En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© NICOLAS ASFOURI / AFP
Suicide au gaz (à effet de serre)
Clim contre l’humanité : le cercle des polaires disparus
Publié le 05 août 2018
Plus il fait chaud à cause de la clim, plus on en s’en équipe. L’économie circulaire en mode cercle vicieux.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plus il fait chaud à cause de la clim, plus on en s’en équipe. L’économie circulaire en mode cercle vicieux.

J’ai pas mal tergiversé (la question me faisait franchement suer), mais le réchauffement climatique partiellement causé par la généralisation de la cliim m’a imposé d’en faire installer une. Prévoyant, j’ai choisi un système puissant, capable d’absorber l’augmentation marginale de chaleur planétaire qu’il génère lui-même depuis sa mise en service.

Il y a d’ailleurs quelque chose de magnifiquement humain dans cette logique — la même qui pousse un pays à s’équiper d’une bombe atomique pour éviter d’être annihilé par celle du voisin, doublant du même coup les probabilités de destruction mutuelle. On se demande comment l’espèce s’est débrouillée pour perdurer aussi longtemps. Au bout du bout, ça rendrait presque optimiste...  

Mais bon, c’est mon quatrième été caniculaire à Marseille (à Paris, je me contentais d’un ventilateur premier prix de chez Darty et mon appart était « traversant », comme disent les agents immobiliers) et j’ai fini par jeter l’éponge. Et lorsque, en 2050, le nord de la France jouira de températures méridionales et le sud d’une météo sub-saharienne, je pourrai revendre mes nouvelles pénates beaucoup plus cher, m’a assuré le spécialiste du froid en perçant de gros trous dans mes murs. La clim, c’est le « eau et gaz à tous les étages » du XXIe siècle.

Enfin, du moins si l’on sait encore produire de l’électricité d’ici là, la chaleur extrême, en faisant baisser le niveau des fleuves, forçant désormais EDF à mettre ses centrales nucléaires au chômage technique. La maison brûle, et je remets un peu d’huile sur le feu, quoi… On comprend que ça puisse jeter un froid.

D’un autre côté, je suis resté assez parigot pour ne pas reprendre de voiture à Marseille et je circule  à vélo le long de la Corniche. Un vélo fabriqué en Chine dans une usine alimentée au charbon et acheminé jusqu’en Europe sur un cargo polluant davantage que plusieurs centaines de milliers de 4X4 diesel, d’accord, mais mon empreinte carbone ne devrait pas en être trop aggravée pour autant d’après mes calculs. Si j’évite au moins un voyage EasyJet dans l’année, voire un envoi de pièce jointe trop lourde dans un email, l’effet clim pourrait même être carrément annulé.

C’est sûr, avec ces forêts suédoises qui crament comme la première garrigue grecque venue et ces insulaires du Pacifique qui s’enfoncent sous les eaux, je transpire bien encore un peu en pensant aux générations futures, mais j’attrape alors ma télécommande pour augmenter la fraîcheur et le malaise se dissipe vers 20 degrés.

Du cercle polaire au cercle vicieux, ça reste de la géométrie. Et même de l’économie circulaire, qui est écologique.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
03.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
07.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires