En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 8 heures 1 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 9 heures 36 min
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 10 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire populaire du football" : Populaire et subversif : vive le foot !

il y a 12 heures 21 min
pépites > France
Drame
Drôme : deux morts et sept blessés dans une attaque au couteau perpétrée par un demandeur d'asile soudanais
il y a 12 heures 44 min
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 14 heures 5 min
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 15 heures 24 sec
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 15 heures 17 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 15 heures 36 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 8 heures 57 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 10 heures 19 min
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 10 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Maus", Tomes 1 et 2 : Un roman graphique hors norme

il y a 12 heures 25 min
pépites > Défense
Touchés
Coronavirus : 600 militaires français atteints
il y a 13 heures 28 sec
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 14 heures 35 min
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 14 heures 51 min
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 15 heures 6 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 15 heures 24 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 15 heures 45 min
© DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
© DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
Atlantico Bourse

Le Brexit inquiète désormais les marchés

Publié le 19 novembre 2018
Plusieurs sujets perturbent l’Europe ces derniers mois : Brexit, Italie et Guerre Commerciale en particulier. Les derniers chiffres économiques sont franchement mauvais en Allemagne.
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plusieurs sujets perturbent l’Europe ces derniers mois : Brexit, Italie et Guerre Commerciale en particulier. Les derniers chiffres économiques sont franchement mauvais en Allemagne.

Le Brexit constitue l’actualité la plus brûlante avec des évolutions pratiquement heure par heure. T. May a réussi à faire valider un plan d’accord à son gouvernement mercredi mais son parlement peut tout remettre en cause. Le cours de Live Sterling est l’indicateur de marché le plus efficace pour suivre l’avancée des négociations : Il monte par rapport au dollar lorsque l’accord est proche, il baisse dans le cas contraire. Jusqu’à une période récente les marchés européens semblaient faire peu de cas de l’évolution des négociations. Ce n’est plus vrai aujourd’hui. Les avancées et les blocages successifs provoquent des mouvements de plus en plus importants sur les marchés. 

 
Le soulagement dans la soirée de mercredi a été de courte durée : les démissions de plusieurs ministres jeudi matin ont jeté un froid sur les marchés actions européens.
 
L’Italie et les problématiques liées à la guerre commerciale n’ont pas connu d’évolution particulière ces derniers jours. Par contre certaines conséquences se font sentir. Beaucoup d’investisseurs doutent de plus en plus des perspectives économiques et boursières de la zone Euro. L’Allemagne a affiché un recul de 0.2 % de son PIB, le secteur automobile souffre particulièrement : il est doublement affecté par la mise en place des mesures anti-pollution et par les tensions commerciales avec les Etats-Unis. L’ambiance morose en Allemagne a aussi des répercussions ailleurs en Zone Euro : L’indicateur des « surprises » économiques est négatif depuis plusieurs semaines  et ne montre pas de signe d’amélioration. 
 
Le contexte n’est donc pas très favorable à l’investissement en action à court terme. La baisse de ces derniers mois en Europe, si elle dure encore, pourrait effectivement, à terme,  amplifier la morosité économique. L’effet « richesse » lié à une bonne tenue de la bourse depuis plusieurs années a tendance à s’atténuer ces derniers mois. Ce sentiment joue négativement au niveau des ménages et des entreprises : L’immobilier devrait ralentir si la demande des particuliers faiblit, l’investissement des entreprises serait lui aussi, probablement affecté par une baisse prolongée de la bourse.
 
Un autre effet négatif pourrait provenir des banques : La baisse des cours des banques depuis le début d’année va aussi finir par conduire à un ralentissement de la croissance du crédit ce qui est négatif pour la conjoncture.
 
Dans ce contexte morose à court terme 3 éléments pourraient jouer positivement à plus long terme.
 
1) La BCE pourrait à un moment ou un autre annoncer qu’elle poursuit son soutien à l’économie. Elle a d’ailleurs annoncé il y a quelques jours qu’elle accordait des liquidités supplémentaires aux banques. Cette nouvelle est passée inaperçue mais constitue un signal positif fort.
 
2) L’économie n’étant pas très vigoureuse les taux longs ne peuvent pas trop monter. Si les tensions politiques se calment les entreprises vont voir leur coût d’emprunt rester très bas, ce qui devrait aider à faire repartir l’investissement.
 
3) Enfin la baisse de 20 % du pétrole en un peu plus d’un mois est favorable à toute l’industrie de la zone Euro.
Les messages de prudence à court terme restent néanmoins d’actualité dans les circonstances actuelles. Le soutien de la BCE devrait se poursuivre si l’économie reste faible. Les taux bas et la baisse des cours du pétrole devraient apporter un soutien à la bourse… mais il faudra certainement être patient. 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 19/11/2018 - 19:16
Brexit
A bien lire l'article ce n'est pas le brexit qui inquiète les investisseurs mais l'UE...