En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
Revue de presse des hebdos
Buisson ou pas Buisson : enquêtes sur les réseaux Wauquiez; Fillon, la vie d'après: ses envies, ses dépits; Complices? Haro sur la gauche Ramadan; les perturbateurs endocriniens nous rendent cons
Publié le 02 novembre 2017
Et aussi : la bataille autour de l'héritage de Gérard de Villiers, le retour du péril nucléaire.
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi : la bataille autour de l'héritage de Gérard de Villiers, le retour du péril nucléaire.

L'escalade,- verbale pour le moment - entre Donald Trump et Kim Jong-un, pourrait-elle un jour dégénérer ? L'Express, qui s'interroge sur le retour de la menace nucléaire "symptôme d'une absence de directoire mondial, illustration du grand dérangement international" a tenté d'évaluer ce qui se passerait si Kim Jong un tirait le missile de trop." Un affrontement serait beaucoup plus hasardeux que ne le laissent entendre les rodomontades du Président américain" écrit le mag qui  explique que la Corée du Nord a enterré tous les réseaux de communication et creusé "des tunnels sur l'ensemble du territoire afin de déplacer des troupes et des armes ". Le journal détaille l'arsenal de la Corée du Nord (30 à 60 bombes, 10.000 à 13.000 pièces d'artillerie pointées vers la Corée du Sud). Il cite le chef d'état major des armées américaines, le général Joseph Dunford :"Je n'ai aucun doute: si nous allons à une guerre avec la Corée du Nord, nous la gagnerons. Mais il y aura des victimes comme nous n'en avons jamais vu depuis soixante ou soixante-dix ans"... Cependant le journal se veut rassurant "A ce stade, il n'y aucun signe de préparation d'une telle guerre ". Enfin, presque aucun.

Les réseaux de Laurent Wauquiez

Marianne et L'Obs consacrent des articles à Laurent Wauquiez, le candidat favori pour la présidence des Républicains. L'Obs a enquêté sur ses réseaux, qui vont du criminologue ex-Grand maître du Grand-Orient Alain Bauer à Patrick Buisson. En Auvergne, le jeune successeur de Jacques Barrot a été repéré dès 2004 par Brice Hortefeux, qui voit en lui "un ambitieux qui veut se rapprocher de Nicolas Sarkozy (-alors ministre de l'Intérieur). Aujourd'hui " il met en scène sa relation avec l'ex-président : ils s'appellent une fois par semaine, dinent ensemble une fois mois", d'après un de ses proches. "Laurent Wauquiez a été l'un  des premiers à choyer les anti-mariage homo,  ("Il fait la bise à Frigide Barjot, l'ex-figure de la Manif pour tous" , qui n'est pourtant pas une intime"), et leur émanation politique, Sens Commun" écrit l'OBS qui note qu'une élue issue de ce mouvement fait partie de sa majorité au Conseil régional d'Auvergne-Rhone-Alpes. Le mag relève qu'aujourd'hui " l'air de rien Wauquiez modifie son discours : il ne veut plus revenir sur le mariage gay mas réformer la filiation". A travers ces enquêtes on apprend que, côté société civile, le futur patron de LR n'est pas trop à plaindre. Les deux magazines notent que celui qui veut faire peuple est "issu d'une famille d'industriels du Nord et qu'il a fréquenté les meilleures écoles. Le banquier Emmanuel Goldstein qui fut son  prof à Sciences Po est l'un de ses amis et lui présente des chefs d'entreprise. André François-Poncet ancien patron de Morgan Stanley et de BC Partners en France, lui a ouvert son carnet d'adresses. Pendant la campagne Fillon,  Wauquiez s'est rapproché d'Henri de Castries, l'ex-PDG d'Axa.

Dans cette campagne l'énarque et normalien lit, rencontre et discute avec les intellectuels" ...Mathieu Bock-Coté, François Xavier Bellamy, Camille Pascal sont cités ... Et Patrick Buisson, rencontré pendant les années Sarkozy? Pour l'Obs  "officiellement  Wauquiez ne voit plus aujourd'hui l'intellectuel maurassien. Le 16 mai dernier, juste après l'élection d'Emmanuel Macron, Buisson citait pourtant encore son nom lors d'une conférence, et "appelait la droite à mettre fin à ce fameux front républicain, piège tendu par la gauche". Coïncidence? C'est justement la thèse qu'avait défendue son ancien poulain, quelques semaines auparavant, le 24 avril, lors du bureau politique des Républicains au lendemain du premier tour de la présidentielle". Marianne souligne pour sa part que " les propos à tendance sociale-conservatrice ne sont pas sans rappeler les thèses développées par le patron de la chaîne Histoire qui estime aujourd'hui que Laurent Wauquiez a un" corpus assez mince pour l'instant"... Peut-être serait prêt à l'aider à l'épaissir !

En attendant, écrit Marianne à propos de Laurent Wauquiez, " la vraie question qui le préoccupe, ce n’est pas ses  adversaires"...." La vraie question, c’est le score de Laurent. Ce n’est pas la  même chose s’il gagne avec 60 ou 80 %, glisse un élu de son équipe. Et l’autre inconnue, c’est la participation.  S’il n’est élu que par 10 % des adhérents, ce sera un problème". Et Marianne étrille ses méthodes, comme " les pressions exercées sur des parlementaires afin qu'ils n'apportent pas leur parrainage à un de ses concurrents, Julien Aubert ..."Combien de textos menaçants envoyés jusque tard dans la nuit ? Depuis qu’il a arraché l’Auvergne-Rhône-Alpes à la gauche en 2015, nombreux sont les élus locaux et les cadres du conseil régional à décrire une atmosphère de terreur : "Dans sa région, il ne supporte aucune contradiction. Quand il apprend que quelqu’un dit du mal de lui, il le fracasse. Si demain il gère le parti comme sa région, on aura un problème", redoute un député LR , toujours anonyme.

La Gauche Ramadan

Marianne entonne l'air de" On vous l'avait bien dit" à propos de Tariq Ramadan, aujourd'hui accusé d'agressions sexuelles et de viols. Le magazine consacre la plus grande partie de sa couverture à celui qu'il qualifie de "Tartuffe islamiste", et dénonce ses complices. "Pourquoi les regrettés Mohammed Arkoun et Abdelwahab Meddeb, puis Abdennour Bidar, Mahmoud Hussein, Youssef Seddik, tous ces opiniâtres questionneurs des codes coraniques n’ont-ils pas brisé le plafond de verre qui empêchait leurs oeuvres de se diffuser largement dans la jeunesse musulmane ? C’est qu’aucun de ces auteurs n’a bénéficié d’un protecteur. Tous, sans oublier les femmes, comme notamment Leïla Babès et notre amie Djemila Benhabib, se sont battus et se battent dans la solitude contre l’islamisme. Tariq Ramadan, lui, a été adoubé par les salons politiques et médiatiques. Ce qui lui a permis d’exercer son influence bien au-delà de sa famille naturelle, les relais des Frères musulmans dans l’Hexagone comme l’UOIF, l’Union des organisations islamiques de France", écrit le magazine sur un ton amer.

Et de dénoncer successivement Alain Gresh, directeur du Monde Diplomatique, Pascal Boniface, le directeur de l'IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques),  qui "prend fait et cause pour Ramadan", Edwy Plenel, le fondateur de Mediapart, le philosophe Edgar Morin, "vache sacrée de la philosophie de gauche" qui "ne peuvent se résoudre, de peur de trahir la cause palestinienne, à reconnaitre l'antisémitisme islamique".... " La victimisation des musulmans et la mise en accusation obsessionnelle d’Israël, bien au-delà des choix politiques de l’Etat hébreu, servent de trait d’union entre le directeur de l’Iris et le fidèle petit fils du fondateur des Frères musulmans."Résultat : tout le monde a fermé les  yeux, en France mais aussi à l'Université d'Oxford  lorsqu'il a déclaré dans une conférence il y a quelques années: " Il n’est pas permis aux femmes de faire du sport dans des conditions qui dévoilent leur corps aux hommes". Depuis la libération de la parole féminine à la suite de l'affaire Weinstein, les choses  changent car voilà que Tarik Ramadan est lui aussi sur la sellette. Caroline Fourest, qui l'affronte et dénonce ses thèses depuis des années, rappelle avoir subi "treize ans de calomnies et quelques menaces . Comme la fois où mon adresse et mon code de porte ont été livrés en pâture sur des sites islamistes, avec ce message : "Il faut que la louve reste dans sa tanière. " En quelques jours, la plainte d’Henda Ayari a libéré la parole. Une dizaine d’autres femmes ont déjà parlé, sur Internet, à d’autres victimes ou à des journalistes. Une deuxième, puis une troisième plainte seraient en route. Cela va-t-il suffire ? La justice demande tant de preuves pour reconnaître une agression sexuelle.

Surtout quand elle se joue dans une chambre à coucher". Oui, car Tarik Ramadan  continue d’être présenté comme "musulman moderne "en Grande-Bretagne, malgré des positions intégristes....

Fillon, la page tournée; vraiment ?

Minutieuse enquête du Point qui  tente de reconstituer les dix derniers mois de la vie de François Fillon, c'est à dire la période qui va de la révélation par le Canard Enchaîné  l'existence d'emplois présumés fictifs de son épouse à aujourd'hui,-surtout aujourd'hui, l'ex candidat étant désormais associé (-il insiste sur cette qualité d'associé) de la Société Tikehau. On apprend que lors du week-end de l'intronisation d'Emmanuel Macron en mai , il participait, avec son épouse Pénélope, à une chasse organisée par son ami de Castries, en compagnie de son autre ami indéfectible, Antoine Gosset-Grainville, "quelque part au Royaume Uni"; qu'il s'est baigné nu en Islande, dans les eaux chaudes du Blue Lagon" au mois d'août. Coté "affaires", on sait maintenant que le Canard Enchainé était à ses trousses dès le mois d'octobre (- elle a éclaté fin janvier), mais " il n'en avait dit mot à quiconque", que sa conseillère Anne Méaux (qui dit " lui avoir toujours donné de bons conseils, il ne les a pas tous écoutés"), n'en avait alors pas été avertie... Coté politique, il va passer la main de Force Républicaine, son micro-parti à Bruno Retailleau...mais " si l'intéressé voudrait qu'on sache qu'il a tourné la page, il n'a pas rompu avec l'envie rageuse de démontrer l'existence d'une cabale" et qu'il n'est " pas si détaché qu'on le donne à croire, puisqu'il se " soucie de réparer son  image en travaillant à la création d'une fondation pour soutenir les chrétiens d'Orient. D'Emmanuel Macron, il dit, d'après les propos rapportés que "c'est une bulle", et qu'il est "d'un autoritarisme insupportable". Pour l'anecdote, on apprend que l'affaire de costumes (-" sans les costumes, il serait président de la République", affirme Gosset-Grainville) a inspiré une marque de prêt à porter masculin qui lui a proposé de participer à une campagne de publicité. François Fillon a refusé.

Quotient intellectuel en baisse

Notre cerveau est en danger, écrit le Point en s'appuyant sur l'ouvrage d'une biologiste, Barbara Demeneix, qui publie le résultat de ses recherches ."Quotient intellectuel en baisse, (- il a baissé de 4 points en vingt ans) ,troubles du comportement et autisme en nette progression (-le nombre de cas explose aux Etats-Unis),..."Si rien n'est fait, le scénario cauchemar esquisse un renversement de l'évolution humaine" résume le magazine qui cite les coupables désignés par la scientifique : nombre de produits chimiques présents dans notre environnement interfèrent avec l'un des principaux régulateurs du développement du cerveau : l'hormone thyroïdienne". "En plus de troubles neurologiques, les perturbateurs endocriniens  joueraient un role dans l'obésité, le diabète, les troubles de la reproduction"...Pour que le cocktail soit réussi il faut du chlore, du brome, du fluor qui" viennent interférer avec l'iode, essentielle au fonctionnement de la thyroïde...Impossible de vivre sans, où que l'on habite sur terre", écrit le mag qui précise que 143.000 substances sont sur le marché en Europe. Les dégâts sanitaires pourraient se chiffrer en dizaines de milliards d'euros. La situation est sérieuse, mais pas irrémédiable; le mag prodigue quelques conseils, dont certains relèvent du bon sens, comme aérer son intérieur tous les jours."Tout changement massif de la règlementation impliquerait une refonte en profondeur de notre modèle agricole, de notre système de production"...Et aujourd'hui,qui y est prêt? ...

Règlements de comptes autour de l'héritage de SAS

C'est la  guerre entre la dernière épouse de Gérard de Villiers et la fille de l'auteur qui a vendu cent millions de SAS entre 1965  et 2013. L'écrivain est mort en 2013 et sa succession n'est toujours réglée car les deux femmes s'affrontent...La  quatrième épouse de l'écrivain, dont il était séparé, est la gestionnaire et l'héritière majoritaire des éditions de Villiers . "A son décès, l'auteur est lourdement endetté. Comme SAS, flambeur de naissance, Gérard de Villiers ne regardait pas à la dépense", écrit l'Express .  Mais il y a des actifs, cette villa de Saint-Tropez située dans les Parcs, évaluée à 7,2 millions d'euros en 2014. Et puis SAS va être édité aux Etats-Unis où " la notoriété de Gérard de Villiers a soudainement grandi à la suite de la publication d'un article dans le New York Times intitulé " Le romancier espion qui en sait trop", qui célèbre le caractère souvent visionnaire des SAS". Et pour cause dans " le Chemin de Damas", Gérard de Villiers " narre avec force détails une tentative de coups d'Etat pour renverser le dictateur syrien Bachar El Assad, appuyée par la CIA et le Mossad. Elle aura lieu un mois plus tard"....La fille de Gérard de Villiers affirme que ce n'est pas une question d'argent , qu'elle souhaite que " les SAS soient toujours présents"...En attendant , c'est la bagarre ...

Et encore

Le Point épingle Brice Hortefeux pour usage abusif des fonctionnaires de protection...En sa qualité d'ancien ministre de l'intérieur Brice Hortefeux a en effet droit à deux chauffeurs gardes du corps du service de la protection des personnalités .L'administration s'est émue en découvrant que l'un d'eux a déclaré 387 heures de conduite en un mois, alors qu'il ne devrait en effectuer que la moitié .Explications du fonctionnaire: il doit régulièrement transporter la mère et les trois enfants de Brice Hortefeux , parfois de Paris à Clermont-Ferrand. D'après le Point L'ex ministre a été prié de modifier ses habitudes faute de quoi il pourrait être accusé de prise illégale d’intérêt.

- D'après l'Express qui a pu vérifier ses informations à la source puisque le mag publie une interview du Ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb ,"neuf djihadistes français qui avaient rallié Daech sont revenus en France, en 2017.Ils ont été placés en détention provisoire. Au total, depuis 2012, les services de sécurité ont enregistré 302 retours ,dont 244 adultes et 58 mineurs . Les personnes majeures ont été écrouées, les enfants sont placés dans des familles ou des structures d'accueil".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Attention danger (politique) : les gilets jaunes, une crise pour rien ?
05.
Le triste bilan des consignes de Castaner : des dizaines de mâchoires fracassées et d'éborgnés
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
07.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
05.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
06.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LICOT
- 12/11/2017 - 15:00
j'adore!
les paroles anonymes!!!!! et rappel ,la gauche aussi parlait avec buisson! mais bon,sans doute une nouvelle maladresse!ils sont si gentils ces gauchistes ,si naïfs,si généreux ,si doués et d'une intelligence supérieure ! oui Wauquier a tout intérêt à mettre son armure,car les coup vont pleuvoir ,la sournoiserie est à la mode, ,tous ces chapeaux à plumes se dandinent pour entrer à la cour,c'est pathétique !attendons le couronnement! ils sont tous en plein délire!!!
jpd
- 03/11/2017 - 22:47
Qu'est ce qui rend con ?
Il n'y pas que les perturbateurs endocriniens qui abêtissent les gens, mais surtout les théories vaseuses et l'aveuglement médiatique et politique à ne pas appeler un chat un chat, et noyer le poisson par d'inutiles complications, des dissimulations ou des promotions émoussant l'esprit critique.
l'enclume
- 02/11/2017 - 11:32
Mort aux connes, vaste programme signé de Gaulle
Putain, quelle information, Wauquiez fait la bise à Frigide Barjot, qu'elle honte, cela mérite la pendaison par les pieds où + si affinité.