En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

07.

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 11 heures 51 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 12 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 13 heures 15 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 15 heures 25 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 16 heures 10 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 17 heures 39 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 18 heures 11 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 19 heures 18 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 19 heures 42 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 20 heures 11 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 12 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 13 heures 1 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 13 heures 57 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 15 heures 58 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 17 heures 28 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 17 heures 41 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 19 heures 14 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 19 heures 29 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 19 heures 49 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 20 heures 16 min
Revue de presse des hebdos

Ces hommes que l'on force à être pères ! Etat islamique : toujours capable de frapper en Europe ; la cyberguerre froide avant la guerre totale ? Macron : comment la mayonnaise prend auprès des Français

Publié le 15 décembre 2016
Et aussi le suprématiste blanc de Washington, Gérard Larcher, démineur social de François Fillon, Manuel Valls, très bien protégé.
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et aussi le suprématiste blanc de Washington, Gérard Larcher, démineur social de François Fillon, Manuel Valls, très bien protégé.

Noël approche. Vos mags font le bilan de l'année 2016 ( Paris-Match); ils s'émeuvent du sort des chrétiens d'Orient et s'intéressent au regain du catholicisme en France .Après  le Réveil des Catholiques dans l'Express la semaine dernière, l 'Obs enquête cette semaine sur " la Résurrection des catholiques"... "Après la victoire de François Fillon, les catholiques, agacés d'être appelés les " cathos", ont montré qu'ils n'entendaient pas se faire oublier. On les croyait pourtant condamnés au déclin" écrit le mag..."Dans les années 1950,la quasi totalité de la population, plus de neuf français sur dix , était baptisée. Aujourd'hui à peine plus d'un sur deux se déclare catholique...Ceux qui vont régulièrement à la messe ne sont plus qu'une poignée, 5 à 8% des Français. Le gros du bataillon ne se montre guère plus assidu"...Et pourtant "on a sous estimé le poids de la France catholique traditionnelle, comme l'ont montré les manifestations contre la Loi Taubira et le mariage homosexuel en 2012-2013,parmi les plus gros défilés que la France ait connus ces dernières années...Depuis, le mouvement inédit a continué d'essaimer...Ses militants ont compris qu'ils pouvaient avoir du poids. Ils ont créé des groupes politiques, comme Sens commun, désormais intégré aux Républicains. Ils ont lancé des revues, mis en place des thinks tanks, type "Fonder demain", constitué d'un noyau de normaliens, chargé d'alimenter les parlementaires en notes et propositions...Le monde politique s'est mis, lui aussi à écouter les voix du Seigneur. Impensable, il y a encore peu, on a vu, le 15 aout, pour l'Assomption, les trois principaux candidats à la primaire de la droite, François Fillon, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy annoncer qu'ils se rendaient sagement à la messe...En vue des prochaines élections législatives, plusieurs égéries de la Manif pour tous ont déjà été investies par les Républicains...Au FN, Marion Maréchal -Le Pen, habituée du pélérinage de Chartres à la Pentecôte, brandit sa foi à chaque interview.La gauche? Elle n'a pas été autant touchée par la grâce", poursuit l'Obs qui fait remarquer qu' Emmanuel Macron n'a pas craint de s'afficher avec le très catholique Philippe de Villiers  au Puy du Fou"...Le mag note encore que " les cathos de gauche ont le blues" et leurs représentants, comme le directeur de la revue de la revue Golias, Christian Terras, regrette:...On a laissé la boutique aux réacs, il la fallait la tenir ! Etre présents dans les instances de l'Eglise, dans l'animation des paroisses, pas simplement dans les associations caritatives..."                                        

Le Point, qui publie  un numéro double cette semaine (ses confrères le feront la semaine prochaine), consacre toute une partie du journal aux services secrets. Une enquête très fouillée de près de 80 pages, qui va de la" première affaire d'espionnage" (le chevalier d'Eon) à la NSA américaine, ...de Mata Hari à Edgar Snowden, sans oublier la deuxième guerre mondiale. Le mag  s'intéresse bien sûr à la DGSE et a choisi pour sa couverture un portrait, forcément flou de  Dominique Prieur, l'agent impliqué dans le sabotage du Rainbow Warrior. Le journal  revient sur les rapports des présidents français,(François Mitterrand , Nicolas Sarkozy,  François Hollande ), avec la DGSE, et ses 6000 agents et relève qu'en 2016 "pas moins de huit membres de la DGSE sont morts en service . Morts pour la France". Et il écrit qu'il est urgent de réformer les services français ....

Dans L'Express, il est également beaucoup question d'espionnage dans son "spécial Russie: l'Empire contre attaque". Dans un article consacré à "la Cyberguerre froide" le mag raconte piratages et les attaques informatiques lancés contre l'Occident . "Une hack team venue du froid... a très probablement tenté de forcer les portes informatiques du Bundestag allemand et de la CDU d'Aangela Merkel, lancé des missiles virtuels contre l'Otan ou la Maison Blanche et donc, joué avec les nerfs et les courriers électroniques des conseillers de Hillary Clinton, portant un coup sévère à la campagne présidentielle de la candidate démocrate"...Et l'affaire de l'interférence des services russes dans la campagne présidentielle américaine est loin d'être terminée!

Au coeur des services secrets de Daech

L'Express , a également enquêté sur les  services secrets de DAECH . Grâce aux confessions de repentis de retour de Syrie on en sait un peu plus sur cette " entité mystérieuse"; une des quatre constituant " l'Emni", la sécurité de l'Etat ...Elle est chargée des opérations menées hors des territoires sous son contrôle. Son nom : Amn al-Kharji, littéralement la sécurité extérieure...,l'équivalent de la DGSE ( Direction générale de la sécurité extérieure)..."Une certitude , écrit l'Express, la plupart des terroristes qui ont mené les attaques en Belgique et en France en 2015 et 2016, sont passés par les camps de l'Amn el -Kharji ...Ces lieux sont décrits comme "une véritable usine à terroristes". Selon l'un de ces repentis, Samy Amimour, l'un des kamikazes du Bataclan est passé par cette filière de recrutement. D'après Asiem el-Difraoui, politologue spécialiste du monde arabe contemporain, cité par le mag "Les responsables des services secrets de Daech sont des professionnels, des gens formés pour passer inaperçus, maitriser les systèmes de communication cryptés, intoxiquer leurs ennemis, savoir comment se comporter en cas d'interrogatoire"...Ces gens ont agrégé les techniques des anciens services secrets de Saddam Hussein aux instructions de l'encyclopédie du Djihad précédemment élaborée par un théoricien d'Al Qaeda". Le mag poursuit: "Si Daech perd du terrain, l'organisation semble encore en mesure de déclencher des attaques en Europe. Par le biais de combattants qui parviendraient à revenir dans leur pays d'origine pour commettre un attentat. Plus probablement, en déclenchant à distance des cellules dormantes, comme le groupe arrêté à Strasbourg à la fin de novembre dernier. Combien d'entre elles seraient en mesure de passer à l'acte ?Mystère ".

Avantage fonctionnaires

En couverture de Valeurs Actuelles, on devine un homme  dont le visage est caché par ses pieds croisés sur le bureau, en train de s'étirer. A  coté de lui, des piles de dossiers. L'illustration donne le ton de l'enquête sur " Ces fonctionnaires qui nous ruinent ... temps de travail , salaires, retraites, absentéisme, le scandale des privilèges ...". Rien n'a semble-t-il changé depuis Clémenceau cité par le mag :" La France est un pays extrêmement fertile :on y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts"...Le mag rappelle qu'un fonctionnaire de l'Etat gagne en moyenne 2469 euros par mois,, soit très exactement 267 euros de plus que dans le privé, grâce aux diverses primes et prestations familiales qui leur sont réservées"... tout comme le montant "des pensions reste supérieur de plus de 40% à celui du privé".Le mag reconnait cependant qu'un effort de rationalisation est fait au niveau de l'Etat mais que le fonction publique territoriale a explosé, et pour lui "l'objectif de 500.000 fonctionnaires de moins en cinq ans ( proposé par François Fillon), est réaliste".

Larcher, démineur social de Fillon

Gérard Larcher qui est en train de devenir une des personnalités qui compte à droite est cité par Valeurs Actuelles pour sa perspicacité. Le président du Sénat était en effet convaincu du succès de la primaire mais tout le monde ne partageait pas son avis au Comité d'organisation.: "Lorsque j'ai proposé d'imprimer 5 millions de bulletins de vote , quelqu'un m'a lancé " tu as fumé la moquette ou quoi??" ( il y a eu plus de quatre millions de votants). Ancien ministre du Travail, qualifié de démineur social, d'ambassadeur social de  François Fillon dont il fut un  soutien de la première heure , le président du Sénat a été chargé" d'ouvrir le dialogue" avec les syndicats...Premier reçu, Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de FO. D'après le Point "les patrons y voient un mauvais signal quant à la volonté réformatrice du champion de la droite". Ils se rassureront lorsqu'ils apprendront par l'Obs, que " le prochain sur la liste à être convié est Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT...Puis ce sera le tour de Philippe Martinez, le rugueux patron de la CGT (- qu'il rencontrait pendant les discussions sur la loi Travail)...François Fillon recevra les partenaires sociaux en temps et en heure...L'objectif affiché est d'aller vite .En cas d'élection à l'Elysée, Fillon entend  réformer dès le mois de juillet par ordonnance, chômage et emploi étant l'une de ses priorités"...D'après l'Obs, Jean-Claude Mailly a prévenu "En cas de passage en force, il va y avoir des problèmes..."

Les bonnes affaires de Macron

Pendant que la Belle Alliance Populaire prépare laborieusement  sa primaire de janvier prochain, Emmanuel Macron ne connait pas la crise .Le discours du  leader d'En Marche qui a réuni plus de dix mille personnes le 10 décembre à Paris, a été suivi par 335.000 personnes sur BFM et 100.000 sur le site du mouvement .Les adhésions continuent de rentrer : 1800 après sa déclaration de candidature le 16 novembre, et un millier rien qu'à Paris au moment du second tour de la primaire ... de droite. (L'express)

Manuel Valls sous très haute protection...

Vos mags ont une lecture différente de l'attribution de douze, ou quinze policiers à Manuel Valls (les versions varient). D'après V.A,.l'ex premier ministre aurait 13 policiers du service de la protection ( SDLP) à son service et deux seraient affectés à son épouse . cet "important dispositif ferait grincer des dents au sein du SDLP, dont les effectifs sont fortement mis à contribution depuis les attentats de 2015". Le Point n'a pas la même version : l'ex premier ministre se serait vu attribuer 12 policiers après son départ de Matignon, " alors qu'u ex-premier ministre bénéficie d'habitude de 4 fonctionnaires au maximum pour avoir oeuvré au service de la France, mais l'unité de coordination de la lutte antiterroriste a réévalué la menace sur Valls...lui permettant de profiter de cette légion de gardes du corps ...".

Charmante ambiance entre ministres

Pas sympa, Jean-Michel Baylet, le ministre de l'aménagement du territoire avec  Estelle Grelier " sa " secrétaire d'Etat chargée des collectivités territoriales, si l'on en croit le Point. "Il lui a interdit le pot de fin d'année... et pour réserver une salle du ministère, la cheffe de cabinet d'Estelle Grelier doit envoyer une demande à son homologue du ministre, cette dernière ayant pour consigne de systématiquement refuser la requête"...

Papa, où t'es?

