En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

04.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Ministres
Remaniement : retrouvez l’annonce de la composition du gouvernement de Jean Castex
il y a 3 heures 30 sec
pépites > Faits divers
Violente agression
Bayonne : un conducteur de bus en état de mort cérébrale, cinq personnes placées en garde à vue
il y a 6 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La vie mensongère des adultes" de Elena Ferrante : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 8 heures 39 min
pépites > Santé
Covid-19
239 chercheurs alertent l'OMS sur la transmission du coronavirus par voie aérienne
il y a 9 heures 41 min
light > Culture
Pour une poignée… de bandes originales
Mort du compositeur italien Ennio Morricone, le "maestro" du cinéma
il y a 12 heures 8 min
décryptage > Economie
Menace persistante du virus

Covid-19 : pendant que la pandémie s’étend, la finance regarde un risque de récidive aux États-Unis

il y a 13 heures 5 min
décryptage > High-tech
Piratage informatique

La guerre des codes : les cyberattaques redéfinissent les lignes de bataille des conflits mondiaux

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Histoire
Encore un effort

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

il y a 14 heures 53 min
décryptage > Société
Bien gérer son stress

Comment prendre des décisions importantes (sans se noyer... ni se tromper)

il y a 15 heures 37 min
décryptage > Politique
Tous les nouveaux chemins mènent à Rome... ou nulle part

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

il y a 16 heures 15 min
pépites > Politique
Nominations
Remaniement : retrouvez la liste du nouveau gouvernement de Jean Castex
il y a 6 heures 54 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cottage aux oiseaux" de Eva Meijer : en pleine vague verte, c’est le moment ou jamais de déguster ce bijou !

il y a 8 heures 26 min
pépites > Santé
Bayannur
Chine : un cas de peste bubonique a été découvert en Mongolie intérieure
il y a 8 heures 58 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Gouvernement politicien ou gouvernement d’entrepreneurs ? Un choix entre un destin personnel et celui de l’économie

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Santé
Action gouvernementale

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

il y a 12 heures 45 min
pépite vidéo > France
Oeuvre ciblée
Stains : la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée
il y a 13 heures 50 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit best of des applications et gadgets tech à ne pas oublier avant de partir en vacances
il y a 14 heures 36 min
décryptage > Economie
Survie économique

Ce que nous apprend le top 100 des entreprises mondiales ayant le plus bénéficié de la crise du Coronavirus

il y a 15 heures 12 min
décryptage > Economie
Transactions immobilières

Hausse ou baisse : quel impact redouter de la crise du coronavirus sur l’immobilier ?

il y a 15 heures 58 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

il y a 16 heures 38 min
© Reuters Pictures
© Reuters Pictures
Un Tartuffe peut-il en cacher un autre ?

Mediapart et Tariq Ramadan : les angles morts de l’investigation impartiale

Publié le 06 novembre 2017
Mediapart, en enquêtant longuement sur Tariq Ramadan, avait été informé de la « vie bien remplie » de ce pourfendeur de femmes adultères. Mais ce détail était passé à l’as au nom du respect de « la vie privée ».
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mediapart, en enquêtant longuement sur Tariq Ramadan, avait été informé de la « vie bien remplie » de ce pourfendeur de femmes adultères. Mais ce détail était passé à l’as au nom du respect de « la vie privée ».

Pour quiconque suit un peu le travail de Caroline Fourest, pour ne citer qu’elle, Tariq Ramadan a toujours été un type dont il convenait de se méfier. Mais il s’agissait d’une méfiance de laïque modèle 1905 non-customisé à l’égard d’un prédicateur intégriste bataillant pour des piscines non-mixtes, pas spécialement du sentiment qu’on avait affaire à un prédateur sexuel en série.

Maintenant que les langues se délient, que les témoins d’immoralité se bousculent au portillon (et je parle juste du libertinage appuyé à la Donatien Alphonse, pas des viols qui devront être confirmés par la justice et pour lesquels il reste présumé innocent) le personnage prend une toute autre envergure...

 

Tiens, vous êtes peut-être d’ailleurs déjà tombé sur cette citation proprement « étonnifiante » de Bernard Godard, l’ancien « monsieur Islam » des trois ou quatre derniers gouvernements, via laquelle nous découvrons ce qu’avaient effectivement repéré les proches de notre télévangéliste préféré :

 

« Qu'il avait beaucoup de maîtresses, qu'il consultait des sites, que des filles étaient amenées à l'hôtel à la fin de ses conférences, qu'il en invitait à se déshabiller, que certaines résistaient et qu'il pouvait devenir violent et agressif, ça oui. Mais je n'ai jamais entendu parler de viols. J'en suis abasourdi. »

 

Argh, mon vieux Bernard, on ne te le fait pas dire ! Abasourdi est précisément le mot qui convient. Alors comme ça, tu connaissais un mec qui pouvait « devenir violent et agressif » avec des nanas pour coucher avec mais qu’on puisse l’accuser de viol te laisse carrément sur le postérieur…

 

Bah. OK. Pourquoi pas après tout. Un spécialiste de l’islam, ça n'est pas un journaliste d’investigation. Son boulot à lui, c’est de réfléchir au fait religieux dans l’espace républicain, pas de faire tomber le masque des pharisiens…

 

Cogner sur la "croisée" Caroline Fourest

 

Mais d'ailleurs, les vrais journalistes d’investigation, ceux dont c’est le taf, mais aussi le sacerdoce, d’aller traquer les tartuffes de Bercy qui fraudent le fisc, ils fichaient quoi ? Je veux dire, ils fichaient quoi à part cogner sur la « croisée » Caroline Fourest ?

 

Me souvenant justement d’avoir lu, l’an dernier, une grosse enquête tous azimuts sur Ramadan chez Médiapart et de l’avoir trouvée plutôt pas trop complaisante, en dépit de la proximité entre le prédicateur et le boss du site Edwy Plenel, je me suis dit qu’il serait judicieux de me la retaper (sic).

 

Las, à Atlantico, on n’est plus abonné à Mediapart et j’ai d’abord dû ressortir ma CB pour y accéder, à la fameuse enquête, mais il y avait une promo à un euro et je me suis lâché (je ferai une note de frais). Comme dans mon souvenir, et en dépit du grand nombre d’interlocuteurs et de sujets abordés, pas un mot sur les affaires de cul… Rien, nibe, queud…

 

N’écoutant que mon instinct de reporter chevronné, j'ai contacté l’auteur du dossier sur Twitter, parce que c’est pratique ce truc là, vu que je ne le connais pas et qu’il habite New York désormais :

 

– Bonjour, j'ai relu l'enquête sur Ramadan et rien sur son rapport aux femmes. Ça n'a jamais été évoqué par vos interlocuteurs ?

– Non. Entendu parler d'un comportement peu adéquat avec le rigorisme prêché, oui. Mais pas d'agressions ou viols.

– Mais « peu » adéquat comment ? Rien qui ne vaille de tirer sur le fil face à un père la morale professionnel ? Vous êtes comme Bernard Godard ?

– J'avais entendu parler de relations extra-conjugales, d'une vie sexuelle disons remplie. Pas de violences, d’agressions ou de viols.

– Ça ne semblait pas un angle important pour un prédicateur rigoriste accusé de duplicité par ses détracteurs ? Vous en avez parlé à la rédac?

– Non les infos que j'avais, ça ne dépassait pas le cadre de la vie privée.

 

Il y a le bon adultère et le mauvais adultère

 

J'ai continué de le harceler (re-sic) encore un poil, mais il s'est mis aux abonnés absents et j'ai décidé d’aller investiguer auprès de ses chefs par acquis de conscience. A la rédaction, je suis tombé sur une nana sympa mais qui transmettait seulement les messages et j'ai reposé mes petites questions sournoises :

 

« Bon voilà, vous avez publié une super enquête sur Ramadan il y a quelques mois. Ça parle de tout, « des fantasmes qui entourent l’islamologue » etc. , sauf des affaires que l’on découvre aujourd’hui. Son auteur m’explique pourtant qu’il était au courant « de la vie bien remplie » du bonhomme, mais qu’il n’a pas trouvé judicieux d’écrire que cet homme marié se tapait des groupies malgré son intérêt pour la lapidation des femmes adultères. Il dit que ça relevait « de sa vie privée ».

 

Il me dit aussi qu’il aurait décidé lui-même de faire l’impasse là-dessus, qu’il n’aurait pas ressenti le besoin d’en parler à la rédac et je voulais qu’on me le confirme parce que ça me semble bizarre. Surtout compte tenu des bonnes relations entre monsieur Plenel et notre sympathique prédicateur. Donc, voilà, si quelqu’un pouvait me rappeler pour me dire quoi, façon Dany Boon ».

 

Mais bon, j’ai eu beau insister auprès de la nana sympa mais qui pouvait juste prendre les messages, personne ne m’a recontacté pour me dire que je débloquais totalement. Que non, quelle idée, on n’avait pas décidé sciemment, à Médiapart, de taire l’aspect le plus remarquable de la personnalité de Ramadan au prétexte qu’il était proche du chef et que ses agissements relevaient de la petite manie anodine.

 

Bref, je suis resté tout seul avec mes questions. Le journalisme d'investigation, un coup ça marche, un coup ça marche pas.

 

-------------------

 

EDIT : Cette chronique a été rédigée avant l'intervention d'Edwy Plenel d'hier sur BFM TV, dans laquelle il assure qu'à Mediapart et au moment de leur enquête, « personne ne savait ». Je lui recommande donc de communiquer davantage avec ses propres équipes. La communication, c'est le ciment des couples (et des salles de rédaction).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kelenborn
- 10/11/2017 - 18:35
De Boue certes
mais qui ne nuit pas à grand chose!! Ton obsession pour le fiel, T'es malade? En tout cas, je te confirme que tu as l'humour de Muriel Robin racine 17 eme ou encore que tu fais un peu Big Mac qui serait servi chez Bocuse!Et je ne m'énerve pas ...j'ai tout mon temps! A +
2bout
- 10/11/2017 - 15:32
Le pauvre, à s'énerver sur son clavier.
Si l'inadaptation a un coût et si ce coût se limite à voir s'étaler sur l'écran quelques tâches fielleuses, je veux bien sans sourciller en supporter les conséquences (en référence encore à son torchon qui lui sert d'exutoire Le-rat-qui-rit, un truc qui s'apparente plus au Rat-d'égout qu'Hara-Kiri).
kelenborn
- 10/11/2017 - 14:51
Pour ceux qui ne savent pas lire
et les dyslexiquesà l'instar de Nuit 2 Boue...le prénom de Ramadan a été volontairement tronqué par Merdiafart et Adie Plenel: C'était Tatrique!