En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

04.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

05.

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

06.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

07.

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 32 min 27 sec
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 56 min 49 sec
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 1 heure 20 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 1 heure 22 min
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 16 heures 49 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 17 heures 33 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 20 heures 1 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 20 heures 45 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 21 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 22 heures 52 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 49 min 15 sec
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 56 min 57 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 1 heure 21 min
décryptage > Economie
Début de renaissance italienne

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

il y a 1 heure 23 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 17 heures 14 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 18 heures 43 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 20 heures 16 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 21 heures 13 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 22 heures 11 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 23 heures 8 min
© wikipédia
Revue d'analyses Italie dominos
© wikipédia
Revue d'analyses Italie dominos
Revue d'analyses financières

Coup de froid sur l'Europe : le domino italien risque de vaciller

Publié le 29 novembre 2016
La probabilité d’une crise majeure des banques italiennes n’aide pas vraiment à rétablir la confiance. Huit banques italiennes sont dans une situation très difficile. Au total, c’est 360Md€ de crédits douteux qui figurent encore dans les bilans des établissements italiens. Ce chiffre est à comparer avec le montant des fonds propres qui n’est que de 225Md€…
Jean-Jacques Netter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La probabilité d’une crise majeure des banques italiennes n’aide pas vraiment à rétablir la confiance. Huit banques italiennes sont dans une situation très difficile. Au total, c’est 360Md€ de crédits douteux qui figurent encore dans les bilans des établissements italiens. Ce chiffre est à comparer avec le montant des fonds propres qui n’est que de 225Md€…

La France a désormais un candidat à l’élection présidentielle, François Fillon, qui représentera l’année prochaine.  la droite et le centre.  Entre prendre un virage économique libéral ou céder aux sirènes du populisme, les électeurs de la primaire ont choisi. Seul M. Bayrou se pose encore des questions, lui qui avait appelé à voter pour François Hollande et plus récemment pour Alain Juppé.

François Fillon a bien compris qu’il fallait d’abord rompre clairement avec Jacques Chirac qui voulait instaurer "un travaillisme à la française" et niait "les racines chrétiennes de l’Europe" estimant qu’elles étaient "autant musulmanes". La victoire de François Fillon traduit bien le rejet du politiquement correct sous toutes ses formes.

Une étape très importante a été franchie mais François Fillon n’est pas encore élu. Il lui faudra faire preuve de beaucoup de pédagogie pour expliquer à tous les français que tous les pays qui ont baissé sérieusement les dépenses publiques et les impôts ont eu une croissance plus forte que ceux qui appliquaient les classiques recettes keynésiennes qui n’ont donné aucun résultat positif. Dans un pays qui compte 90 fonctionnaires pour 1000 habitants contre 50 en Allemagne on doit pouvoir trouver des marges de manœuvre…

La prochaine crise européenne se produira probablement en Italie

L’Italie va voter au référendum proposé par Matteo Renzi le 4 décembre prochain. Si le non l’emporte, les porteurs d’obligations italiennes risquent d’être sérieusement attaquées. Environ 14% de l’encours est détenu par la BCE.

Tous les indicateurs économiques publiés récemment vont dans la mauvaise direction avec des ventes de détail et de biens d’équipent industriels en baisse. La probabilité d’une crise majeure des banques italiennes n’aide pas vraiment à rétablir la confiance. Huit banques italiennes sont dans une situation très difficile : Monte dei Paschi di Siena ainsi que des banques moyennes commePopolare di Vicenza, Veneto Banca, Carige et des plus petites comme Banca Etruria, CariChieti, Banca delle Marche et  CariFerrara. Au total, c’est 360Md€ de crédits douteux qui figurent encore dans les bilans des établissements italiens. Ce chiffre est à comparer avec le montant des fonds propres qui n’est que de 225Md€…

L'Allemagne au contraire, selon le dernier indicateur IFO, pourrait connaître un rebond de croissance au quatrième trimestre. On assiste aussi depuis un mois à une "repentification" de la courbe des taux.

En Espagne le déficit du commerce s’est réduit en septembre, mais cela est du pour l’essentiel à une baisse des importations. Le pays reste la locomotive de la zone Euro car la longue instabilité politique n’a pas entamé l’appétit de consommation des Espagnols.

En Grande Bretagne la Livre Sterling  est 3% en dessous de sa moyenne mobile depuis 2008. La baisse devrait encore se poursuivre. Les derniers indicateurs montrent que le ralentissement de l’économie se poursuit avec un déficit budgétaire qui va augmenter l’année prochaine.

En Europe, l’excédent du compte courant a baissé à 25,3 Md€ en septembre contre 29,1 au mois d’août. La confiance des consommateurs, toujours en territoire négatif s’améliore très légèrement. La croissance pourrait accélérer légèrement au quatrième trimestre mais les taux d’intérêts sont au plus haut depuis le mois de janvier et les investisseurs sont nerveux.

Aux Etats-Unis, la hausse est stimulée par le secteur de la consommation qui a permis à l’indice Dow Jones de passer au dessus de 19000.

Les banques américaines ont aussi remonté de 13% en moyenne en novembre avec la meilleure performance réalisée par Bank of America (+ 26%). Ce mouvement est dû pour l’essentiel par le fait que Donald Trump a annoncé qu’il voulait revoir la loi Dodd-Frank. La hausse du dollar contre pratiquement toutes les monnaies est flatteuse pour Donald Trump mais elle risque de poser rapidement des problèmes de compétitivité aux exportateurs américains

Au Japon, les exportations ont baissé de 10% sur douze mois ce qui montre que la demande pour les produits japonais est faible.

La rentabilité des banques européennes est insuffisante

L’indice Euro STOXX des banques européennes a remonté de 34% depuis le mois de juillet. Pendant la même périodes les banques françaises ont regagné près de 50%. C’est la remontée des taux d’intérêts qui explique en grande partie le mouvement.

Au-delà des banques italiennes qui sont  vulnérables, un récent rapport du FMI montre que sur 61 banques européennes, la moitié d’entre elles sont considérées comme « faibles » car la rentabilité de leurs fonds propres est inférieure à 8% qui est le coût moyen de leurs ressources ; un tiers ont une rentabilité insuffisante située entre 8 et 10%. Seulement dix établissement ont une rentabilité supérieure à 10%.

Ce sont les banques hollandaises qui sont en meilleure santé, suivies par les banques autrichiennes puis les banques françaises. Ensuite on trouve les banques espagnoles et italiennes.

Une fois n’est pas coutume, la situation des banques allemandes est mauvaise avec la très faible rentabilité de la Commerzbank et surtout les pertes importantes de la Deutsche Bank.

Dans cet environnement incertain un investisseur européen peut privilégier une exposition aux valeurs américaines, aux infrastructures. La partie défensive du portefeuille devra être constituée par des valeurs qui offrent du rendement  et de la croissance.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 30/11/2016 - 14:30
Italie
La défaite de Renzi lors du prochain referendum ne ferait qu'empirer lourdement la situation , peu enviable; la conjonction des refus démagogiques de la Ligue du Nord et de Beppe Grillo, sorte de Coluche, conduirait la malheureuse Italie dans un chaos total de plusieurs mois, personne ne serait en capacité de gouverner.
vangog
- 29/11/2016 - 21:46
Un virage libéral????? François Fillon a augmenté les impôts de
40 milliards, la dette de 600 milliards, et le chômage de un million de Français supplémentaires...quel virage libéral? Les syndicats gauchistes et la fonction publique qu'il n'a pas su réformer libéralement, en leur imposant un minimum de pluralisme, menacent déjà de contester son élection démocratique, dans la grande tradition des fascistes rouges d'avant-mur...Quelle liberté? La mère de toutes les réformes libérales, c'est l'éducation , mais Fillon n'y a même pas touché, en cinq années de quinquennat sarkozyste, laissant les pédagogistes trotskystes accomplir leur oeuvre destructrice...il n'a vu que du feu, Fillon! quel libéralisme?...Ne parlons même pas de l'UE, noyautée par les écolo-trotskystes qui imposent leurs normes et contraintes réactionnaires, sans que la vieille droite ne moufte...et vous appelez ça du libéralisme? Wwwwwoooouarrrfff!