En direct
Best of
Best Of
En direct
© DR
Revue des hebdos
LR : Sarkozy fait courir les députés (et pas que), Calmels voit Buisson et Maréchal à travers Wauquiez ; La Suède redoute une attaque russe; Dictature high tech en Chine, espionnite Old School en Europe
Publié le 12 juillet 2018
Et aussi la DGSI s'interroge sur les liens de Jean-Pierre Raffarin avec la Chine, Emmanuel Besnier (le patron de Lactalys) n'a pas de Ferrari mais collectionne les étiquettes de camembert ...
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi la DGSI s'interroge sur les liens de Jean-Pierre Raffarin avec la Chine, Emmanuel Besnier (le patron de Lactalys) n'a pas de Ferrari mais collectionne les étiquettes de camembert ...

La guerre en Mer Baltique?

C'est comme si on créait un régiment d'infanterie en Corse, écrit l'Express qui raconte que la Suède "recrée pour la première fois, depuis la seconde guerre mondiale, un nouveau régiment de chars et d'infanterie à Gotland, une ile touristique prisée de la Mer Baltique" ..."Il faut bien comprendre qu'au Nord de l'Europe, la Russie demeure une menace militaire permanente ; pour nous c'est le danger numéro1, explique un ancien général au magazine. Car "ces dernières années les provocations russes se multiplient. Des sous marins pénètrent clandestinement dans les eaux territoriales, et des avions de combat violent à répétition l'espace aérien suédois..."Résultat : la Suède qui avait démantelé son armée après " l'éclatement de l'URSS, et la fin de la menace soviétique, a rétabli le service militaire ; elle "remilitarise le pays, se rapproche de l'Otan et fusionne pratiquement sa défense nationale avec la Finlande" dans la perspective du danger.

Espionnage à la papa et high tech

"En se concentrant sur la lutte contre le terrorisme, nos services de renseignements ont légèrement délaissé le contre-espionnage... désormais élevé au rang de priorité face à l'agressivité des Russes, Chinois et des Américains". A l'heure où l'on soupçonne la Russie d'empoisonner ses ex-agents en Grande-Bretagne, Valeurs Actuelles s'intéresse à l'espionnage avec un dossier complet sur le sujet... Comme au bon vieux temps de la guerre froide, on parle de " tamponner", de "retourner" et" d'agents doubles. Le mag raconte qu'un officier de sécurité de Serguei Lavrov, le ministre des Affaires Etrangères russe était détenteur d'un "IMSI CATCHER", une fausse antenne relais permettant de capter clandestinement les échanges téléphoniques et SMS de Jean-Yves Le Drian et de son entourage..."Mais les Américains ne sont pas non plus inactifs, écrit le mag qui affirme que " les Américains ne se fixent  aucune limite et n'hésitent pas à intercepter les communications de chefs d'Etat, de ministre et de la haute administration de pays comme le nôtre". V.A. rappelle que cinq agents de la CIA ont été expulsés " sans ménagement du temps de Charles Pasqua ". Et depuis ? Cela se passe sur le terrain économique : "On sait qu'ils veulent vendre leur matériel au détriment du nôtre. Il suffit de voir les batailles Boeing contre Airbus", décrypte" une source de la DGSI pour le magazine.  

Les Chinois, eux aussi sont à l'œuvre. V.A. relate l'histoire de deux anciens espions de la DGSE qui avaient été " retournés" par Pékin, et qui sont actuellement en détention, dans l'attente de leur procès. Le mag écrit que "les relations très étroites de Jean-Pierre Raffarin avec la Chine ont récemment attiré l’attention de la DGSI, le service de renseignements français chargé du contre-espionnage et de la protection du patrimoine économique national. Dans le jargon, on dit qu’il “clignote”... Prônant un " grand

Basculement "des alliances économiques de la France de l’ouest vers l’est, il n’a de cesse de faire jouer ses nombreuses relations pour rapprocher l’Europe de la Chine. Certains se demandent aujourd’hui s’il n’est pas instrumentalisé. Et si oui, s’il l’est sciemment ".

