En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Revue des hebdos
Influenceurs sur YouTube : le business de la crédulité de nos ados; Influenceur sur Macron, Villiers se sent plus fort que jamais; 3 h de méditation/jour pour la ministre de la Culture; Turquie la 5e colonne d’Erdogan dans l’éducation nationale française;
Publié le 24 mai 2018
Mais aussi le Pr Montagnier, co-découvreur du Sida, en campagne contre la vaccination est critiqué
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi le Pr Montagnier, co-découvreur du Sida, en campagne contre la vaccination est critiqué

Devilliers et les Macron

"J'ai plus d'influence aujourd'hui sur la vie politique française que lorsque j'étais en pleine activité" aurat déclaré Philippe de Villiers, selon l'Obs. Complice d'Emmanuel et Brigitte Macron, il "ne tarit pas d'éloges sur le président : « il a compris qu'il devait habiter le corps des rois »".

Marine Le Pen et Richard Ferrand

A l'Assemblée nationale tout le monde dit bonjour à Marine Le Pen, selon elle : "A part Richard Ferrand [président du groupe REM], mais lui c'est juste par impolitesse. Même aux députés de son propre groupe, il ne dit pas bonjour." raconte-t-elle à l'Express qui a rencontré l'élue et lui consacre 4 pages.

La femme du maire de Béziers ne parle pas non plus à Mme Le Pen : "On ne s'engueule pas puisqu'on ne se parle pas", souligne pour sa part Emmanuelle Ménard, pourtant élue avec le soutien du FN. Les deux femmes sont en froid sur la question de l'union des droites. L'épouse du maire de Béziers observe qu'elle est souvent invitée à cosigner des amendements émanant d'autres formations, jusqu'à l'UDI, là où Marine Le Pen n'a pas su briser le cordon sanitaire autour d'elle."

Qui veut la peau de Françoise Nyssen ?

L'Obs demande qui veut la peau de la ministre de la Culture, tout en citant certains de ceux qui la démolissent "Comment voulez-vous qu'elle foute quelque chose, elle passe trois heures par jour à faire de la méditation" selon un haut fonctionnaire anonyme cité par l'Obs.. Interrogée sur le sujet, Françoise Nyssen confirme "Oui je médite, mais c'est une question d'ordre privé" sans préciser la durée de cette réflexion intérieure.

En tout cas, la ministre a un défenseur : Frédéric Mitterrand "ne supporte plus ce Nyssenbashing" Et en parlant des artistes ... qui détestent le pouvoir et sont des gens compliqués" il cite Maurice Druon parlant de "ces gens qui arrivent avec un cocktail Molotov dans une main et la sébille dans l'autre".

Pour Jack Lang : "Quand on fait de la politique, il faut agir. Voyez la loi sur le prix unique du livre, elle a été votée le 10 août 1981. Et cela alors que j’avais été nommé ministre de la Culture le 22 mai précédent !"

Xavier Niel et la Silicon Valley

On donne la Silicon valley en exemple en matière de travail, de réussite, de créativité, mais pour Xavier Niel, la patron de Free, tout n'est pas aussi rose. Selon l'Express il aurait déclaré "lors d’une conférence organisée par Les Echos le 17 mai à Paris"  que, dans la Silicon Valley "personne ne travaille le vendredi et très peu de salariés viennent au bureau le mercredi. Et si les rémunérations versées par les Gafa sont tellement élevées, c’est simplement pour éviter que leurs salariés ne partent voir ailleurs".

Le Pr Montagnier complotiste ?

Dans Le Point, (3 pages) "Comment le codécouvreur du sida, Prix Nobel de médecine, sert désormais de caution à un certain complotisme". Le 7 novembre 2017, Montagnier parle de la vaccination comme d'un "empoisonnement" général de la population. Une pétition signée par plus d'une centaine de membres des Académies des sciences et de médecine lui a répondu sèchement "Nous ne pouvons accepter de l'un de nos confrères qu'il utilise son prix Nobel pour diffuser, hors du champ de ses compétences, des messages dangereux pour la santé, au mépris de l'éthique qui doit présider à la science et à la médecine."

Erdogan le dictateur

La Une et 14 pages du Point : "Au pouvoir depuis quinze ans, et candidat à la présidentielle du 24 juin, Recep Tayyip Erdogan bâtit un régime autocratique qui fait trembler l'Europe."

Le Point souligne l'influence des réseaux français d'Erdogan. Et particulièrement les 200 professeurs de turc postés dans les écoles françaises par Ankara pour 16 à 21 000 élèves qui subiraient un enseignement orienté politiquement et religieusement : "C'est un violent système d'ingérence et on ne se donne aucun moyen d'y résister" selon un fonctionnaire français cité par le Point.

Déplastifions-nous !

"Il y aura plus de débris de plastiques que de poissons dans les océans dici à 2050" L'Obs cite à la Une cette prédiction attribuée à l'ONU, avec comme illustration un poisson dans une bouteille d'eau minérale en plastique. A l'intérieur un dossier de 14 pages sur ce thème inquiétant.

On note que  l'Obs, logique avec lui-même, reconnait utiliser un film plastique recyclable pour l'envoi du magazine à ses abonnés. Et explique chercher "avec les professionnels du routage des solutions alternatives au film pétrole".

L'Obs parle aussi d'une prochaine "plastic attack" qui se déroulera samedi 2 juin à partir de 9 heures dans un supermarché dont on ignore le nom.

Il s’agira, pour les membres de Plastic Attack France "de remplir leurs caddies de produits barquettés et blistérisés, de passer en caisse, puis à la sortie, d’ôter méticuleusement tous les plastiques qui les enrobent, de les placer dans une benne, et de regarder le monticule de déchets grimper, grimper…" Car "nous sommes otages du plastique, matériau né du pétrole, qui a la mauvaise idée d’asphyxier les écosystèmes et contribue au réchauffement climatique".
 

Banlieues au détriment des campagnes ?

"Quarante ans de discours, des milliards investis et des problèmes qui semblent éternels. À préférer le symbole des banlieues aux réalités des zones rurales, la France a perdu sur les deux tableaux. Combler la brèche sera difficile." estime Valeurs Actuelles qui consacre sa Une et 15 pages à ce sujet.

On y trouve entre autres 4 pages avec une interview du porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux qui répond aux critiques sur la délocalisation des ministres la semaine dernière : "Les mêmes commentateurs qui nous accusent, aujourd’hui, de céder à la communication, nous reprocheraient d’être trop jacobins si nous étions restés à Paris. La réalité est qu’il faut pouvoir partout expliquer notre politique, faire de la pédagogie."

Et Griveaux ajoute "On nous dit que l’État abandonne les territoires. Quand on regarde les dotations de fonctionnement des collectivités locales, elles augmentent de 300 millions d’euros cette année. C’est la première fois depuis des années que la dotation globale ne baisse pas."

Par ailleurs, Valeurs Actuelles est parti en reportage (4 pages) dans le quartier des Izards. Dans "ce quartier du nord de Toulouse, qui a vu grandir Mohammed Merah, les plans urbains se succèdent. L’argent injecté et la bonne volonté des pouvoirs publics n’ont pourtant rien changé aux problèmes de délinquance. La cité reste l’une des plus difficiles de France" selon l'hebdo

Gestion automatique de vos économies ?

Yomoni, fondée en 2015 par trois anciens banquiers d'affaires "propose un service de gestion d'épargne en ligne en partie automatisé. il s'appuie sur un robot-conseiller , un algorithme qui recommande des investissements personnalisés pour chaque client, selon son profil de risque, ses envies et sa capacité d'épargne." selon l'Express. "Les décisions de gestion finales sont prises par des experts financiers"  et Yomoni prétend être "deux à trois fois moins cher" que ses concurrents.

Airbus otage du Brexit

"Droits de douane, attente aux frontières... L'avionneur redoute le départ des Britanniques de l'UE. Et menace de quitter le Royaume Uni." Le sujet est grave, pas seulement pour Airbus, mais aussi pour la Grande-Bretagne car "l'avionneur fait fabriquer toutes les ailes de ses avions outre-Manche et dépense plus de 5 milliards d'euros chaque année chez ses 4000 sous-traitants britanniques, dont la technologie est mondialement reconnue. Airbus en Grande-Bretagne, c'est ainsi pas moins de 15 000 salariés et plus de 100 000 emplois indirects." indique l'Express (2 pages).

Venezuela, la débâcle

Les chiffres sont accablants "Autrefois prospère, le pays, qui fascine toujours une partie de la gauche française, est désormais à la dérive. Depuis six ans, dans la république bolivarienne, l’économie s’est contractée d’un tiers – un legs de l’ancien président Hugo Chavez, devenu un véritable désastre avec son successeur Nicolas Maduro. L’inflation atteint un niveau si astronomique que l’Etat a cessé de publier ses chiffres ; elle pourrait être de 13 000 % en 2018, selon le Fonds monétaire international. Le PIB, en chute libre, est devenu un secret d’Etat." souligne l'envoyée spéciale de l'Express (6 pages).

Les influenceurs sur YouTube

"Ils sont les stars des cours de récré. Qui sont ces rois des réseaux sociaux, si prescripteurs auprès des plus jeunes ?" demande l'Express dans un dossier de 10 pages, qui est à la Une "Chaque semaine, enfants et ados passeraient une quinzaine d'heures sur Internet, dont une bonne partie en compagnie de ces influenceurs stars". exemple : "Dans une vidéo dessinée vue plus de 27 millions de fois, Norman révélait en 2014 que sa mère s'était "fait attraper par un méchant tueur en série qui s'appelle le cancer". Norman qui a près de 11 millions d'abonnés...

"Sur YouTube, l'opacité règne toujours" estime le journaliste Vincent Manilève dans "YouTube, derrière les écrans. Ses artistes, ses héros, ses escrocs" un livre-enquête que l'hebdo qualifie de passionnant.

Outre les placements de produits, les videos publicitaires qui ne sont pa sprésentées comme telles, la crédulité des jeunes internautes est directement exploitée par certains : "des youtubeurs, comme CoD Forlan, organisent des directs sur leurs chaînes au cours desquels ils offrent de fausses cartes cadeaux à leurs abonnés et les incitent à faire des dons d'argent. La ficelle est grosse, mais fonctionne sur des enfants de 12 ans. Certains adolescents ont ainsi versé plusieurs dizaines d'euros, au nez et à la barbe de leurs parents, qui n'ont aucune conscience de ce qui se trame sur la Toile."

La polémique du compteur Linky

Le nouveau compteur électrique Linky, progressivement installé chez les particuliers  par une filiale d'EDF, continue à provoquer des polémiques. Et il n'est pas seulement critiqué par quelques illuminés souligne l'Express (4 pages) : "la Cour des comptes se livre à une sévère critique à l'encontre d'un programme à 5 milliards d'euros qui, dit-elle, profitera assez peu au consommateur. Elle pointe aussi les défaillances d'Enedis et de l'Etat en matière de communication dans le domaine de la santé et du respect des données individuelles".

La Cour des comptes a, aussi, été rejointe par la Cnil qui "tape sur les doigts de Direct Energie, l'un des distributeurs d'électricité, pour n'avoir pas suffisamment demandé le feu vert aux usagers avant de recueillir les données issues de Linky." Sans oublier un ministre Nicolas Hulot,  qui "reconnaît, en décembre, qu'il s'est longtemps opposé à l'installation d'un compteur Linky, parce qu'il s'interrogeait sur "le côté un peu intrusif, sur les éventuels effets". Il se dit désormais rassuré..."

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
05.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
07.
Une directrice de collège alerte sur "l'hypersexualité" des élèves de 6e et de 5e
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zelectron
- 06/06/2018 - 17:52
cadeau au meilleur syndicat du monde en fossoyages
et donc, la CGT se frotte les mains : pouvoir interrompre la fourniture d'électricité à qui bon lui chante jusqu'à un ville, une ville, une région et plus sous prétexte de "bugs" (en sauvegardant les établissements prioritaires bien sûr).