Avis aux hommes imprudents !Messieurs, méfiez vous de l'aventure d'un soir . Le Point  fait le portrait d'une avocate un peu particulière, Mary Plard, celle des pères malgré eux, de ces hommes piégés (- ce sont ses mots). Elle s'est émue du sort " de ses clients déclarés pères parfois des années après une conception dont ils ne savaient rien", et dont la vie se trouve alors bouleversée. Par exemple " quinze ans d'arriérés à payer, des hommes contraints de vendre leur maison pour faire face, des familles mises en grave péril financier".L'avocate explique :  "En France on ne  refuse pas une paternité même lorsqu'on vous en informe des années plus tard. Une femme a jusqu'à dix ans après la naissance d'un enfant pour désigner le géniteur, un enfant a jusqu'à dix ans après sa majorité pour entreprendre une demande de reconnaissance". Le plus grave, d'après l'article " le père ne peut exiger un test ADN. ..Seule la mère, si elle intente une action en reconnaissance, peut exiger la reine des preuves : le test biologique"...Et l'auteure de l'article de souligner avec un brin d'ironie :" ils sont quand même incroyables ces hommes"... qui ne semblent pas réaliser "qu'il suffit d'une relations sexuelle non protégée pour que naisse un enfant neuf mois plus tard". De même qu'elle pose la question ": si les femmes ont obtenu le droit  " de se tromper, d'être imprudentes, de renoncer à la maternité, alors pourquoi les hommes en seraient-ils aussi facilement privés?"..

Le suprématiste blanc de Washington

Des saluts nazis dans une réunion qui se tient à quelques encablures de la Maison Blanche. L'Obs  a assisté à une réunion ( payante), organisée par Richard Spencer, à l'origine du mouvement " alt right", la droite alternative. On va certainement entendre parler de Richard Spencer, mais dans l'immédiat on ne le croisera pas dans les réunions de l'extrême droite européenne car Spencer est  banni de l'Union Européenne , interdit de visa Schengen jusqu'en septembre 2017 .Mais si tu ne vas pas à Lagardère , Lagardère viendra à toi et l'auteur de l'article  qui note la présence de "fascistes anglais, néerlandais et français"( leurs badges ne mentionnent que leurs prénoms, pas le nom de famille), se dit effaré par " les délires racistes" de Spencer et des autres  intervenants, pour qui " les Blancs sont des enfants du soleil, une race de conquérants, de créateurs qui ont été marginalisés et qui se réveillent grâce à Trump " à leur propre identité". Spencer et ses acolytes  rêvent " d'un territoire où ne vivent que des gens d'origine européenne".. Pour eux " Trump est une première étape. Il est vulgaire mais il a de bons instincts...Nous n'avons pas de ligne directs avec lui ni avec son conseiller Steve Bannon, mais nous pouvons les influencer...Qu'il le veuille ou non , il est le premier président identitaire de l'histoire des Etats-Unis". Parmi ces  suprématistes, certains reconnaissent avoir voté pour Barak Obama, car , expliquent-ils, "nous avions besoin qu'un président noir soit élu pour symboliser la marginalisation des Blancs en Amérique ".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 16/12/2016 - 21:31
Pères
Il est évident que si les femmes ont la possibilité d'accoucher "sous X" les hommes n'ont pas le droit de "baiser sous X". Après ça certains diront que les femmes ne sont pas l'égal des hommes.... En effet, elles ont des privilèges abusifs.
Deudeuche
- 16/12/2016 - 00:34
Non, la mayonaise ne prend que dans la Rome des bobos
Paris! Sur les plateaux télé et chez Marianne. De la daube quoi!
Vincennes
- 15/12/2016 - 15:26
Etonnant de lire que l'Express parlait d'un millier d'ahérents
pour "EN MARCHE", alors que leur responsable (invité par les teigneux LAPIX /COHEN/LEMOINE/LESCURE/SWITTEX) a annoncé qu'il en était à 120.000 adhérents !!! Pourquoi ce gros mensonge de l'Express ?? il faudrait qu'ils accordent leurs violons quant à cette "bulle médiatique"