En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP / POOL
La COP 21 est pleine
Les Français, le diesel et les couleuvres de Nicolas Hulot
Publié le 28 octobre 2018
Peut-on se rendre à une manif contre les forages pétroliers de Total en Guyane ou le réchauffement climatique en 4x4 diesel ?
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Peut-on se rendre à une manif contre les forages pétroliers de Total en Guyane ou le réchauffement climatique en 4x4 diesel ?

Les Français, dont Nicolas Hulot était le ministre préféré même s’ils passaient leur temps à lui reprocher d’avaler des couleuvres de la taille d’un boa tous les matins, descendent désormais dans la rue pour protester contre la hausse du prix du diesel.

 

Oui, la hausse du prix du diesel. Le carburant qui remplit l’atmosphère de NOx, tapisse les poumons de particules fines et nique les systèmes hépatiques entre autres joyeusetés ! Pour des gens que le glyphosate terrifie, auxquels les ondes wifi des compteurs Linky donnent des boutons et qui se méfient des vaccins qui rendent malades, c’est assez surprenant…

 

Mais l’on me fait volontiers remarquer qu’ironiser sur un tel paradoxe est une réaction de « bobo hors-sol » ; l’attitude typique du hipster cycliste de centre-ville qui méprise les malheureux cols bleus périurbains forcés de se rendre à l’usine en bagnole chaque matin…

 

Bah, pourquoi pas. C’est possible. On est toujours le bobo inconséquent de quelqu’un.

 

Il y a tout de même quelque chose de fascinant à les voir s’inquiéter d’un réchauffement climatique qui transformera bientôt l’Europe en Afrique ou à protester contre l’ajout de perturbateurs endocriniens aux gels douche —phénomènes contre lesquels ils ne peuvent objectivement pas grand-chose à un niveau individuel— tout en exigeant de payer moins cher pour l’un des principaux facteurs de propagation de la bronchiolite chez les nourrissons et de pollution des zones urbaines.

 

Poussé dans mes retranchements, j’aurais d’ailleurs du mal à justifier quelques unes de mes propres contradictions de Gaulois hypocrite : je me suis fait installer la clim pendant la canicule, contribuant du même coup à la hausse du mercure dont je voulais me protéger (je n’en suis pas spécialement fier et, à ma décharge, je m’en suis pratiquement pas servi de toute manière).

 

D’où le développement d’un certain fatalisme à l’égard, non pas des seuls Français mais de l’espèce humaine toute entière qui, bien que convaincue de l’imminence du cataclysme, attend des ses élites qu’elles règlent les problèmes en douceur et surtout sans tracas. Comme interdire à Total de chercher du pétrole en Guyane mais sans que ça n’affecte trop le coût du gazole à la pompe, par exemple...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
04.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
05.
Notre-Dame et Gilets jaunes : le week-end à hauts risques d'Emmanuel Macron
06.
Et encore des contacts "volés" à ses utilisateurs : l’heure de dissoudre Facebook est-elle venue ?
07.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires