’abord. La description technique de ces nouvelles tuiles solaires est très succincte. La description économique en est très douteuse. Mais Elon Musk est un génie de la communication, plus que de l’ingéniérie. Il a déjà persuadé dix fois les investisseurs et les politiciens de financer ses projets, un peu moins facilement les consommateurs d’acheter ses produits. Son passé industriel n’est pas trop rassurant. Aucun de ses projets n’est un succès massif, comme le sont les GAFA de ses voisins californiens. Plusieurs d’entre eux ont été des demi-échecs, avec des engagements non tenus, et qui ont frôlé la faillite à plusieurs reprises. Mais à chaque fois, Elon Musk a réussi à temporiser ou à rebondir, à convaincre les investisseurs de lui faire encore confiance. On dit que la marche est une suite de chutes évitées : cette formule décrit assez bien l’itinéraire de Musk. Il peut fort bien faire faillite dans les mois à venir, ou au contraire voir l’une de ses inventions le rendre multimilliardaire (Il l’est déjà un peu, du reste). Bien malin qui pourrait le prédire.

Il semble peu probable, cependant, que les panneaux photovoltaïques sur les toits puissent être ce deus est machina de sa romanesque histoire, pour au moins quatre raisons. Primo, le marché ne concerne guère que les maisons individuelles, pratiquement pas les immeubles collectifs. La tendance, désirée et même observée, est à la réduction de la part de la maison individuelle au profit de l’immeuble collectif, qui consomme beaucoup moins d’énergie. Cela est plus vrai en France qu’aux Etats-Unis. Les Verts, qui prônent, et parfois exigent, l’habitat collectif peuvent-ils en même temps préconiser les toits photovoltaïques ? Il est vrai qu’ils ne sont pas à une contradiction près.

Deuxièmement, l’autarcie individuelle en matière électrique est un rêve absurde. La production dans le temps d’une maison dépend des caprices de la météorologie, elle ne coïncide pas avec les besoins dans le temps d’électricité de cette maison. A certaines heures, la maison produira trop d’électricité ; à d’autres, plus nombreuses, elle n’en produira pas assez. En l’absence de systèmes de stockage efficaces, il faut qu’elle soit reliée à un réseau électrique pour vendre ses surplus temporels, et surtout pour pallier ses manques. Les progrès de l’électricité ont été intimement liés à l’agrandissement des réseaux : locaux, puis régionaux, puis nationaux et maintenant internationaux.

Troisièmement, d’une façon générale, small n’est pas beautiful en matière de coûts. Cela se vérifie dans tous les secteurs industriels, y compris pour l’électricité renouvelable : la taille des éoliennes augmente constamment, celle des champs de panneaux photovoltaïques aussi. Bas coûts et petites unités de production ne font pas bon ménage.

Enfin, le photovoltaïque ne s’est développé qu’avec des béquilles publiques : obligation faite aux distributeurs d’acheter toute l’électricité produite, même au moment où la demande n’est pas au rendez-vous ; et achetées à des prix élevés (pour un producteur c’était le pied : un marché garanti, et à un bon prix), subventions à l’investissement, etc. Mais les gouvernements sont de plus en plus réticents à payer ces béquilles. Le chantage au climat, qu’Elon Musk n’est pas le dernier à invoquer, freine cette évolution, mais ne l’arrêtera pas.

L’électricité produite par les toits des maisons représente actuellement dans le monde quelque chose comme 10% de l’électricité photovoltaïque, qui représente environ 2% de l’électricité mondiale, qui représente environ 30% de l’énergie consommée. Ce qui est certain, c’est que même si le gadget de Musk réussissait et doublait la part de cette forme d’électricité, cet exploit concernerait 0,06% - moins de 1/1000 - de la production d’énergie du globe : un grand bond en avant pour Musk, un imperceptible changement pour la planète.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre de robion
- 28/10/2019 - 22:50
Citation!
"ce deus est machina (sic) " aurait sûrement davantage sa place dans la cosmogonie amazonienne que dans un décor de théâtre!
COUKOUCéMOI
- 28/10/2019 - 13:16
Article à charge, faudrait publier un article Pro EM svp
Prud'homme est certainement une référence comme toutes celles qui jacasse dans le médias, les fameux Z'EXPERTS en tout c'est à dire en rien, détenteurs de la vérité à priori, sans cesse démontée à postériori. Mais rebelote. La manipulation actuelle orchestrée par les greenAyatollahs, aura inévitablement son retour de boomerang, un jour... En attendant, Elon M, apporte davantage à l'évolution de la technologique mondiale qu'il ne la freinerait, la ferait reculer, voire piétiner, si je ne m'abuse. Le bilan financier circonstanciel, n'est pas le seul paramètre à prendre en compte sur de tels enjeux. En tous cas Prud'homme n'a jamais fait avancer quoi que ce soit, lui. Shame on him !
zelectron
- 27/10/2019 - 14:41
Musk est un modèle
Combien sont ceux qui osent, qui défrichent, qui avancent sur des chemins parsemées d'embûches, certainement pas ceux qui le dénigrent à tout bout de champs le cul visé sur leur chaise derrière un bureau encombré de cocottes . . .