En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Chronique du pot aux roses
Qui de Macron, Fillon ou Hamon sera le meilleur marchepied pour Marine Le Pen ?
Publié le 22 février 2017
L’attitude de plusieurs candidats est révélateur de la capitulation face au clientélisme. Et quoi qu’il arrive, les législatives qui suivront la présidentielle seront encore plus incertaines.
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’attitude de plusieurs candidats est révélateur de la capitulation face au clientélisme. Et quoi qu’il arrive, les législatives qui suivront la présidentielle seront encore plus incertaines.

1 – Le tonneau des Domnaïdes

C’est un vrai concours entre les prétendants au titre de meilleur marchepied de Marine Le Pen pour l’Elysée.

Continuant à braver certains de mes lecteurs, je mettrai au sommet du podium François Fillon qui, à l’en croire, a décidé de se maintenir dans la course coûte que coûte. Son renvoi en correctionnelle accompagné de sa famille et de certains de ses amis ou, a minima, la saisine d’un juge d’instruction par le Parquet national financier sont pourtant probables dans les semaines si ce n’est les jours qui viennent.

Cela relancera inévitablement la polémique et il ne pourra s’en sortir qu’en criant de plus en plus fort au complot de l’Elysée et de la gauche, aidé par des ultras et des juristes aux raisonnements filandreux. Mais les faits sont têtus et il aura le plus grand mal à justifier des sommes perçues par Pénélope, notamment de son ami Ladreit de Lacharrière.

Pendant ce temps, la gauche électrisera ses troupes en le traitant de Mégamenteur et Mégavoleur, superlatifs du Supermenteur et du Supervoleur dont elle affubla naguère Jacques Chirac.

Comment, dans ces conditions, appeler ses électeurs à voter Fillon au deuxième tour ? Le suppositoire de 2002 risque de se transformer en 2017 en « tonfa » modèle Théo pour son électorat de chouineurs progressistes. Décidément, ce Pot aux Roses devient de moins en moins politiquement correct en ces temps troublés !

Certains sondages ne donnent plus Fillon gagnant qu’à 54 dans un deuxième tour face à Marine Le Pen. A ce stade de la compétition et avant de nouvelles révélations et polémiques, autant dire que le jeu est ouvert.

En attendant, Fillon perd chaque semaine un peu plus son élan réformateur. Il avait déjà fait montre de rouerie en parlant de la suppression de 500 000 emplois publics et non de 500 000 fonctionnaires, sachant que la disparition des emplois bidons créés par Hollande permettrait d’atteindre les deux tiers de cet objectif, le surplus étant laissé à la responsabilité des collectivités locales.

On a vu récemment le candidat LR annoncer qu’il ne toucherait pas au système de perfusion ruineuse qui irrigue l’Outre-Mer depuis des décennies. Il prévoit même d’accroître les aides de l’Etat et de verser encore plus d’argent dans le tonneau des Domnaïdes !

L’attitude vis-à-vis de ces danseuses de la République est depuis toujours le meilleur révélateur de la capitulation face au clientélisme.

Fillon met également de l’eau dans son vin sur la question des remboursements par la sécurité sociale. Bientôt, il promettra comme Macron des dents et des yeux tout neufs aux Français. A ce rythme, il annoncera aussi que le report de l’âge légal de départ à la retraite sera progressif jusqu’à la Saint Glinglin. Il faut dire que depuis la faveur faite à NKM pour son investiture parisienne, on ne peut plus se faire trop d’illusion sur son éventuel mandat. Qui peut prétendre affronter le péril islamique et les fonctionnaires tout en redoutant la Pasionaria auto-proclamée des bobos de droite, électorat pourtant minuscule ?

Le cas Macron est plus savoureux encore. Cette pousse médiatique à la floraison soudaine commence à s’étioler. Le grand écart de ce danseur mondain de la politique lui a provoqué une déchirure musculaire en Algérie. Après avoir assimilé la colonisation française à une entreprise quasi-génocidaire le voilà soudain cherchant à se faire pardonner par les Pieds noirs en répétant la formule traîtresse de De Gaulle sur le forum d’Alger : « Je vous ai compris », sommet de duplicité ou de realpolitik au choix.

Mais, tout comme on n’imagine pas De Gaulle mis en examen, on n’imagine pas Macron sous le képi du général. Pour parvenir à ce niveau de duperie politique sans se faire pincer, il faut un charisme historique que n’a pas le prédicateur-banquier. Voilà ce qui arrive quand on part à l’assaut de l’Elysée conseillé par des Science-potards qui ont mal assimilé leur cours d’histoire contemporaine …

Bref, la candidature Macron est entrée dans un processus de délitement que les 5 à 6 % d’électeurs que risque de lui prendre Bayrou pourrait accélérer.

J’ai gardé les meilleurs pour la fin : Hamon et son double en délirium socialistens à savoir Mélenchon.

Leurs projets saugrenus de soviétisation de la France sont en concurrence frontale, non sur le fond mais du fait de leurs ambitions personnelles. Pour Mélenchon c’est la dernière chance de devenir lider maximo. Pour Hamon, il s’agit avant tout de préempter le parti socialiste après les élections. Aucun ne veut donc reculer et ils iront à l’affrontement final.

Tout cela nous conduit à une candidature frontiste solidement campée autour de 30 % au premier tour, appuyée sur quelques propositions démagogiques comme le retour de la retraite à 60 ans. Les trois challengers de Le Pen : Hamon, Fillon et Macron, se toiseront autour de 14 à 18 %. Un rien qualifiera l’un, l’autre ou le troisième. Le plus haut placé de ces impétrants sera tout de même assez bas. Les électorats de Fillon et Hamon auront ensuite le plus grand mal à se mobiliser pour l’adversaire d’hier au seul mot d’ordre de faire battre Le Pen au deuxième tour.

Quand à Macron, sa chevauchée solitaire et ses propos décousus finissent par entretenir des doutes sur son état mental qui risquent de priver de toute envie de voter pour lui ceux qui échappent à son magnétisme douteux, c’est-à-dire 94 % de la population.

Quoi qu’il arrive, les législatives qui suivront la présidentielle seront encore plus incertaines. La seule hypothèse de stabilité relative serait l’élection d’un Fillon cerné par la justice avec une majorité « Républicaine » fragile mais dopée au 49-3.

Quand on réalise que le scénario le plus sécurisant est lui-même passablement anxiogène, on mesure l’état de dégradation civique de notre République, inédit depuis 1958.

2 - Ecoutez et regardez Marcelin Deschamps !

Celles et ceux - ils sont rares hélas en France - qui sont favorables à une totale liberté d’expression, laquelle devrait faire l’objet d’une insertion dans la constitution comme aux Etats-Unis, ne devraient pas s’émouvoir des tweets racistes, homophobes et antisémites d’un abruti du Bondy blog du nom de Mehdi Meklat, alias Marcelin Deschamps. Mais en profiter pour promouvoir l’idée qu’on ne lutte contre l’imbécilité verbale que par la tolérance et l’indifférence. Cet épisode a au contraire montré à qui nous avons à faire. Il posait si bien avec Christiane Taubira en couverture des Inrocks.

Qui se ressemble s’assemble, c’est bien ça ?

3 - Hamon à Bondy !

A propos du Bondy blog, interviewé par ses «journalistes», Hamon déclarait récemment : « il faut créer une police des discriminations, une unité de 1000 inspecteurs». Ils iront fliquer les twitteurs dudit blog et leurs propos incitant à la discrimination ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Semaine de canicule : ces erreurs qui vous feront encore plus ressentir la chaleur alors que vous cherchiez l’inverse
02.
Amazon : 11,2 milliards de profit, 0 dollars d’impôts payés… : mais dans quel état erre un certain capitalisme ?
03.
Pourquoi l’influence de Melania Trump sur son mari dépasse de loin ce qu’on en voit
04.
Et la galaxie Benalla s'enrichit d'une nouvelle recrue : Mimi, la reine des paparazzis, qui "fabriqua" Macron...
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
07.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
01.
Retour au propriétaire
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
02.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
03.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Nominations européennes: le jeu dangereux d’Emmanuel Macron face à l’Allemagne
Commentaires (21)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Citoyen Ordinaire
- 23/02/2017 - 16:30
Tous....
Ils ont été tous été au pouvoir....et ont trahis leur parole et les électeurs avec...en particulier avec la soumission à l'Europe américaine....et ils promettent de continuer encore tous avec pour certain encore plus d'Europe, ce sont eux les vrais Dingues !
Alors ils ne peuvent que faire le jeu du FN qui n'est peut-être pas la solution rêvée...
Ce qui est surtout incompréhensible, ce sont les gens qui vont voter LR ou Macron-Rotschild-Bayrou ou PS-Mélechon...coupables de folies des grandeurs et d'un endettement démesuré, de complicité de recel de nos impôts, d'abus de biens sociaux en utilisant notre argent pour vivre comme de Nababs et se faire plaisir, et d'abandon des classes moyennes et populaires, et du chomage de masse.
Reste Jean LASSALE, fils de Berger, de bon sens et honnête mais plus personne ne sera assez lucide pour voter pour lui...
Et pour ceux qui prédise l'apocalypse, elle est déjà la ! Crise de 2008, chomage, l'Euro est au bord de l'explosion et n'aura pas eu besoin de MLP, banques au bord du précipice (Deutch Banque-Monte di Paschi), usines envolées, et l'on vous prendra votre argent si les banques font faillite, loi passé cet été...mais vous en voulez encore ?
kronfi
- 23/02/2017 - 12:49
comme disait l'autre
lorsque vous avez un decouvert de 100 euro sur votre banque, c'est VOUS qui avez un probleme
lorsque vous avez 1000 milliards de euro de dettes sur vos banques, ce sont EUX qui ont un probleme.
ISABLEUE
- 23/02/2017 - 11:37
Le meilleur marchepied pour MARINE LE PEN
ce sont les Français qui vont aller voter........