En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

07.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

01.

Super Marios Bros, version originale

02.

Les lions d'Afrique menacés de disparition

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 2 heures 40 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 6 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 8 heures 25 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 9 heures 26 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 10 heures 28 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 11 heures 20 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 11 heures 50 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 12 heures 5 sec
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 12 heures 1 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 12 heures 2 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 5 heures 7 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 6 heures 54 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 9 heures 5 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 9 heures 46 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 11 heures 13 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 11 heures 31 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 12 heures 21 sec
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 12 heures 4 min
© Bryan R. Smith / AFP
© Bryan R. Smith / AFP
Atlantico Bourse

Des perspectives à court-terme peu réjouissantes pour l'investissement

Publié le 25 juin 2018
Avant de partir en congés, il est souvent raisonnable de faire un petit tour d’horizon des positions et d’envisager la conduite à tenir en cas de tensions sur les marchés. Force est de constater que cette année, les perspectives à court-terme ne sont pas enthousiasmantes pour l’investissement.
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avant de partir en congés, il est souvent raisonnable de faire un petit tour d’horizon des positions et d’envisager la conduite à tenir en cas de tensions sur les marchés. Force est de constater que cette année, les perspectives à court-terme ne sont pas enthousiasmantes pour l’investissement.

Le schéma global est inchangé : la croissance mondiale est toujours présente, les taux bas, l’inflation sous contrôle et les résultats d’entreprises restent bons. Par contre les risques ont nettement progressé ces dernières semaines : La « guerre commerciale » inquiète, l’Italie fait naître des doutes sur la cohésion européenne, la dette reste globalement trop élevée et certains pays émergents sont proche de la crise, enfin la hausse du pétrole pourrait provoquer une reprise de l’inflation.

A ce stade, les risques ne devraient pas faire dérailler durablement la machine économique mais sont suffisamment présents dans l’esprit des investisseurs pour perturber les marchés et provoquer un peu de volatilité.

Etant donné que nous ne sommes pas inquiets sur un horizon plus long, notre idée est plutôt de profiter des périodes de stress pour renforcer ou initier des positions. Pour cela, il est indispensable d’avoir les munitions pour le faire et si les doutes s’estompent rapidement ne pas non plus être complètement liquide…ceux qui ont été trop prudents n’ont pas profité de la bonne tenue des marchés ces dernières années.

Commençons par les taux : En Europe, la situation est, hélas pour les épargnants, toujours la même. Les taux sont bas et vont le rester jusqu’en 2019, au moins. Il n’y a rien à faire sur ce créneau. Pas grand-chose à espérer en termes de rendement (d’autant plus que ce maigre rendement est rogné par une inflation en légère hausse !) et des risques en cas de remontée des taux liés à la situation italienne : L’investissement obligataire est donc à éviter pour le moment. Un client rencontré récemment nous disait son envie de chercher de « haut rendement » pour améliorer ses revenus ; l’idée est intéressante mais il ne faut pas se faire d’illusion. En effet, les rendements hors norme reflètent le risque de liquidité du titre ou la faible qualité de l’émetteur. Prudence donc !

Faire des placements obligataires hors d’Europe est tentant mais la volatilité des devises en ce moment rend l’investissement trop risqué pour des particuliers selon nous…et ce d’autant plus à court-terme que, si l’été est effectivement « chaud » pour les marchés, cela viendra par les devises !

Sur les actions, la situation est à la limite plus simple : en effet, les risques sont présents mais le potentiel de gain est nettement plus fort que sur des obligations sur un horizon à 5 ans.

La « guerre commerciale » et les perspectives de hausse des taux aux Etats-Unis entrainant une hausse du Dollar pèsent fortement sur les marchés émergents. A court-terme, il faut donc limiter les investissements sur ces pays Chine inclus. Par contre, en cas d’été chahuté avec par exemple une baisse de 10-15% supplémentaires dans les prochaines semaines, il ne faudrait pas hésiter à monter le poids des émergents à 10% dans les portefeuilles. En effet, sur un horizon long la croissance de ces pays va rester plus forte que partout ailleurs dans le monde.

<--pagebreak-->

En Zone Euro : les valeurs domestiques et donc les petites et moyennes valeurs sont moins exposées que les valeurs internationales vendant beaucoup en Dollar. Quelques prises de bénéfices sur les valeurs de croissance ayant bien monté sont envisageables, sur le luxe par exemple.

Aux Etats-Unis : même schéma, il faut probablement prendre des bénéfices sur les valeurs exportatrices et internationales. Elles ont bien profité de la baisse du Dollar jusqu’à une période récente. La situation s’inverse désormais. Un peu d’allègement sur les grandes valeurs de la technologie est envisageable.

Une attitude prudente est donc privilégiée pour cet été. Une partie du cash pourra être utilisée si les marchés se dégradent. Le bon indicateur pourrait être le Dollar. Sous 1.10 contre Euro, ce pourrait être un signal d’achat pour les valeurs européennes. Pour les émergents, l’indicateur à suivre est le marché chinois : une baisse de 10 à 15% pourrait être l’occasion de renforcer significativement les positions.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires