En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
L’amour qui fait mal

Nick Conrad : « Paix, amour et pendaisons »

Publié le 27 septembre 2018
« Je ne suis pas raciste, j’ai même un ami blanc ». Dont acte.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
« Je ne suis pas raciste, j’ai même un ami blanc ». Dont acte.

Finalement, « l’extrême droite de droite » est beaucoup moins faux-cul que « l’extrême droite de gauche ». Elle ne vient pas expliquer post-buzz que ses délires racistes, homophobes ou sexistes n’en sont pas.

 

Zemmour, par exemple, il ne vient pas prétendre que, lorsqu’il agresse une p’tite nana sur un plateau de télé en lui reprochant de porter le même prénom que sa grand-mère sénégalaise, c’est en fait qu’il lui adresse un message de fraternité. Ou Renaud Camus, quand il tweete 25 fois par jour qu’il y a trop de noirs et d’arabes dans le métro et qu’ils accaparent toutes les places assises (en substance), il ne débarque pas sur Facebook le lendemain pour expliciter sa pensée et évoquer sa propre grand-mère exogène avec des trémolos dans la voix. Pour ne rien dire du père Le Pen, champion parmi les champions, pour qui un détail de l’histoire reste un détail de l’histoire quel que soit le jour de la semaine...

 

Ceux-là n’aiment que le saucisson pur porc et vous ne les entendrez jamais faire l’éloge d’un couscous merguez ou d’un curry d’agneau (ou alors sous la torture, mais ça reste dans leur registre). Ils assument fièrement leur méchanceté mesquine et leur manque d’aventurisme gastronomique.

 

Avec l’extrême droite de gauche, c’est tout le contraire. Quand Médine veut chanter le djihad au Bataclan, c’est en réalité pour rendre hommage aux victimes et bien hypocrite est le lecteur de ses textes à triple-fond qui lui en tiendra rigueur. Quand Houria Bouteldja s’inquiète du complot juif et de l’impérialisme homosexuel, c’est pour mieux transmettre ses bonnes vibrations. Et quand un syndicat étudiant ultra-progressiste organise des réunions interdites aux visages pâles ou aux déficitaires en chromosomes X, c’est évidemment par sens de l’harmonie et de l’universalisme.

 

D’ailleurs, le dernier à faire le coup du message d’amour en sous-texte, c’est ce rappeur pendeur de blancs et mangeur de bébés caucasiens qui se décompose littéralement à l’idée de passer pour un raciste. Il voulait juste « interpeller », il affirme en fracassant des têtes sur des rebords de trottoirs à coups de pied. Et tiens, il a même des amis blancs dans son équipe de joyeux lurons engagés, le Brassens du nouveau millénaire…

 

Je ne sais pas si Les Inrocks ou Médiapart, rarement en retard d’une explication de texte à l’intention des mal-comprenants, se précipiteront cette fois encore à la rescousse de cette énième victime de la fachosphère, allant puiser leurs métaphores chez quelque « double maléfique », mais il leur faudra pas mal ramer pour transformer ce décérébré purement, sincèrement, radicalement, intégralement, violemment raciste en néo-François Villon. Enfin, le buzz démarre à peine, hein...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

Au Yémen, les Emirats Arabes Unis défendent leurs intérêts... au détriment des Saoudiens

06.

Pourquoi le ralentissement économique occidental n'a que peu de liens avec la guerre commerciale sino-américaine

07.

Comme Richard Ferrand, nous appelons à un « sursaut collectif contre la violence ». Oui, mais contre toutes les violences !

01.

Malaise sur la demande de logement

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires