En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© JIM LO SCALZO / POOL / AFP
Faites ce que je dis...
Se rebeller contre Trump, c'est une chose mais que peuvent vraiment développer les géants de la tech contre le dérèglement climatique ?
Publié le 22 octobre 2017
Les patrons des grandes entreprises de la tech montent au créneau contre Donald Trump. Mais peu de chances qu'ils aient été subitement frappés par une conscience écologique.
David Fayon est consultant Web pour des entreprises et organisations françaises depuis la Silicon Valley, co-fondateur de PuzlIn et membre de l'association Renaissance Numérique. « Il est l'auteur de Géopolitique d'Internet : Qui gouverne le...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Fayon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Fayon est consultant Web pour des entreprises et organisations françaises depuis la Silicon Valley, co-fondateur de PuzlIn et membre de l'association Renaissance Numérique. « Il est l'auteur de Géopolitique d'Internet : Qui gouverne le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les patrons des grandes entreprises de la tech montent au créneau contre Donald Trump. Mais peu de chances qu'ils aient été subitement frappés par une conscience écologique.

Tim Cook, Elon Musk ou encore Mark Zuckerberg sont montés au créneau après la décision de Donald Trump de sortir des accords de Paris. Mais que peuvent faire les leaders des entreprises de la tech pour impacter sur le réchauffement climatique ? 

David Fayon : D'abord un chiffre. Depuis 2103 en matière d'émissions de CO2 la pollution qu'engendrait le trafic aérien mondial, 4% des émissions totales a été dépassée par la pollution informatique qui est aujourd'hui de l'ordre de 6%. C'est pour cela que c'est un sujet stratégique et que les GAFA (Google Apple Facebook Amazon) notamment optimisent l'emplacement des datacenters (centre de stockage des données). Au même titre que pour les lancements de fusées il est intéressant d'être plus proche de l'équateur car l'attraction terrestre est inférieure par rapport à d'autres parties du globe.

Plus précisément sur les datacenters (possédés généralement par les grandes firmes de la tech), comme il est nécessaire de refroidir ces installations, il est judicieux de les placer près des pôles pour optimiser les différentiels énergétiques. C'est pour cela que beaucoup de serveurs de stockages sont localisés en Alaska où sont implantés Google, Facebook, Amazon (et particulièrement sa filiale AWS) qui loue du stockage à d'autres entreprises.

Tout cela participe à la réduction du bilan carbone, sachant que la pollution, ce n'est pas seulement le réchauffement climatique, cela comprend aussi le recyclage de devices, téléphones, ordinateurs… qui contiennent des métaux précieux : or, argent, etc. Si ces produits atterrissent dans des décharges, ils vont polluer les nappes phréatiques de manière catastrophique.

N'oublions pas que ces leaders qui montent au créneau contre Trump sont aussi ceux qui appliquent des politiques d'obsolescence programmée, en particulier Apple pour ses produits.

Il y a tout un tas de filière de recyclage, soit dans le secteur formel ou informel en Afrique, en Chine etc pour récupérer les métaux précieux (or cuivre…) mais si on fait cela de manière artisanale, on risque de récupérer que ce qui a de la valeur en faisant passer à la trappe tout ce qui n'est pas financièrement intéressant. Si au contraire,  on se fie à une extraction industrielle, il y a d'ailleurs des entreprises en Belgique, en Suisse qui sont leader en la matière (devant les GAFA) comme l'entreprise Sofies qui travaille en ce sens et fixe des partenariats avec d'autres pays.

Ne sommes-nous pas là en train de faire face à coup de communication plus qu'autre chose ? Surtout en sachant que ces leaders sont  à la tête d'entreprises très coûteuses énergétiquement parlant, voir même écologiquement problématiques au vu de certains composants de  produits qu'elles délivrent par exemple ? 

C'est un coup de communication de la part de ces entreprises. Elles ont un impact écologique qui est significatif avec une pollution engendrée qui est plus ou moins évidente. Tesla, la firme d'Elon Musk avec les batteries au Lithium-Ion ou ses panneaux solaires par exemple, dans ces deux cas, la pollution se fera avant et après la "vie" du produit.

Il y a des entreprises qui arrivent à se réinventer comme HP et leur politique de recyclage des cartouches d'encre mais c'est plus l'Europe qui a cette conscience écologique.

Un citoyen américain pollue bien plus qu'un citoyen européen car les Etats-Unis sont un immense territoire sans pénurie énergétique (beaucoup de ressources fossiles et naturelles) contrairement à la France par exemple qui "n'a pas de pétrole mais a des idées" - et cette prise de conscience hexagonale remonte au premier choc pétrolier en 1973. L'Allemagne pour sa part, frappée par les pluies acides et avec des partis écologistes qui réalisaient de forts scores dans les années 1970 a pris de l'avance en la matière du fait des pressions sur les gouvernements. Et tout une industrie du recyclage a éclos ainsi que par exemple certains équipementiers allemands - je songe à Bosch qui ont eu une aubaine de développement avec le pot catalytique dans les années 1980-1990.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
02.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
03.
Le Royaume-Uni champion des investissements en capital risque malgré le risque du Brexit
04.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
05.
Et encore des contacts "volés" à ses utilisateurs : l’heure de dissoudre Facebook est-elle venue ?
06.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
07.
Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
04.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires