En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

02.

Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste

03.

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

04.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

05.

Les troubles obsessionnels compulsifs d’Erdogan : Le panislamisme, la résurgence de la grandeur ottomane… et incidemment attaquer la France

06.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

07.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Justice
Le Rassemblement National face à un ex-salarié devant le tribunal de Nanterre
il y a 1 heure 18 min
décryptage > Société
Impact pour les entreprises

Un congé paternité à côté de la plaque ?

il y a 2 heures 4 min
décryptage > Politique
Mesures concrètes ?

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

il y a 2 heures 28 min
décryptage > High-tech
Plaque tournante des trafics

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

il y a 2 heures 51 min
décryptage > Justice
Succession de Ruth Bader Ginsburg

Cour suprême : ce que la démocratie et l’état de droit américains doivent aussi aux juges conservateurs

il y a 3 heures 12 min
décryptage > Economie
Crise sanitaire

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ?

il y a 4 heures 21 min
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 18 heures 38 min
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 20 heures 42 min
pépites > Santé
Health Data Hub
Santé : l’Assurance maladie met son avis en suspens sur le mégafichier de données individuelles
il y a 21 heures 39 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste
il y a 23 heures 22 min
pépites > Santé
Politique
Le Premier ministre n'a pas téléchargé l'application «StopCovid» comme la quasi totalité des Français
il y a 1 heure 46 min
light > Economie
Economie
La Chine va lancer la version numérique de sa monnaie officielle le yuan
il y a 2 heures 19 min
décryptage > France
Faut voir

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

il y a 2 heures 39 min
pépites > Société
Politique
Louis Aliot maire RN de Perpignan protégé par trois gardes du corps
il y a 2 heures 55 min
décryptage > Société
Angoisse face au Covid-19

Petits conseils pour rester un parent serein quand la pandémie fait flamber votre stress

il y a 3 heures 33 min
light > Santé
Sport
Pas plus de 1.000 spectateurs par jour pour le tournoi de Roland Garros
il y a 4 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 19 heures 25 min
light > Culture
Ministère de la Culture
Gabriel Matzneff est définitivement privé d'aide publique
il y a 21 heures 14 min
pépites > Europe
Vers de nouvelles sanctions de l'UE ?
Biélorussie : l'Union européenne refuse de reconnaître Alexandre Loukachenko comme président malgré sa "prestation de serment"
il y a 23 heures 23 sec
pépites > Justice
Justice
Financement libyen : la cour d'appel de Paris rejette les recours de Nicolas Sarkozy et de ses proches
il y a 23 heures 36 min
© AFP
© AFP
Politico scanner

Insécurité : qui sont les candidats qui répondent le mieux aux préoccupations et attentes des Français ?

Publié le 12 avril 2017
Le sondage Ifop pour Synopia pointe un décalage important entre les attentes des Français en matière d'insécurité et les différentes positions des candidats. Si ces derniers apportent des réponses quantitatives et annoncent des créations de postes en cas d'élection, les électeurs eux demandent une approche plus globale pour résoudre un problème qu'ils jugent complexe.
Jérôme Fourquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’Ifop.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le sondage Ifop pour Synopia pointe un décalage important entre les attentes des Français en matière d'insécurité et les différentes positions des candidats. Si ces derniers apportent des réponses quantitatives et annoncent des créations de postes en cas d'élection, les électeurs eux demandent une approche plus globale pour résoudre un problème qu'ils jugent complexe.

 

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

Selon les résultats d'un récent sondage de l'Ifop pour Synopia, intitulé "Les Français et les enjeux de sécurité", la classe politique est largement pointée du doigt pour son manque de volonté sur cette question.

Évoquant les causes " multifactorielles" de l'insécurité, l'Ifop souligne que "90 % des Français considèrent que le refus de la classe politique de regarder la réalité en face et son manque de volonté pour régler les problèmes sont une cause majeure des problèmes de sécurité du pays". Viennent ensuite les incivilités, les insécurités quotidiennes, et l’incivisme.

"Finalement, ce qui sert d’exécutoire au front national (intégration, communautarisme, flux migratoires, Schengen) arrivent en queue de peloton. Ces résultats témoignent d’une absence de clivages politiques et d’une homogénéité sur la grande majorité des thématiques", observe l'Ifop.

Autre enseignement de cette enquête : seulement 17 % des Français sollicité disent ne pas se sentir en insécurité.

"Les français souffrent autant de l’insécurité quotidienne (30%) que du terrorisme (33%). Tandis que les femmes, les jeunes et les provinciaux craignent davantage la menace terroriste", notent aussi les auteurs du sondage.

Atlantico : Les candidats à la présidentielle font-ils le même diagnostic que les Français sur les problèmes d'insécurité ?

Jérôme Fourquet : Ce que ce sondage montre avant tout c'est que les Français ne se contentent pas de réponses quantitatives aux problèmes d'insécurité. Les électeurs attendent à la fois un diagnostic et une détermination. 71% des Français pensent d'ailleurs que le "refus de voir la réalité en face" des responsables politiques est une cause majeure des problèmes d'insécurité, et 54% pointent de même leur manque de volonté de les régler. L'annonce de création de milliers de postes dans la police et la gendarmerie ou la construction de nouvelles places de prison ne constituent en cela que des réponses partielles. Les Français ont bien compris que l'insécurité était un enjeu complexe, civilisationnel, aux racines diverses et ils attendent donc que les candidats portent un projet à la hauteur de cette dimension. 

Ainsi le chômage des jeunes,  l'incivilité et le manque de civisme de certains citoyens perçue comme grandissante fait partie de leur diagnostic. Et il en va de même pour la courtoisie qui est une qualité perçue là aussi en voie de disparition, tout comme la transmission des valeurs et du savoir être dans la cellule familiale... Toutes ces causes seraient selon eux de nature générer de l'insécurité avec au bout de la chaîne le développement de zones de non-droit. Une boîte à outil toute faite ne semble en cela pas crédible pour résoudre les problèmes d'insécurité des Français. A ce titre, on peut penser que les candidats d'extrême gauche, à l'instar de Philippe Poutou qui propose de désarmer les policiers sont éloignés de ce qu'attendent les Français.

 

Sondage réalisé par l'Ifop pour Synopia, à retrouver également ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 12/04/2017 - 18:40
Voter n'est pas un jeu et engage votre responsabilité...
Mélanchon demande une minute de silence pour les envahisseurs qui ont bu la tasse ! Moi, si il est élu, j'irai cracher sur les tombes des victimes de la vermine mahométane ! (ça marche aussi avec Macron :-)