En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 9 min 23 sec
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 49 min 44 sec
décryptage > France
Politique territoriale

Cette case qui manque aux élites françaises pour trouver le remède à l’impuissance politique et à la crise de défiance généralisée

il y a 1 heure 27 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 15 heures 22 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 16 heures 49 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 17 heures 40 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 18 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 20 heures 6 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 21 heures 11 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 22 heures 18 min
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 35 min 59 sec
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 1 heure 4 min
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 14 heures 51 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 15 heures 46 min
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 17 heures 7 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 18 heures 27 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 20 heures 14 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 21 heures 37 min
décryptage > Europe
Facilité

Souveraineté numérique : attention aux pièges de l’ambition politique européenne

il y a 22 heures 39 min
© SAUL LOEB / AFP
© SAUL LOEB / AFP
Atlantico Bourse

Guerre commerciale : les gagnants et les perdants

Publié le 16 juillet 2018
Les tweets, les discours et les premières mesures semblent tous indiquer que l’on s’engage de plus en plus dans une logique d’escalade de la guerre commerciale. Le marché s’en inquiète de plus en plus : la moindre nouvelle dans un sens positif ou négatif influence les cours de manière très marquée.
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les tweets, les discours et les premières mesures semblent tous indiquer que l’on s’engage de plus en plus dans une logique d’escalade de la guerre commerciale. Le marché s’en inquiète de plus en plus : la moindre nouvelle dans un sens positif ou négatif influence les cours de manière très marquée.

L’hypothèse d’une guerre « totale » entre chinois et américains ou entre européens et américains n’est pas la plus probable à ce stade. En effet, derrière les résistances de façade des uns et des autres aux annonces de D.Trump, chacun essaie de gagner du temps, de proposer des solutions alternatives ou de répondre en partie aux demandes. En tout cas, personne n’annonce être prêt à un « conflit majeur ». La raison est simple : chinois et européens ont trop à perdre. Les économistes évaluent les risques en cas de « guerre totale » à au moins 0.5% sur l’économie mondiale. Le problème est que cette baisse aurait dans certains pays un impact beaucoup plus important. L’Europe en particulier serait en difficulté : 0.2 ou 0.3% sont plus douloureux pour une économie en phase de reprise que pour la Chine dont le cycle est plus consistant. Au sein de l’Europe, c’est l’industrie allemande qui serait la plus touchée probablement. 

D. Trump a été clair sur ses objectifs : il veut réduire le déficit commercial des Etats-Unis. Vu le désastre des chiffres américains, cet objectif est louable. 
 
Les principaux déficits sont avec la Chine -150 Mds $ ; le Mexique, l’Allemagne et  le Japon -70 Mds chacun puis le Vietnam -30 Mds $. Une dizaine de pays suivent avec des déficits de l’ordre de 10 à 15 Mds $ chacun. Les Etats-Unis affichent des excédents avec une quinzaine de pays mais pour des montants unitaires relativement faibles. En raisonnant par pays, les perdants sont donc bien identifiés et seuls les Etats-Unis peuvent espérer gagner au jeu de la surenchère concernant les droits de douane. 
 
En termes de secteur, depuis les annonces de D.Trump, peu ont pu tirer leur épingle du jeu en bourse. Le recul est trop court pour tirer des conclusions définitives : assez logiquement, l’automobile européenne est sous pression de même que les fabricants de matériels de transport. Le secteur de la technologie est également sanctionné. A l’inverse les secteurs défensifs « traditionnels » ont joué leur rôle (alimentation ou utilities) et les secteurs les plus sensibles au change ont profité de la timide baisse de l’Euro comme la construction aéronautique et la défense. En imaginant que la situation s’enlise cet été, les secteurs perdants / gagnants devraient être les mêmes à court-terme. A plus long-terme, l’approche sectorielle ne suffira plus. Les entreprises sont différentes l’une de l’autre, ont des chaines de production et des circuits de distribution tellement divers que les impacts seront très hétérogènes.
 
Par exemple dans le  secteur automobile, VW devrait mieux résister que BMW si la situation s’envenime entre la Chine et les Etats-Unis et que les chinois viennent à taxer les importations d’automobiles fabriquées aux Etats-Unis. En effet, VW exporte en Chine des véhicules fabriqués en Europe. Dans le secteur des « boissons », Rémy-Cointreau et Pernod Ricard seront plus touchés sur leurs exportations américaines que Diageo ou Campari qui produisent directement sur place de manière significative. On peut multiplier les exemples de ce type sur tous les secteurs. 
 
La période de publication des résultats qui s’ouvre va être particulièrement intéressante : en effet, nous pourrons juger de l’impact du ralentissement constaté en Europe ces dernières semaines mais surtout, les managements des entreprises vont communiquer sur leur situation vis-à-vis du commerce mondial. Un zoom sur les positionnements des uns et des autres par rapport aux pays en difficulté comme l’Argentine, la Turquie ou l’Iran et plus généralement les pays émergents permettra de bien évaluer ceux qui ont le plus de potentiel à 1-3 ans. 
 
A court-terme, pour nos clients investis majoritairement en Euro, nous conservons un biais prudent pour l’été. Nous privilégions les valeurs européennes les plus concentrées sur la zone Euro et donc les moins exposées aux affres de la guerre commerciale. Les pays émergents étant particulièrement sensibles au commerce international, nous considérons qu’il est préférable d’attendre encore un peu avant de renforcer les positions. Sur les Etats-Unis, nous conservons nos positions : les résultats des entreprises devraient encore être excellents ce trimestre.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

04.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

05.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires