En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

02.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

03.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

04.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

05.

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

06.

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

07.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

06.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 1 min 36 sec
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 1 heure 37 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 2 heures 2 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 2 heures 28 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 3 heures 15 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 4 heures 19 min
light > Justice
Sérial-équidé
Depuis novembre 2018, rien n'arrête le gang des tueurs de chevaux
il y a 19 heures 15 min
light > Insolite
Bal mortel au Texas
Invité à une "Covid party", un trentenaire meurt du virus
il y a 20 heures 55 min
pépites > France
Le retour du masque
Jean Castex : le port du masque dans les lieux clos est "à l'étude"
il y a 22 heures 2 min
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 1 jour 38 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 4 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 1 heure 53 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 2 heures 11 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 2 heures 51 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 3 heures 54 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 18 heures 31 min
pépites > Santé
Santé
Que contient l'accord du Ségur de la Santé signé aujourd'hui ?
il y a 20 heures 7 min
light > France
After Party
Les participants de la rave-party dans la Nièvre pourront aller se faire dépister gratuitement
il y a 21 heures 38 min
pépites > Economie
Tax-free
83 millionaires réclament plus de taxes pour lutter contre la crise du coronavirus
il y a 23 heures 47 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 1 jour 1 heure
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Jean-Luc Mélenchon JLM 2017 ombre Atlantico.fr
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Jean-Luc Mélenchon JLM 2017 ombre Atlantico.fr
Noyau dur

OPA sur la gauche : radiographie des électeurs de Jean-Luc Mélenchon

Publié le 22 mars 2017
Lors du premier débat opposant les cinq principaux candidats aux élections présidentielles, Jean-Luc Mélenchon a su se mettre avant. Mais qui sont vraiment les électeurs du candidat de la France Insoumise ? Entre les convaincus et les nouveaux arrivants, petite radiographie des électeurs de l'ancien socialiste.
Sylvain Brouard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvain Brouard est chargé de recherche de la Fondation nationale des sciences politiques au Cevipof.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors du premier débat opposant les cinq principaux candidats aux élections présidentielles, Jean-Luc Mélenchon a su se mettre avant. Mais qui sont vraiment les électeurs du candidat de la France Insoumise ? Entre les convaincus et les nouveaux arrivants, petite radiographie des électeurs de l'ancien socialiste.

Jean-Luc Mélenchon fait ses meilleurs scores auprès des moins de 35 ans mais ne parvient pas à faire mieux qu'un total de 10% au delà de cet âge. Concernant les catégories sociales, il parvient à tirer son épingle du jeu chez les CSP-, notamment chez les ouvriers, où il obtient le meilleur total après Marine Le Pen, mais avec un écart important en faveur de cette dernière.

Le candidat de la France insoumise obtient également des scores importants auprès de la fonction publique, en s'approchant des 20%, et fait un score équivalent chez les chômeurs. A l'inverse, et sans surprise, ses soutiens auprès des cadres et professions supérieures sont faibles, proches des 5%.

La rédaction

Depuis 2012, qui sont les nouveaux électeurs de Jean-Luc Mélenchon?

Sylvain Brouard : Ils sont nombreux. Quand on analyse les rapports, Jean-Luc Mélenchon conserve 56% de son électorat de 2012. Mais aujourd'hui, il a récupéré de nombreuses voix auprès des électeurs déçus de François Hollande ; à peu près 10% d'entre eux votent maintenant pour le candidat de la France insoumise. Quant aux électeurs du partis socialistes, ils sont 12% à maintenant soutenir Jean-Luc Mélenchon. On voit clairement "la capacité à mordre" de ce dernier dans l’électorat de gauche.  

De quelles dynamiques électorales a pu profiter l’ancien socialiste?

Historiquement, Jean-Luc Mélenchon a vu sa popularité baisser après 2012. Au lendemain des élections, il était au plus bas. Son image s’est redressée en même temps que l’image de François Hollande s’est dégradé. Il est monté dans l’opinion au fur et à mesure que le Président élu descendait. Peu à peu, il s’est positionné comme une opposition, mais de gauche. Une autre alternative. Il incarne une sorte de “vote sanction” contre les actions du gouvernement, et contre François Hollande. Sa notoriété s’est notamment renforcée lors d'événements importants, tel que les passages de les lois Macron et El Khomri.

Jean-Luc Mélenchon est-il en capacité de "truster" un électorat qui a pu être déçu de la prestation de Benoît Hamon ?

Il y a une différence entre Benoît Hamon et les autres candidats. Celui-ci n’est pas propriétaire d’une partie de l’électorat, au contraire de Jean-Luc Mélenchon qui possède un noyau dur d’électeurs. De plus, il n’y a actuellement pas d’incitation stratégique à voter pour l’un ou pour l’autre, étant donné que l’un comme l’autre ne sont pas très haut dans les sondages. Donc il n’y a pas de raison pour les électeurs de gauche à préférer le candidat PS au candidat de la France insoumise.

Quelles sont les marges de progression du candidat de la France Insoumise?

On ne peut pas vraiment parler de marge de progression. Mais à travers nos travaux, nous avons identifiés plusieurs segments de l’électorat, dont 2 de 13% qui hésitent entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, et un troisième hésitant entre les deux candidats précédents et Emmanuelle Macron. Ça veut dire qu’environ 20% de l’électorat pourrait envisager un vote France insoumise. Mais cela reste relativement peu probable que Jean-Luc Mélenchon capte toute les voix.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 24/03/2017 - 11:33
Transformer la France en Vénézuela
Tel est le programme de Jean-Luc Mélenchon qui est un fan d'Hugo Chavez...
Paulquiroulenamassepasmousse
- 22/03/2017 - 23:50
Lorsque Valls aura créé son
Lorsque Valls aura créé son mouvement hors PS, celui-ci deviendra opéable car il ne représentera plus que la mouvance frondeuse......qui n'aura plus d'autre choix que de se rapprocher de l'extrême gauche.
Alors, Mélanchouille deviendra un instant le centre de gravité.......mais d'un ensemble qui ne pésera plus grand chose.
ikaris
- 22/03/2017 - 19:36
Mélanchon le comique aux pieds d'argile
c'est vraiment un comique ce type : il nous propose toutes sortes de mesures qui coûtent cher et rapporteraient essentiellement à sa clientèle électorale sublimée (j'y reviendrai) en faisant l'exploit de ne pas parler de sortie de l'UE ... on reconnait ainsi l'indigné de connivence : si il demandait la sortie de l'UE il ne pourrait plus trop s'allier au PS comme lui demande ses cadres. Pieds d'argile car il fait mine de faire un OPA sur le PS alors que sa coalition électorale l'a soutenu du bout des lèvres : le PCF lui a fait un quasi divorce il y a un an ou deu, a menacé de ne pas le soutenir à l'automne (il aura fallu que la base contredise les cadres), les maires cocos ne lui ont envoyé les parrainages qu'au dernier moment ... et c'est ce gars assis sur une coalition au bord de l'éclatement qui récupèrerait le PS ... en mort clinique. Pour l'électorat comme pour sa base militante il n'y a qu'à consulter la composition des listes électorales aux municipales du coin : essentiellement des profs, d'autre fonctionnaires, des syndicalistes (qui s'intitulent ouvriers par coquetterie mais n'exerce plus depuis belle lurette), des étudiants de longue durée, des immigrés fonctionnarisés