Les Chinois sous surveillance

L'Obs décrit avec force détails comment le Gouvernement chinois met ses concitoyens sous surveillance, grâce à " une grande muraille numérique" qui a transformé l'internet chinois en un gigantesque intranet soumis à un contrôle tatillon, et un parc de 170 millions de caméras, dont un grand nombre à reconnaissance faciale. Ce chiffre devrait être porté à 680 millions d'ici à 2020...¨.Par la suite, les autorités, toujours prêtes à renforcer leur emprise, se sont dotées de technologies encore plus avancées en matière biométrique : reconnaissance vocale, scan de l'iris, empreintes digitales et des paumes, ADN, etc… Avec un tel dispositif, aucun chinois ne peut échapper à la vigilance de l'Etat ...

Sarkozy, Wauquiez, Calmels et Buisson

"Je n'ai pas envie de parler de tout ça, ça n'est plus ma vie... Je ne peux dire qu'une seule chose, j'aimerais que tout le monde comprenne cette idée simple : sans le rassemblement, rien n'est possible, et qu'il faut se rassembler", avait déclaré Nicolas Sarkozy en apprenant que Laurent Wauquiez avait viré Virginie Calmels de la vice-présidence de L.R.

En attendant cet hypothétique rassemblement, le retraité Nicolas Sarkozy "veille" sur son ancien parti et rassemble, lui, souvent des élus LR. L'Obs raconte qu'il a récemment reçu un petit groupe de députés LR "qui ont l'habitude de faire du jogging ensemble chaque mercredi matin...Virginie Duby-Muller (Haute-Savoie), Julien Dive (Aisne), Aurélien Pradié (Lot), Éric Diard (Bouches-du-Rhône). Le 5e coureur, Arnaud Viala (Aveyron), n'était pas là et avait été remplacé par Pierre Henri Dumont (Pas-de-Calais). L'occasion d'une discussion sur le leadership en politique : "le chef est celui qui doit prendre les balles pour couvrir les soldats derrière. C'est pourquoi les chefs d'État estime que c'est à Laurent Wauquiez de mener la liste LR aux Européenne a expliqué en substance l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy a aussi conseillé à ces jeunes élus ...de rester chez les républicains et de s'organiser pour y prendre toute leur place", d'après le mag.  Alain Juppé n'avait pas besoin des conseils de Nicolas Sarkozy pour décider de ne pas quitter le parti. C'est ce qu'on apprend en lisant l'interview de Virginie Calmels au Point. Et lorsqu'il l'a appris, Laurent Wauquiez s'est écrié : "Ah! merde !". C'est Virginie Calmels, éphémère numéro 2 de LR, limogée par Wauquiez après une interview au Parisien où elle déclarait que "Wauquiez semble être uniquement là pour défendre sa propre ligne" qui le raconte dans une interview sans langue de bois. 

Le moins qu'on puisse dire est que l'heure n'est pas encore au Rassemblement, ni même à l'armistice rue de Vaugirard. L'élue bordelaise  revient longuement sur ses relations avec Laurent Wauquiez avec qui elle devait faire former  un tandem à la tête de LR : la première fâcherie remonte à  la "nomination de Guillaume Peltier comme vice-président du parti parce que ce n'est pas n'importe quel vice-président : il s'agit d'un ancien membre du Front National de la Jeunesse ... je réponds à Laurent Wauquiez qu'il est hors de question que je sois sur une photo entre Peltier et lui...La seule solution pour moi consistait à nommer le modéré Damien Abad en second vice-président. Ce jour-là je perds confiance en Laurent Wauquiez : il vient de tenter de me mettre devant le fait accompli après avoir fait ça tambouille dans mon dos", explique-t-elle

Laurent Wauquiez vous demandait-il parfois conseil ? questionne le journal. "Avant sa participation à l'Emission Politique il m'a parlé comme il parlera aux élèves de Lyon et me dit :" si on est dans la merde c'est à cause de Sarko, il faut tourner la page de Sarkozy et de tous les autres". En sortant de son bureau je me dis qu'il a pris la grosse tête… Quand Quotidien publie les enregistrements ...je ne suis donc malheureusement pas surprise par ces attaques envers Sarkozy et par le ton employé. Puis tombe la deuxième salve d'enregistrements sur Alain Juppé qui aurait "cramé la caisse à Bordeaux"... Alain Juppé a envoyé un mot à sa première adjointe "Rassurez-vous chère Virginie, j'ai pris le parti d'en rire"...Pour elle " c'est parce que Macron gouverne de plus en plus à droite, notamment économiquement, que Laurent Wauquiez s'affranchit du rassemblement et change de stratégie en faisant du Patrick Buisson, soit une ligne identitaire, populiste et anti-libérale... Dans ce cadre je ne sers plus à rien pour Laurent Wauquiez ".... L'ancienne numéro 2 de LR affirme que la vraie divergence entre le président du parti et elle est d'ordre économique -lui est étatiste, elle est libérale), mais leur désaccord est profondément politique. Ainsi au moment de l'élection partielle de Mayotte, lorsque Calmels tweete : " nous préférons toujours perdre plutôt que de gagner grâce à une quelconque alliance avec le FN. Nos valeurs ne se négocient pas à travers des accords électoraux honteux", le président de L.R lui aurait dit "tu es tarée d'avoir fait un tweet comme ça... j'ai cru qu'il allait en venir aux mains"...

 Mais, insiste le journal, Laurent Wauquiez a toujours dit qu'il n'y aurait pas d'alliance avec le Front national, de même avec Marion maréchal vous ne le croyez pas ? " Avec Marion Maréchal ils ont le même mentor, Patrick Buisson. Après l'E.M de Lyon je vais dîner en tête-à-tête avec Laurent et je lui ai dit :"je ne comprends pas ta stratégie tu fais du Marion Maréchal en moins bien. Quand elle va arriver, elle va te bouffer ; elle est plus glamour et plus moderne elle est surtout considérée comme plus sincère car c'est une Le Pen avec une ligne tracée depuis le grand-père. Tandis que les gens reprochent toujours à Laurent son insincérité, lui est convaincu qu'elle ne concourra pas en 2022 ...je suis intimement persuadée que si jamais elle ne revenait pas, Marion Maréchal lui apporterait un soutien d'une manière ou d'une autre d'ici-là. Patrick Buisson est à la manœuvre". En cette période de coupe du Monde, Virginie Calmels file la métaphore footballistique : "on m'a accusé de marquer un but contre mon camp mais pour moi il était devenu clair que mieux vaut être sur le banc de touche tant que l'entraîneur est Patrick Buisson". Après le foot, le vélo : d'après Challenges Laurent Wauquiez qui n'en finit pas de s'excuser de ses propos sur Nicolas Sarkozy serait en train de négocier "des images des deux hommes ensemble, sans doute lors d'une étape dans la région Auvergne-Rhône-Alpes".

Les Européennes de tous les dangers

Les élections européennes, premier test électoral pour Emmanuel Macron sont programmées pour le printemps 2019...Et tout le monde s'interroge sur le nom de la personnalité qui mènera la majorité à Strasbourg. D'après le Point "l'Elysée reprend les choses directement en mains pour la composition de la liste, jugeant Christophe Castaner, le numéro un du parti, trop isolé"... Le député LR Éric Ciotti a sa petite idée sur la question : il est convaincu qu'Emmanuel Macron "va refaire une opération de débauchage massive et ainsi chercher le moyen de nous déstabiliser le plus possible"...

Le salon de l'agriculture ? pour les Parisiens

Le Point a passé une journée avec Emmanuel Besnier, président du groupe Lactalis géant mondial du lait et du fromage 9e fortune de France. L'homme de 47 ans qui veillait farouchement à ne jamais apparaître publiquement (-on le surnommait le Howard Hughes du lait, le Salinger du fromage, le muet de Mayenne), a invité deux journalistes à passer une journée avec lui et leur a fait visiter ses établissements. L'homme explique qu'il ne voulait pas être reconnu dans sa "petite ville" de province de 60.000 habitants qu'est Laval. Aujourd'hui il habite Paris. Et " l'affaire du lait contaminé sorti de son usine de Craon l'a contraint à se faire violence.  L'homme se défend d'être un "grand méchant financier " comme on l'accuse. " si Lactalis était uniquement intéressé par sa rentabilité on arrêterait de collecter autant de lait ; on parle toujours du prix mais jamais des volumes. Même pendant la crise alors qu'on ne savait pas quoi faire de ce lait, on a toujours gardé les mêmes tournées. On n'a jamais refusé le lait des éleveurs avec qui l'on travaille explique-t-il. 

"Vous avez pourtant vous avez la réputation d'être brutal en affaires "rétorquent nos confrères. " Pas spécialement ? il y a des moments où l'on n'est pas d'accord et on le dit c'est tout. Mais dans la fixation du prix du lait on est souvent moins brutaux que les coopératives qui payent moins cher le lait que le privé". "Etes-vous déjà allé au salon de l'agriculture", ose le journal ? Réponse :"oui mais je vais surtout au salon du fromage qui se déroule en son sein   car voir des vaches dans un hangar à Paris ce n'est pas forcément mon truc. J'en croise pas mal en Mayenne dans les champs. C'est surtout un salon pour les parisiens et les hommes politiques". Êtes-vous vigilant quant à votre train de vie réponse dans l'Ouest en général on n'est pas démonstratif vous ne possédez pas de Ferrari je n'ai pas de Ferrari non d'ailleurs il n'y a pas de concessionnaire Ferrari en Mayenne. Emmanuel Besnier collectionne en revanche les étiquettes de camembert, une collection que son père avait commencée :" je la mets à jour je fais des échanges avec d'autres collectionneurs avec l'aide d'un retraité du group. Enfant, je le voyais trier ses étiquettes le dimanche après-midi ; à la fin il y en avait 20 à 30.000 rangées dans des classeurs par usines et par âge".

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
04.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
Emploi record et hausse des salaires au Royaume-Uni... Mais que se passe-t-il à 9 jours du Brexit ?
07.
Pourquoi la suppression de l’anonymat sur internet est une (très très) fausse bonne idée
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
05.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kelenborn
- 13/07/2018 - 17:19
Et même
Je vais jeter un oeil sur Louseur de temps à autres sans être abonné (je ne peux donc pas y semer la zizanie) mais j'ai observé que depuis quelques temps Jerôme Leroy, dit Crassepoutine, celui qui pense que Joseph Staline était l'incarnation du Saint Esprit et Aragon le père de l'Abbé Pierre, n'écrit plus que des articles culturels que....personne ne lit! Pourquoi Atlantico n'invite -t-il pas ce grand intellectuel à écrire pour lui des poèmes pornos !!!! " Vangode apercevant un soir la Mère Michel, Fesses en l'air , accroupie et fouillant la poubelle, Au lieu de profiter de cette belle occasion, Dit c'est bien une gauchiste, elle me montre son fion " Faut qu'on en parle à Benoit !
kelenborn
- 13/07/2018 - 17:05
Hihihihi
Ah putaingue!!! Atlantico c'est Hospice presse: Hausser, Garibal, JMS et j'en passe...ça les amuse, ça coûte rien, les lecteurs sont bon public! C'est comme Giscard et Jack Lang qui ne veulent pas mourir sans une promesse de Panthéon, le premier avec Daniele Gilbert, le second avec le Diaude de Saint Dié! Faudrait aussi les inviter: Giscard nous filerait la recette des fruits déguisés et Jack nous dirait de Serrafin " Quel bel homme !" Hausser , elle a un filon avec la Camel qui fume du popotin: elle pourrait faire un roman pour Harlequin: " cocufiée par Wauquiez, je tombai dans les bras de Joey Starr" ! hein ça aurait de la gueule! C'est pas parce que je suis pas sa mère que je peux pas être niquée!!! Assougoudrel a raison! Parle nous de cul Anita, y a que ça qui nous intéresse, y a que ça qui nous donne l'émoi!
assougoudrel
- 13/07/2018 - 08:44
Et si on parlait de
cul!