En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

Tentative de main basse sur Hong Kong et l’Asie : les Chinois profitent du Coronavirus pour lancer une inquiétante offensive

05.

Alerte météo : Climat pourri pour les chasseurs homosexuels musulmans de droite

06.

Alberto Alesina, l’économiste qui mettait les pieds dans le plat des sujets qui fâchent

07.

Génération loose (salariale) : les diplômés de 2020 se préparent à des années de galère

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Bataille pour Paris
LREM : Agnès Buzyn annonce qu'elle est toujours candidate pour le second tour des municipales à Paris
il y a 14 min 59 sec
pépite vidéo > International
Menace pour les récoltes
L’Inde fait face à une invasion de criquets
il y a 1 heure 23 min
décryptage > Economie
Politique industrielle

Les Etats moyens d’Asie, ces alliés "naturels" pour la France et l’Europe

il y a 3 heures 20 min
décryptage > Sport
Activité physique

L’avenir en demi-teinte pour le sport en ville par temps de pandémie

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Economie
Génération Covid-19

Génération loose (salariale) : les diplômés de 2020 se préparent à des années de galère

il y a 4 heures 54 min
décryptage > International
Stratégie

Tentative de main basse sur Hong Kong et l’Asie : les Chinois profitent du Coronavirus pour lancer une inquiétante offensive

il y a 5 heures 41 min
décryptage > Santé
Réforme

Ségur de la santé : voilà pourquoi l’argent seul ne réglera pas les problèmes des hôpitaux français

il y a 6 heures 30 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 16 heures 54 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 20 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 21 heures 6 min
pépites > High-tech
Atout contre le virus
StopCovid : la Cnil autorise l’application de traçage pour lutter contre le coronavirus
il y a 53 min 7 sec
décryptage > France
Monde d'après

Alerte météo : Climat pourri pour les chasseurs homosexuels musulmans de droite

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

La BCE et la Cour de Karlsruhe

il y a 3 heures 57 min
décryptage > Economie
Disparition

Alberto Alesina, l’économiste qui mettait les pieds dans le plat des sujets qui fâchent

il y a 4 heures 45 min
décryptage > France
Danger public

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les entreprises aspirent à plus de Made in France, moins de CO2... mais surtout pas à la décroissance

il y a 6 heures 2 min
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 16 heures 40 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 19 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 20 heures 51 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 21 heures 29 min
© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
« Je vous fais une p’tite facture ? »

Escroqueries à la sécu : on dépense un pognon de dingue et les gens sont toujours malades

Publié le 31 mars 2019
Des ambulanciers qui surfacturaient la sécu à coups de kilomètres fantômes viennent d'être (littéralement) stoppés dans leur course. L'histoire se passe à Marseille, mais c'est loin d'être une spécialité locale.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des ambulanciers qui surfacturaient la sécu à coups de kilomètres fantômes viennent d'être (littéralement) stoppés dans leur course. L'histoire se passe à Marseille, mais c'est loin d'être une spécialité locale.

C’est une histoire marseillaise mais seulement parce que ce sont des ambulanciers marseillais qui viennent de se faire choper. De l’avis même de l’un des flics chargé d’enquêter sur cette entreprise de transport sanitaire qui escroquait la sécu en facturant des kilométrages fantômes (chaque course était comptée double, le préjudice estimé serait de 150 000 euros à ce stade, les mêmes ambulanciers avaient d’ailleurs déjà été convaincus de surfacturation il y a quelques années), « il s’agit d’une combine très répandue dans la profession ».

C’est une histoire marseillaise, mais elle pourrait évidemment être bordelaise, nantaise ou parisienne. Lorsque ma mère était malade et qu'elle devait se rendre régulièrement à l'hôpital pour ses chimios, son artisan-taxi à conventionnement VSL ne venait jamais la chercher dans les temps : c’était soit avec une heure d’avance, soit avec pratiquement autant de retard car il faisait du « car pooling » à la Uber X. C'est à dire qu'il embarquait 2 ou 3 autres patients sur son trajet et facturait alors autant de fois la sécu pour la même course.

Elle ne voulait pas s’en plaindre parce qu’avec son cancer en voie de généralisation, elle avait d’autres préoccupations plus pressantes, mais j’avais trouvé ça bizarre et j’en avais parlé à l'hosto. Ils avaient haussé les épaules en répondant qu'ils savaient et que la sécu était forcément au courant elle aussi mais que c'était « comme ça ». La force de l'habitude apparemment… Les taxis, les ambulanciers ou les routiers, c’est un peu comme les forains. On réfléchit à deux fois avant de les braquer.

L'idée du car pooling est d’ailleurs plutôt intelligente comme moyen de réduire les coûts et le nombre de bagnoles sur les routes. Le vrai Uber est d’ailleurs déjà plus ou moins sur le coup, au grand dam des transporteurs traditionnels. Mais comme méthode institutionnalisée d'escroquerie du système de santé, c’est moins enthousiasmant.

Car bien plus que de la nécessité discutable de fermer une petite maternité de campagne ici ou là, la sécu crève littéralement de toutes ces magouilles, du vol d'équipement et de fournitures dans les hôpitaux (par cambriolages ou « coulage » par le personnel lui-même, qui serait endémique), de l'inflation du nombre de personnels administratifs, des montagnes de radios et d'IRM redondants, et de mille autres dépenses qui n'ont pas grand chose à voir avec la prise en charge de maladies.

Comme en matière d'aides sociales, ce n'est pas tant le pognon de dingue qui manque. Juste le contrôle de la manière dont on le dépense.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gpo
- 01/04/2019 - 13:33
Fraude à la carte vitale
Si les politiques courageux exigeaient la chasse à la fraude ces économies renfloueraient notre dette publique et sociale Idem pour l'AME qui doit être supprimée car il est anormal que des migrants qui n'ont jamais cotisé bénéficient de la gratuité des soins..
OLYTTEUS
- 01/04/2019 - 11:55
surfacturation
dans le Morbihan, les ambulanciers ne supportent pas les contrôles systématiques et ils viennent en masse bloquer la CPAM avec leurs
ambulances: les chefs cpam baissent les bras et ça repart pour un tour....
Olivier62
- 01/04/2019 - 11:16
Le bordel érigé en principe
Eh oui c'est ça la France : bordel à tous les niveaux, gaspillages insensés, détournements partout, gabegie délirante, complaisance et complicité avec une immigration devenue un parasitisme de masse, encadrement en réunion permanente et incapable de prendre une responsabilité ou de faire le moindre travail, etc. Mais les français le veulent bien, eux qui depuis 40 ans élisent systématiquement les candidats les plus clownesques...