En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

07.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 49 min 46 sec
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 1 heure 57 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 2 heures 38 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 3 heures 10 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 3 heures 37 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 4 heures 52 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 5 heures 27 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 5 heures 25 min
décryptage > Economie
Début de renaissance italienne

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

il y a 5 heures 27 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 21 heures 17 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 54 min 18 sec
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 2 heures 15 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 2 heures 47 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 3 heures 29 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 4 heures 35 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 5 heures 19 sec
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 5 heures 24 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 5 heures 26 min
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 20 heures 53 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 21 heures 36 min
© ludovic MARIN / POOL / AFP
© ludovic MARIN / POOL / AFP
Parts de marché

Quoi pour qui ? Petite appréciation catégorie par catégorie du gain politique qu’Emmanuel Macron peut espérer de ses annonces

Publié le 17 avril 2019
Baisse des impôts, indexation des petites retraites sur l'inflation ou encore suppression de l'ENA, RTL a pu révéler une partie des annonces que pourrait faire le président pour sortir de la crise des Gilets jaunes.
David Nguyen
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Nguyen est directeur conseil en communication au Département Opinion et Stratégies d'Entreprise de l'Ifop depuis 2017. Il a été conseiller en cabinet ministériel "discours et prospective" au ministère du Travail (2016-2017) et au ministère de l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Baisse des impôts, indexation des petites retraites sur l'inflation ou encore suppression de l'ENA, RTL a pu révéler une partie des annonces que pourrait faire le président pour sortir de la crise des Gilets jaunes.

Atlantico : Si une nouvelle date de l'allocution présidentielle, initialement prévue pour le 15 avril, n'a pas encore été fixée - suite au report lié à l'incendie de la cathédrale - le contenu de certaines propositions d'Emmanuel Macron ont pu être révélées par RTL (baisse des impôts sur les classes moyennes, allongement de la durée du travail, indexation des petites retraites, ou encore la suppression de l'ENA). Comment évaluer le gain politique que pourrait obtenir Emmanuel Macron au regard de ces réformes ? 

Avant même d'envisager un gain politique, l'enjeu principal de ces annonces est d'éviter un nouvel embrasement social. Les Français, gilets jaunes ou non, sont dans l'attente d'une issue définitive à une crise qui paralyse le pays depuis 6 mois. A ce titre, toutes les mesures allant dans le sens d'une augmentation du pouvoir d'achat et de davantage de démocratie directe seront a priori bienvenues : baisse des impôts sur les classes moyennes, re-indexation des petites retraites sur l'inflation (mesure soutenue par 88% des Français selon un sondage Ifop-JDD), création de RIC locaux... Mais le diable sera dans les détails : l'opinion publique est méfiante et s'attend à des tours de passe-passe. Concernant notamment les baisses d'impôts sur les classes moyennes, il ne faudrait pas que l'exécutif donne l'impression de donner d'un côté et de reprendre de l'autre, notamment en demandant de travailler plus : il faut des gains nets et sans équivoque pour que les Français aient le sentiment d'avoir été entendus. Même chose pour la suppression de l'ENA : cette mesure seule ne suffira pas à mettre fin à la reproduction des élites et pourrait donc apparaître comme démagogique. C'est probablement parce qu'ils perçoivent cette dimension que les Français ne sont que 39% à soutenir cette suppression. 

Quel est l'électorat qui pourrait se révéler le plus sensible à de telles annonces ? 

Je pense que l'exécutif a au moins deux cibles : les Français qui se reconnaissent dans le mouvement des gilets jaunes et qu'il faut inciter à ne plus se mobiliser samedi après samedi ; et la base électorale d'Emmanuel Macron qui doit être suffisamment rassurée pour voter LREM aux élections européennes. Toute la difficulté pour le gouvernement sera donc de s'adresser simultanément à ces deux cibles en répondant aux attentes de la France du travail ouvrier et intermédiaire, tout en montrant à sa base qu'il ne change pas fondamentalement de cap. Dans ce sens, l'alliage de mesures de pouvoir d'achat très concrètes et de perspectives de réformes plus structurelles, notamment sur l'allongement du temps de travail, semble être pensé pour ménager la chèvre et le chou. Le risque d'un tel balancement c'est néanmoins de ne satisfaire personne. 

Ces propositions sont elles en mesure de répondre au défi politique adressé au président par le mouvement des Gilets jaunes ? 

Le mouvement des gilets jaunes s'enclenche avec la question fiscale, mais exprime plus largement un sentiment d'abandon, de mise à l'écart de la vie nationale de la part de Français qui avaient pourtant l'impression de "faire ce qu'il fallait" pour être dans la norme : travailler, fonder une famille, accéder à la propriété. En introduisant la taxe carbone, l'exécutif menaçait d'augmenter la pression fiscale sur les épaules de ces ménages, mais confirmait aussi à cette occasion que leur mode de vie périurbain, fondé notamment sur la voiture, était dépassé et appelé à disparaître. C'est la goutte d'eau, la vexation, qui a fait déborder le vase. Le mouvement des gilets jaunes c'est le souhait de pouvoir vivre de son travail, mais aussi plus fondamentalement d'avoir son mot à dire sur la conduite du pays. En proposant d'agir en même temps pour le pouvoir d'achat et pour plus de démocratie directe, Emmanuel Macron sera donc théoriquement en phase avec les attentes des gilets jaunes. Mais je crains qu'en pratique la coupure ne soit désormais trop profonde. Au delà de la politique menée par le président, c'est bien sa personne, ses petites phrases, son attitude jugée parfois arrogante qui est rejetée parmi les gilets jaunes. La forme devra donc accompagner le fond pour espérer une forme de réconciliation, qui ne sera de toute façon pas immédiate. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires