En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

07.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 15 heures 21 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 16 heures 30 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 17 heures 29 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 20 heures 1 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 20 heures 40 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 21 heures 50 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 22 heures 10 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 22 heures 28 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 22 heures 35 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 22 heures 54 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 16 heures 10 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 17 heures 9 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 17 heures 49 min
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 20 heures 13 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 21 heures 27 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 22 heures 1 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 22 heures 18 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 22 heures 29 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 22 heures 45 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 23 heures 6 min
Bourse

OPA, la chasse est ouverte !

Publié le 25 septembre 2017
L’ambiance est aux acquisitions et aux restructurations du capital. Cette tendance est à l’œuvre depuis plusieurs mois mais semble s’accélérer encore ces dernières semaines. Il est délicat d’acheter des titres d’une société uniquement sous le prétexte qu’elle est susceptible d’être « OPAble » mais cela doit clairement être pris en compte dans l’analyse des sociétés et des marchés en général.
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’ambiance est aux acquisitions et aux restructurations du capital. Cette tendance est à l’œuvre depuis plusieurs mois mais semble s’accélérer encore ces dernières semaines. Il est délicat d’acheter des titres d’une société uniquement sous le prétexte qu’elle est susceptible d’être « OPAble » mais cela doit clairement être pris en compte dans l’analyse des sociétés et des marchés en général.

Pourquoi la période est-elle favorable aux OPA et cette situation peut-elle durer ?

De nombreuses raisons poussent les entreprises à envisager des opérations sur le capital. La plus évidente est bien sûr la masse de cash disponible actuellement. Les Banques Centrales injectent des liquidités depuis des années et de nombreux acteurs disposent de trésorerie abondante. Le corolaire logique de cette situation est le niveau des taux, en particulier en Europe. Leur niveau actuel permet aux acheteurs de s’endetter sans alourdir exagérément les frais financiers. Les augmentations de capital pour acheter une autre entreprise sont facilement financées pour les mêmes raisons : abondance de liquidités et taux bas.

D’autres raisons poussent à envisager une OPA : Les entreprises ont fortement réduit leurs endettements depuis la crise de 2008 et celle de 2011 en Europe ; elles ont globalement, au-delà des frais financiers, réduit leur coût et disposent d’une marge de manœuvre significative. La croissance mondiale est finalement assez vigoureuse (supérieure à 3%) et s’avère bien répartie à l’échelle mondiale.  Il n’y a plus, comme en 2011, une zone à l’arrêt sur le plan économique. Un acheteur craint moins de trouver une situation compliquée dans les comptes de sa cible à cause d’une zone ou d’un pays donné qui traverserait une crise économique.

L’accélération actuelle de la croissance en Zone Euro est aussi un élément favorable : les entreprises les plus dynamiques peuvent vouloir accélérer encore leur développement en fusionnant avec une autre et ainsi réaliser, en plus des synergies de coûts, des synergies de revenus en complétant leur dispositif commercial ou leur gamme de produits.

Enfin, le secteur bancaire, après des années à réorganiser les dispositifs, les filiales ou les positionnements stratégiques, semble aussi avoir les marges de manœuvre nécessaires pour envisager des rapprochements et ce, surtout, aussi grâce au fait que les problématiques de créances douteuses s’estompent un peu.

Les Etats-Unis, comme de coutume, ont donné le ton ces derniers mois et les chiffres sont impressionnants : A fin août les chiffres de 2017 permettent déjà d’être sûr de dépasser largement les chiffres de 2016. Au-delà des chiffres ce qui est intéressant aux Etats-Unis, et que l’on voit clairement poindre en Europe, est la part des OPA réalisée par des « industriels » plutôt que par des fonds d’investissements. Ces « industriels » ont forcément une vision plus longue que les fonds qui achètent généralement des entreprises avec un objectif de revente à 5-7 ans maximum. En 2017, ils pèsent 70% du total des OPA en montant ! Et leur part ne fait que monter. Sur un plan financier, l’achat d’une entreprise par une entreprise d’un même secteur permet aussi plus facilement de générer des synergies dans la durée que si l’acheteur est un fonds.

En Europe, l’actualité est très riche sur le thème des opérations en capital. Depuis début 2017, pas moins de 38 opérations ont eu lieu contre 36 sur toute l’année 2016. Cela concerne aussi bien les grandes que les valeurs plus petites puisqu’en 2016 par exemple, 28 OPA avaient concerné les petites et moyennes entreprises. Cette semaine, plusieurs annonces et rumeurs sont venues animer la cote : ThyssenKrupp et Tata Steel, Unicredit et Commerzbank, Alstom-Siemens …et même L’Oréal qui pourrait faire l’objet d’un réaménagement du capital suite au décès de Mme Betancourt.

 

Nous pensons, sans en déduire de tendance sur l’ensemble de l’économie ou des indices, que les OPA vont animer certains titres et certains secteurs au moins jusqu’à la fin d’année. L’aspect « contrôlé » ou non du capital et plus généralement la caractéristique OPEable ou non d’un titre devra absolument être pris en compte dans l’analyse des positions.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires