En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Boussole" de Mathias Enard : un livre d’une érudition éblouissante

il y a 40 min 18 sec
pépites > International
Bataille de chiffres
Coronavirus : les autorités américaines estiment que la Chine a menti sur le nombre de morts et falsifié les chiffres
il y a 1 heure 21 min
pépites > Economie
Nouvelles demandes
Les Etats-Unis comptabilisent désormais 6,6 millions de chômeurs de plus en une semaine
il y a 3 heures 6 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
La droite réfléchit à sa stratégie de rebond, Valeurs Actuelles l’enfonce (en même temps que les autres); Marine Le Pen surfe sur la colère des réseaux sociaux, le gouvernement balance sur elle; Tracer sans fliquer ?; Tensions sur l’approvisionnement
il y a 4 heures 31 min
pépite vidéo > Politique
Scénarios du déconfinement
Mission d’information : retrouvez l’intégralité de l’audition d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran
il y a 5 heures 38 min
décryptage > Défense
Soutien

Covid-19 : la garde nationale aux abonnés absents

il y a 7 heures 5 min
décryptage > Media
Candidats

France Télévisions : la bataille pour la présidence de l’audiovisuel public se lance (timidement)

il y a 7 heures 43 min
décryptage > Economie
Cicatrices

Coronavirus : l’après crise sera violente

il y a 8 heures 15 min
décryptage > Politique
Des habits neufs

Et Emmanuel Macron endossa la marinière Armor Lux d'Arnaud Montebourg !

il y a 8 heures 57 min
décryptage > Politique
Atout majeur

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

il y a 9 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le grand écart, Chronique d’une démocratie fragmentée" de Pascal Perrineau : une analyse en profondeur des revendications et colères sociales

il y a 55 min 28 sec
pépites > Défense
Ennemi invisible
Opération Barkhane : quatre soldats français ont été contaminés par le coronavirus
il y a 2 heures 40 min
pépites > Europe
"Mea Culpa"
Coronavirus : la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'excuse auprès de l'Italie
il y a 4 heures 11 min
pépites > Santé
Chiffres inquiétants
Covid-19 : 570 décès auraient déjà été enregistrés dans les Ehpad depuis le début de l'épidémie dans le Grand Est
il y a 5 heures 3 min
décryptage > International
Cavalier seul ?

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

il y a 6 heures 50 min
décryptage > International
Cité de Dieu

Brésil : les gangs remplacent l’Etat

il y a 7 heures 30 min
décryptage > Société
Confinement

Inquiétudes sur le monde qui vient

il y a 7 heures 58 min
décryptage > Politique
Brouillage sur la ligne

Rhétorique officielle et officieuse au temps du corona

il y a 8 heures 38 min
décryptage > People
Miroir des réseaux sociaux

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

il y a 9 heures 7 min
décryptage > Europe
Solidarité européenne ?

Euro-panique ? L’Europe du Sud montre les dents, l’Europe du Nord tente de déminer, Bruxelles menace

il y a 9 heures 51 min
© Raqa Media Center / AFP
© Raqa Media Center / AFP
Parité bien ordonnée... 

Revenantes du djihad : les femmes sont-elles des méchants comme les autres ?

Publié le 10 février 2019
A l’heure du retour, les djihadistes françaises semblent bénéficier d’un statut différent de leurs homologues masculins. Ça n’est pas très #MeToo.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l’heure du retour, les djihadistes françaises semblent bénéficier d’un statut différent de leurs homologues masculins. Ça n’est pas très #MeToo.

Faut-il, maintenant que le nouveau califat a rejoint l’ancien aux enfers des dystopies sanguinaires, faire revenir les djihadistes français au bercail ou, au contraire, les laisser se débrouiller avec les Irakiens, les Syriens et les Kurdes ?

Big question...

A lire ce que les gens informés en disent, il semble qu’il y ait au moins autant d’avantages que d’inconvénients à faire l’un ou l’autre.

S’ils reviennent pour être expédiés quelques années en prison, bien souvent l’endroit même où ils ont découvert le Coran pour les nuls, ils finiront évidemment par en sortir et ce sera peut-être rebelote à la Mohammed Merah un de ces quatre matins. Mais si l’opportunité leur est plutôt fournie de s’égayer tranquillement dans la nature, le risque existe d’une rebelote immédiate...

Un choix qui sonne plus « peste ou choléra » que « fromage ou dessert ». 

Un bon jugement de Salomon (mais je crois qu’ils ne seraient pas trop contents d’être jugés par un Salomon) serait de n’en reprendre que la moitié pour étudier l’affaire scientifiquement et se concocter une doctrine pour la prochaine émergence d’un royaume prophétique du côté de Mossoul.

Là où j’ai une opinion tranchée (sic), pour autant, c’est sur le statut des djihadistes femmes, que d’aucuns nous présentent désormais pratiquement comme des victimes. D’infortunées naïves qui se seraient généralement contentées de suivre un mari ou un boyfriend, lui laissant toute latitude pour la sélection d’un VVF exotique pour les vacances...

Je dirais qu'au grand minimum, ça n’est pas très #MeToo. Qu’elles n’aient, pour la plupart, pas directement participé aux combats, c’est fort probable (le califat n’était pas très avancé dans le domaine de l’égalité hommes-femmes crois-je savoir). Mais qu’elles puissent voir leur adhésion à un régime pareil évacuée par la seule grâce de leur féminité, un peu comme si une employée aux écritures d’Auschwitz était une comptable avant d’être une nazie, est singulièrement anti-féministe.

Les femmes, en bikini comme en burqa, ont parfaitement le droit d'être des méchants comme les autres. Ce qui ne change strictement rien au dilemme initial, bien sûr (les rapatrier ou les laisser croupir dans une geôle moyen-orientale), mais ramène au moins un peu de parité dans le débat... 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

04.

Coronavirus : l’après crise sera violente

05.

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

06.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

07.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
padam
- 13/02/2019 - 15:33
Laissons faire la justice!
Monsieur Serraf, on peut tout à fait comprendre vos interrogations qui n'appartiennent certainement pas au seul registre de la naiveté. Selon les règles internationales, les individus quelque soit leur sexe (et dans la cas présent il y a suffisamment d'informations qui indiquent que les femmes n'étaient pas moins "engagées" que leurs barbus...), ont à répondre de leurs actes délictueux et à fortiori criminels à la seule justice des Etats où ils les ont commis. Ainsi, le patron de Nissan, malgré ses divers passeports, n'est jugé pas plus en France qu'au Brésil ou au Liban, mais bien au Japon. Faisons donc confiance à la justice des Etats souverains que sont l'Irak et la Syrie pour appliquer les peines qu'elle prononcera à l'encontre de ces combattants étrangers qui se sont livrés aux exactions que l'on sait sur leur territoire. Ca permettra d'éliminer radicalement tout risque de les voir réapparaitre chez nous, et ainsi dormirons-nous en paix.
cloette
- 10/02/2019 - 18:22
double nationalité
Ils ont trahi l'une d'elle, on la leur enlève, point barre, il leur restera l'autre . S'ils ne sont que français ( c'est très rare voire n'existe pas), on les garde évidemment ... ( en prison)
assougoudrel
- 10/02/2019 - 17:27
Du temps des romains, dans les
arènes, les femmes étaient plus assoiffées de sang que les hommes. Les assassins d’extrême gauche féminins étaient pire que les hommes dans les années 70, alors, pourquoi ce serait différent avec ces tarée haineuses. Elles sont à foutre dans un sac et laisser dans le désert. Quand aux petit serpents, ils sont plus venimeux que les adultes.