En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© www.flickr.com/photos/teegardin/
Politico Scanner
Fiscalité, popularité et intentions de vote : à quel point les Français se laissent-ils influencer par leur ras-le-bol fiscal ?
Publié le 12 juillet 2017
S'il ne s'agit pas de la première préoccupation des Français, c'est la première expression d'un mécontentement sur leur situation individuelle. Et étant donné les promesses faites par Emmanuel Macron lors de cette campagne, celui-ci devrait peut-être bien écouter la grogne anti-impôt de ses concitoyens.
Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
S'il ne s'agit pas de la première préoccupation des Français, c'est la première expression d'un mécontentement sur leur situation individuelle. Et étant donné les promesses faites par Emmanuel Macron lors de cette campagne, celui-ci devrait peut-être bien écouter la grogne anti-impôt de ses concitoyens.

Quelle importance tient la question de l'impôt dans la conscience politique et le vote des Français aujourd'hui ? 

Jean-Daniel Lévy :  Cela a une grande importance, notamment depuis qu'ils ont connu des augmentations d'impôts perçues comme forte que cela soit au niveau national ou local, avec la perception que les régions et départements augmentaient leurs impôts et que l'État augmentait aussi. Les Français se demandent à quoi servent les impôts aujourd'hui. Ils attendent de comprendre l'utilisation qui est faite de ces impôts. Ils ne voient pas l'effet ni en termes de réduction des déficits ni en termes d'amélioration de leur qualité de vie au quotidien. 25% d'entre eux avaient même positionné cette question comme prioritaire lors du second tour de l'élection présidentielle.

Sondage pour M6 par Harris Interactive à l'issu du débat de l'entre-deux tours.

En termes de priorités, la question de l'impôt est cependant placée en seconde place derrière des thématiques nationales et politiques telle que le chômage ou l'insécurité, qui ressortent devant la thématique des impôts ou par exemple celle du pouvoir d'achat, les deux étant intimement liés. On est face à des Français qui mettent en avant les aspects collectifs plutôt que des aspects individuels, même si la thématique des impôts ou du pouvoir d'achat restent importantes, notamment après François Hollande et une hausse des impôts dont on n'a pas perçu les effets escomptés. 

Quelles sont les catégories socio-professionnelles et politiques qui citent la question de l'impôt comme prioritaire ?

De manière générale, on n'a pas une catégorie mais toutes les catégories qui placent cette question comme une priorité. C'est un peu plus mis en avant cependant de la part des catégories sociales plus populaires (employés, ouvriers), mais aussi de la part des femmes célibataires dans des foyers monoparentaux. Mais dans l'ensemble il n'y a pas de catégories qui soient plus ou moins touchés.

En ce qui concerne les orientations politiques, c'est une revendication qui se confirme plus à droite, principalement de la part des courants politiques à tendance libérale qui considèrent que l'État devrait être moins fort. 

À partir de ces constats, peut-on dire qu'un mécontentement de la part des Français sur la question de l'imposition pourrait constituer une menace sérieuse pour Emmanuel Macron dans ce quinquennat ?

Dans le récent sondage que nous avons fait pour RMC/Atlantico, on a pu voir que 52% des Français anticipaient une augmentation de leurs impôts, et que cela pourrait être nuisible à l'égard du Président de la République, étant donné que ce n'est pas la promesse qu'il avait tenu lors de sa campagne.

D'ailleurs, la diminution de la taxe d'habitation avait été considérée par 80% des Français comme la mesure phare de l'élection présidentielle. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
03.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
04.
Et si le Rassemblement National était en train de faire un bien mauvais coup à l’euro en renonçant à exiger que nous en sortions ?
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Brexit : rien n’est joué pour le royaume-Uni même en cas de sortie sans accord
07.
Céline Dion a refait 2 fois sa vie... en même temps; Laura Smet, mariée & heureuse, Karine Le Marchand seule mais heureuse, Charlotte C.&Dimitri, ni seuls ni mariés; Gala nous dit tout sur la vie sexuelle de Houellebecq, Match sur le divorce de Jeff Bezos
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
04.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
05.
Vivons-nous dans un univers-bulle en expansion dans une autre dimension ? ; Hubble nous offre un magnifique portrait très détaillé de la galaxie du Triangle
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 19/07/2017 - 09:39
L'impôt loin derrière
Bien évidemment, seuls 40% des ménages paient l'impôt...... et tout plein pot..