En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© GERARD MALIE LIONEL CIRONNEAU / AFP
Politico Scanner François Mitterrand
Politico Scanner
100ème anniversaire de sa naissance : comment François Mitterrand est enfin devenu le président de tous les Français
Publié le 26 octobre 2016
Alors que François Mitterrand aurait eu 100 ans ce mercredi 26 octobre, un sondage Ifop réalisé pour Paris Match en décembre 2015 montre que l'ancien président n'est plus perçu comme un homme politique mais comme une personnage historique, dont la majorité des Français garde un bon souvenir.
Frédéric Dabi est directeur général adjoint de l'Ifop et directeur du pôle Opinion et Stratégies d’entreprise.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Dabi
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Dabi est directeur général adjoint de l'Ifop et directeur du pôle Opinion et Stratégies d’entreprise.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que François Mitterrand aurait eu 100 ans ce mercredi 26 octobre, un sondage Ifop réalisé pour Paris Match en décembre 2015 montre que l'ancien président n'est plus perçu comme un homme politique mais comme une personnage historique, dont la majorité des Français garde un bon souvenir.

Atlantico : Quels sont les principaux enseignements de ce sondage sur le rapport des Français à Mitterrand et à son héritage ?

Frédéric Dabi :  Ce que montre ce sondage de manière éclatante, et c'était le cas aussi pour un sondage fait en décembre 2010 pour les 30 ans du 10 mai 1981, c'est que François Mitterrand n'est plus du tout appréhendé comme un homme politique avec un bilan mais comme un personnage historique. Entre deux tiers et trois quarts des Français interrogés gardent un bon souvenir de François Mitterrand. Il est frappant de constater une sorte d'affadissement des clivages : François Mitterrand, qui était haï par la droite, est salué par près d'un sympathisant de droite sur deux (47%), François Mitterrand, qui a été parfois honni par le Parti communiste français, voit son bilan approuvé par une majorité énorme des sympathisants du Front de gauche.

Est-ce de la nostalgie ? Est-ce lié à un bon souvenir rétrospectif d'une époque où les présidents arrivaient à changer la vie et à peser sur le cours des événements, chose que ni la présidence de Nicolas Sarkozy, ni celle de François Hollande n'ont réussi à faire ?

Dernier point important : ce bilan n'est pas figé. Entre le bilan perçu en juillet 1996 trois jours après la mort de François Mitterrand, celui fait en 2010 et celui fait en 2015, même si on retrouve toujours la peine de mort, la retraite et la 5e semaine de congés payés, il est intéressant de voir qu'en 2010, quelques mois après les mouvements contre la réforme de la retraite, la retraite à 60 ans figurait parmi les éléments les plus importants du bilan de François Mitterrand aux yeux des Français. 

Dans quelle mesure l'héritage de François Mitterrand est-il très différemment perçu de celui de François Hollande ?

Une différence très forte entre François Mitterrand et l'actuel locataire de l'Elysée est que le premier a un bilan extrêmement marqué, connu des Français, notamment ce qu'il a fait au cours de la première année de son premier septennat : congés payés, abolition de la peine de mort, retraite, 39h. Si comme François Mitterrand avec la peine de mort, François Hollande a aussi pris une mesure sociétale avec le mariage pour tous, il ne l'a pas accompagné de mesures économiques, ou d'éléments de bilan qui auraient été positivement salués ou reconnus par les Français.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 02/11/2016 - 12:21
Plus de narcissique à la présidence!
Sarkozy n'est pas Donald Trump mais on en est pas loin. 
Il a bon nombre de caractéristiques d'un narcissique... et en neuropsychiatrie, les narcissiques sont classés dans la même catégorie que les sociopathes et les psychopathes. 
Pourquoi lui donner une seconde chance alors qu'il a échoué lors de son précédent mandat et que l'offre politique est pléthorique? L'empathie est un meilleur critère pour un politique et le charisme est malheureusement une qualité bien différente de l'empathie. 
Le charisme de Nicolas Sarkozy cache bien son déficit d'empathie. 
Ne vous fiez donc pas au charisme d'un politicien pour effectuer votre choix.
von straffenberg
- 30/10/2016 - 18:29
NON NON
Ce Président se souciait peu des Français c’était un politicien habile, manipulateur qui inaugura la dette . On le ressort du placard pour donner un peu de lustre au PS .
langue de pivert
- 28/10/2016 - 16:21
FUMIER !
Même les socialos ont oublié cette crevure ! Au pèlerinage à la Roche de Solutré même sa bique n'y monte plus depuis que son bouc est mort !