En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© JOHANNES EISELE / AFP
Atlantico Bourse
La Chine pourrait rebondir
Publié le 05 novembre 2018
Les marchés actions chinois font partie des grands perdants de la guerre commerciale enclenchée par Donald Trump.
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les marchés actions chinois font partie des grands perdants de la guerre commerciale enclenchée par Donald Trump.

L’impact économique réel est difficile à estimer mais les marchés actions, eux, ont largement reculé ces derniers mois. Sur un an la baisse des principaux indices chinois est de 20 %. La devise chinoise elle aussi enregistre un net recul : elle évolue sur ses plus bas niveaux depuis mai 2008.

La guerre commerciale pouvant durer encore des mois, la tendance n’est pas très favorable à l’investissement en actions chinoises. M. Trump peut en effet à tout moment renforcer l’arsenal de mesures destinées à freiner les exportations chinoises. Or, nous l’avons constaté en 2018 : chaque nouvelle salve de mesure « protectionniste » a entrainé les actions chinoises sur un nouveau palier de baisse.
Sur le plan boursier aucun secteur n’a pu rester vraiment à l’écart du mouvement de baisse.  Cependant une analyse détaillée des commentaires des chefs d’entreprises européens implantés en Chine lors de l’annonce des résultats du 3ème trimestre envoie des signaux contradictoires sur un éventuel ralentissement en Chine. Kuka (Robot),  Valéo, Faurécia, BMW ou Michelin par exemple ont pointé un ralentissement de la demande chinoise ou asiatique. A l’inverse, SEB , Lafarge, Kering, Air Liquide ou Philips ont envoyé des messages plutôt positifs sur leur activité dans la zone.   
 
La sanction des marchés a été très sévère et sans discernement, la volatilité a été forte et devrait le rester à court-terme. Parfaitement conscient que cette situation pouvait s’avérer pénalisante pour son économie, le gouvernement chinois s’emploie à prendre un ensemble de mesures pour soutenir la croissance depuis plusieurs semaines.
 
Les mesures sont classiques : baisse de taux, relance de travaux d’infrastructure, assouplissement des conditions d’octroi de crédit … Il est clair également que les autorités chinoises accompagnent le mouvement de baisse de la devise pour soutenir les exportations.
L’autre facteur à prendre en compte selon nous réside dans la valorisation du marché chinois. En effet, les entreprises cotées en Chine continuent de voir leur bénéfices croitre et se payant 20 % moins cher qu’en début d’année. Le rapport cours / bénéfice, qui permet d’évaluer les marchés les uns par rapport aux autres et de les évaluer dans le temps, fait apparaître que le marché Chinois est valorisé sur des niveaux historiquement bas. Sur long-terme, la situation devient donc plus attractive. 
 
La guerre commerciale est arrivée à un moment particulièrement néfaste pour les chinois. En effet, la Chine était engagée dans un processus d’assainissement de son économie : elle souhaitait limiter son niveau de dettes. Le recours aux remèdes classiques pour soutenir son économie va retarder ce mouvement mais la tendance à long terme ne devrait pas être remise en cause : la volonté d’assainissement devrait finir par reprendre le dessus. Ce qui devrait là aussi être finalement favorable à l’investissement en actions chinoises sur le long terme.
 
Attention cependant, l’ambiance peut changer du tout au tout en quelques heures, dans un sens ou dans l’autre, en fonction des décisions de D. Trump.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
04.
Nous avons déjà obtenu de bons résultats : le vrai/ faux des déclarations d’Emmanuel Macron sur sa politique économique
05.
La France, cette île perdue au milieu des océans ? Tout ce que révèle (aussi) ce dont Emmanuel Macron n’a PAS parlé
06.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
07.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
Etudiante, Nathalie Loiseau s'est présentée sur une liste d'extrême droite
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires