En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

02.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus

05.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

06.

Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé

07.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unorthodox" de Maria Shraeder, une série originale Netflix : ode à la Liberté

il y a 7 heures 29 min
pépites > Santé
SNDV
Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus
il y a 8 heures 17 min
pépites > Religion
Ancien numéro 3 du Vatican
Pédophilie dans l'Eglise : le cardinal George Pell a été acquitté en Australie
il y a 9 heures 47 min
pépites > Santé
Vive émotion
François Hollande rend hommage aux personnels des Ehpad après la mort de son père
il y a 11 heures 4 min
pépites > France
Hypothèses
Coronavirus : l'Académie de médecine préconise un déconfinement par région
il y a 13 heures 25 min
light > Culture
Influence majeure
Mort de Jean-Laurent Cochet, une figure majeure du théâtre français, des suites du Covid-19
il y a 15 heures 34 min
pépite vidéo > Santé
Objectifs
Confinement, tests dans les Ehpad : les explications d’Olivier Véran au micro de Jean-Jacques Bourdin
il y a 16 heures 31 min
décryptage > Europe
Stabilité

Une politique de voisinage intelligente de l’UE

il y a 17 heures 33 min
décryptage > Politique
Bilan

Coronavirus : 14 questions auxquelles le gouvernement nous devra une réponse après la crise

il y a 17 heures 56 min
décryptage > Santé
Surfaces, hygiène et Covid-19

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

il y a 18 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits" de Salman Rushdie : une œuvre littéraire forte, courageuse, exigeante pour le lecteur, à ne pas manquer

il y a 7 heures 53 min
Nouvelle tragédie
Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé
il y a 9 heures 3 min
pépites > International
Moment "historique"
Covid-19 : après plus de deux mois de confinement, le bouclage est enfin levé dans la ville chinoise de Wuhan
il y a 10 heures 23 min
light > Culture
Féerie et évasion pour les petits et les grands
Disney + est enfin disponible et accessible en France dès ce mardi 7 avril
il y a 12 heures 48 min
pépites > Europe
Solidarité européenne et internationale
Forte inquiétude au Royaume-Uni sur l’état de santé de Boris Johnson, placé en soins intensifs
il y a 15 heures 42 sec
pépites > Sport
Restrictions
Confinement : les activités sportives sont désormais interdites à Paris entre 10h et 19h
il y a 16 heures 5 min
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

il y a 17 heures 6 min
décryptage > International
Symbole

Coronavirus, Tchernobyl et le modèle chinois

il y a 17 heures 46 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Retrouvailles américano-russes grâce au coronavirus ?

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Europe
Eurogroup

L’Europe tente de dépasser le chacun pour soi initial

il y a 19 heures 38 min
© DOMINICK REUTER / AFP
Trump masque sourire Atlantico.fr
© DOMINICK REUTER / AFP
Trump masque sourire Atlantico.fr
Catastrophe ?

Trump destitué…quelles conséquences pour les marchés ?

Publié le 15 mai 2017
La probabilité que D.Trump ne finisse pas son mandat a très nettement progressé ces derniers jours. Si cela arrivait, les marchés qui avaient salué son arrivée par une hausse spectaculaire retourneraient-ils simplement à la case départ ? Non !
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La probabilité que D.Trump ne finisse pas son mandat a très nettement progressé ces derniers jours. Si cela arrivait, les marchés qui avaient salué son arrivée par une hausse spectaculaire retourneraient-ils simplement à la case départ ? Non !

La probabilité que D.Trump ne finisse pas son mandat a très nettement progressé ces derniers jours. Si cela arrivait,  les marchés qui avaient salué son arrivée par une hausse spectaculaire retourneraient-ils simplement à la case départ ? Non ! La déception serait probablement très forte pour les investisseurs : les actions américaines, en particulier, seraient certainement sanctionnées mais sur les taux ou les devises la situation est moins claire…et de ce fait avec des nuances par zone géographique ou par secteur économique, le reste du monde sera plus  moins impacté par un « Trumpxit ».

D.Trump a pris un risque politique énorme en se séparant du Directeur du FBI. Les commentaires ont été immédiatement très négatifs aux Etats-Unis…et les anticipations d’une fin précipitée de son mandat ont repris de la vigueur. Les bookmakers américains évaluent désormais la probabilité d’un empêchement ou d’une démission à 45%. Nous sommes donc obligés de réfléchir aux conséquences que cet événement entraînerait. 

Connaissant le personnage, une destitution ou une démission se déroulerait probablement dans une ambiance de tensions extrêmes.  Ceci, en tout état de cause, serait probablement mauvais pour les marchés. 

Sur l’économie d’abord : Il faut garder à l’esprit que l’économie américaine évolue depuis quelques mois sur un rythme de croissance modérée. Un départ de D.Trump créerait probablement un trou dans la confiance dans l’économie avec des conséquences négatives sur l’investissement. Les PIB 2017 et 2018 pourraient si la situation s’éternise tangenter  le 0% de « croissance ».  

La politique de la Banque Centrale Américaine (FED) serait elle aussi affectée  : Les hausses de taux prévues pourraient être reportées. Les taux courts seraient dès lors maintenus sur des niveaux très bas pendant toute la période de flou politique. Les taux longs seraient également attirés par le bas du fait de la faiblesse de l’économie américaine. Les taux 10 ans pourraient ainsi revenir vers 1,6%. 

Les résultats des entreprises américaines seraient probablement, au moins un peu, affectés par le « trou » de croissance de l’économie américaine mais seraient « soutenus » par les taux bas et par la flexibilité dont sont capables les entreprises américaines. Une remontée du chômage serait probable aussi qu’un trou dans la consommation. 

Par conséquent, sur les marchés actions la sanction pourrait être assez sévère et ce d’autant plus que les anticipations des investisseurs restent fortes concernant des mesures « pro-business » que devaient prendre M.Trump : une baisse des indices de 10 à 15% sur les grands indices américains serait envisageable pendant la période de flottement politique. 

Dans le détail, les banques, les valeurs liées à la consommation domestique américaine, les petites et moyennes valeurs seraient les plus affectées : -15% à -20% serait possible. Les banques ont été favorisées par la baisse des impôts prévues par M.Trump mais aussi par les mesures de dérégulation envisagées.  Les valeurs liées à la consommation et les petites-moyennes valeurs étaient celles qui devaient  bénéficier le plus des baisses d’impôts et de la consommation des ménages favorisée par l’accroissement des dépenses fédérales. Le départ de D.Trump retarderait ou carrément annulerait ces mesures. 

Le Dollar pour sa part serait probablement doublement sanctionné : les taux courts en restant bas et la faiblesse de l’économie américaine dissuaderaient les acheteurs de Dollar. Une parité Euro – Dollar à 1,15 est envisageable dans ce contexte. 

Tout ceci ne peut pas être sans conséquences sur les autres marchés mondiaux. Mais si la période de tensions politiques est courte, l’impact sur l’économie mondiale serait limité. 

Les marchés européens suivraient probablement les marchés américains mais avec une ampleur moindre, en effet l’économie européenne se reprend clairement depuis plusieurs mois. Les taux courts et longs resteraient autour des niveaux actuels… la BCE serait, de plus, à la manœuvre si la situation économique se dégradait.  Sur les actions, entre la hausse de l’Euro et la faiblesse des actions américaines une baisse de 3 à 5% est envisageable. 

Même chose sur les marchés émergents : l’impact serait probablement limité pour d’autres raisons que la zone Euro.  En effet, la faiblesse du Dollar serait pour ces pays  un facteur de soutien. Du coup, la faiblesse de l’activité américaine serait compensée  pour les pays émergents par la petite baisse du Dollar par rapport aux devises locales. 

En première analyse, le départ anticipé de D. Trump aurait donc  un impact réel mais probablement assez ponctuel et concentré sur les actions américaines  …surtout si la période de tensions politiques durait peu. Les institutions américaines feraient ensuite leur office : la nomination de M. Pence, le vice-Président de D.Trump, mettrait un terme à la période de flottement. Il est alors probable que le rôle de M. Pence soit limité à expédier les affaires courantes pendant de nombreux mois. L’avantage de cette situation serait la forme de stabilité qu’elle procure. L’économie et les marchés reprendraient leur cours « normal ». Enfin, les seules mesures que pourraient prendre M.Pence seraient de faire baisser les impôts…ce qui là aussi permettrait probablement une reprise des marchés actions.

En conclusion, comme d’habitude finalement, la réaction des marchés à un choc politique, même majeur dans ce cas, serait probablement temporaire. En fait, nous sommes convaincus que les tendances longues de l’économie et la vie des entreprises finissent toujours par être valorisées par les investisseurs et les marchés. Les aléas politiques surtout s’ils sont de courtes durées, ont finalement peu d’impact.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces fonctionnaires non élus qui imposent leur volonté face à la crise du Coronavirus

02.

Tout changer dans le monde d’après ? Le scénario noir que cela pourrait bien déclencher

03.

Coronavirus : tout ce qu’il faut savoir sur les risques posés par vos courses et autres poignées de portes

04.

Acrosyndromes : les dermatologues alertent sur des symptômes cutanés potentiellement liés au coronavirus

05.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

06.

Disparition de Maeve Kennedy McKean : le corps de la petite-nièce de John Fitzgerald Kennedy a été retrouvé

07.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

04.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
A M A
- 25/05/2017 - 17:22
le retour de Hoover
En virant le patron du FBI, d'après l'auteur, Donald Trump a pu compromettre la durée de son mandat présidentiel. Ceci revient à dire que le pouvoir américain dépend essentiellement de la police politique, en l'occurrence du FBI. En quelque sorte c'est le retour de Hoover. En France, notre FBI serait un "Canard enchaîné" qui pèse d'un poids décisif dans nos élections présidentielles. C'est plus subtil, moins "ricain".
jurgio
- 16/05/2017 - 20:08
Les USA imitent nos poubelles-médias
We trust in Trump.
Anguerrand
- 16/05/2017 - 18:19
Et Hollande n'avait il pas des casseroles au cul
Durant 5 ans il a triché détourné de l'argent, de nombreuses plaintes ont été déposées, normalement apres 6 mois les juges du mur des cons vont certainement etre très gentil avec lui. Il n'est pas Sarkozy ou Fillon de droite ceux la. Il est est à noterqu'aucun d'entre eux n'est encore reconnu coupable. Et puis maintenant ce n'est plus intéressant, leur candidat a été élu, grâce à eux et aux medias partisans .