En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

05.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

06.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

07.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 3 min 29 sec
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 10 heures 31 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 11 heures 58 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 16 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 18 heures 39 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 20 heures 15 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 20 heures 52 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 21 heures 9 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 21 heures 43 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 22 heures 4 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 48 min 19 sec
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 11 heures 15 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 15 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 18 heures 17 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 19 heures 53 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 20 heures 42 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 21 heures 4 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 21 heures 20 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 21 heures 51 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 22 heures 9 min
© REUTERS/Murad Sezer
© REUTERS/Murad Sezer
Atlantico Bourse

Quand les investisseurs font le ménage…

Publié le 27 novembre 2017
Le discours entendu partout ces dernières semaines pourrait laisser penser que les marchés sont euphoriques. Globalement les performances sont correctes mais nous sommes loin des envolées connues pendant la bulle internet par exemple.
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le discours entendu partout ces dernières semaines pourrait laisser penser que les marchés sont euphoriques. Globalement les performances sont correctes mais nous sommes loin des envolées connues pendant la bulle internet par exemple.
 

Dans les périodes de bulle, la caractéristique principale est que même les actifs peu intéressants s’arrachent au même prix (ou presque) que les actifs les plus prometteurs. Dans ces moments de douce ivresse, les mauvaises nouvelles sont complètement occultées. 

Les investisseurs sont sans pitié ! 

En ce moment la situation est bien différente : En effet, les investisseurs sanctionnent durement la moindre faiblesse sur un titre ou un pays. La période d’annonce des résultats du 3ème trimestre vient de s’achever : elle a été, objectivement, plutôt bonne. Deux tiers des entreprises de la Zone Euro ont annoncé des résultats au moins égaux ou supérieurs aux attentes des analystes. C’est un bilan excellent, largement supérieur à la moyenne constatée historiquement.  Pourtant en questionnant les gérants, il ressort une forme de déception. En effet, avec des résultats en ligne ou supérieurs aux attentes, les cours de bourse des sociétés concernées ont peu monté. Par contre, la moindre déception a été durement sanctionnée. La liste est longue que ce soit parmi les grandes ou les plus petites valeurs. Une baisse de 10 à 15% en 2-3 séances après une annonce un peu décevante n’était pas rare ! 

Pression maximale sur certains pays.

Ce qui est valable pour une société l’est aussi, avec une toute autre échelle sur les pays. Après plusieurs années de gestion calamiteuse le Venezuela se retrouve dans un processus de défaut de paiement : inflation, baisse des salaires réels, panne des investissements. Le coût et le temps nécessaires pour un retour à la normale sont démesurés. L’Argentine a connu, étalés sur 10 ans,  plusieurs dévaluations et des plans d’austérité massifs avant de commencer à voir le bout du tunnel. Ces derniers temps, la Turquie a également été sous très forte pression. Le schéma est toujours le même : mauvaises données macro-économiques, défiance des investisseurs, panne des investissements, baisse de la devise, inflation, hausse des taux longs, intervention de la Banque Centrale pour défendre la devise, ralentissement économique… La Livre Turque a atteint des plus bas historiques ces derniers jours et les taux ont flambé. La Banque Centrale essaie de défendre sa devise mais ses moyens sont limités et conduisent à une réduction de la masse monétaire, de la demande de crédit…et pèse donc sur l’activité. Il faudra des mois à la Turquie pour inverser cette tendance.  

Ne pas tenter d’attraper un couteau qui tombe…

Il est parfois tentant de se positionner sur des actifs en fort repli. Clairement en ce moment, nous pensons qu’il vaut mieux éviter. Sur la Turquie par exemple, il est préférable d’attendre d’y voir plus clair. En effet, pour le moment, le gouvernement Turc n’a, en fait, pris aucune mesure. La Banque Centrale intervient certes mais ne résout rien en profondeur. La spirale de défiance n’est pas interrompue. Une poursuite du mouvement n’est donc pas impossible. Sur les titres impactés par une sanction suite aux résultats du 3ème trimestre, il faut attendre les mesures que comptent prendre le management pour redresser la situation. Altice est un bon exemple de la nécessaire attitude prudente qu’il convient d’adopter. L’entreprise a annoncé une baisse, somme toute, légère de sa création de richesse…et a reculé de près de 40% depuis. Pour autant, concrètement la direction n’a pas entamé de discussion avec investisseurs et créanciers pour expliquer ce qu’elle allait faire. Du coup, un rebond reste totalement hypothétique et trop spéculatif pour un investissement dès maintenant. 

Le marché est ultra-sélectif en ce moment

Seuls certains actifs sont plébiscités par les investisseurs : pour les pays, les données macro-économiques et la capacité du gouvernement à agir sont clés ; pour les entreprises, la visibilité et la pérennité de l’activité sont discriminants pour les investisseurs. La prise de risque exagérée, on l’a vu sur quelques exemples, peut être très durement sanctionnée. Cela signifie probablement, qu’il vaut mieux être moins ambitieux dans ses objectifs de performance mais avoir plus de chance de les atteindre !  

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires