En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

04.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

05.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

07.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Mesures pour lutter contre le virus
Coronavirus : la Chine confine 20 millions d’habitants autour de Wuhan, les festivités du Nouvel an chinois annulées à Pékin
il y a 23 min 12 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Ritals", adaptation théâtrale de Bruno Putzulu : il était une fois les immigrés italiens de Nogent-sur-Marne

il y a 1 heure 6 min
Electrocutions et incendies
L'UFC-Que Choisir alerte sur les dangers des chargeurs de smartphones
il y a 1 heure 33 min
pépites > Santé
Origines du virus
Wuhan : des serpents pourraient être la source de l'épidémie du coronavirus chinois
il y a 3 heures 5 min
pépites > Politique
Loi bioéthique
Le Sénat vote la PMA pour toutes, mais pas le remboursement pour toutes
il y a 7 heures 1 min
décryptage > France
ONDRP

Fermeture de l’Observatoire national de la délinquance : et hop, un thermomètre de moins !

il y a 8 heures 25 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’affaire Yasser Arafat : polémique et émergence d’accusations "d’empoisonnement par les Juifs"

il y a 9 heures 25 min
décryptage > Société
Tribunal du net

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

il y a 9 heures 35 min
décryptage > Science
Big Bang

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

il y a 10 heures 30 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

il y a 11 heures 13 min
pépites > Justice
Soupçons de financement libyen
La justice britannique va remettre Alexandre Djouhri à la France
il y a 44 min 44 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Messiah" de Michael Petroni : quand le doute s’insinue et ne vous lâche pas

il y a 1 heure 18 min
light > High-tech
"C'est toi dans cette vidéo ?"
Facebook : la gendarmerie de l'Indre alerte sur une arnaque avec une vidéo qui aurait déjà fait un grand nombre de victimes
il y a 2 heures 19 min
pépite vidéo > Mode
Une page se tourne
Les images de l'ultime défilé de Jean-Paul Gaultier
il y a 6 heures 31 min
décryptage > Histoire
Mémoire

75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz : l’histoire de la Shoah prise au piège des réinterprétations politiques d’aujourd’hui

il y a 7 heures 39 min
décryptage > Santé
Menace de pandémie

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

il y a 8 heures 29 min
décryptage > Terrorisme
Voilà comment on fabrique les crétins

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

il y a 9 heures 29 min
décryptage > Politique
Loi Avia

Pourquoi le projet de loi de lutte contre la cyber haine représente une menace aussi grave que la réalité qu’il entend combattre

il y a 10 heures 5 min
décryptage > Politique
Objectif 2022

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

il y a 10 heures 52 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L'Express pense qu'il n'y a plus de plafond de verre au-dessus de Marine Le Pen ; L'Obs s'éveille aux violences policières ; Valeurs Actuelles se shoote à Yassine Belattar ; Copé épargné par LREM à Meaux ; vins "naturels" et biodynamie à tort et à travers
il y a 11 heures 15 min
Revue d'analyses financières

BCE : la pensée magique a pris le pas sur la pensée rationnelle

Publié le 12 octobre 2016
La politique monétaire des banques centrales est devenue inefficace puisque nous ne vivons plus avec des prix qui sont fixés par le marché. Au contraire le niveau des taux d’intérêt et les parités de change sont déterminés par les banques centrales.
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Jacques Netter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La politique monétaire des banques centrales est devenue inefficace puisque nous ne vivons plus avec des prix qui sont fixés par le marché. Au contraire le niveau des taux d’intérêt et les parités de change sont déterminés par les banques centrales.

On est entré dans une zone de forte incertitude pour les marchés. Elle risque de durer plusieurs mois car la liste des événements susceptibles de perturber les marchés est longue : politique monétaire, conséquences du Brexit, élections à haut risques qui ont un fort potentiel de déstabilisation…

La politique monétaire des banques centrales est devenue inefficace puisque nous ne vivons plus avec des prix qui sont fixés par le marché. Au contraire le niveau des taux d’intérêt et les parités de change sont déterminés par les banques centrales. Nous sommes donc entrés dans un monde magique. Tout le monde peut constater que les taux d’intérêt négatifs ne créent pas d’emploi et sont en réalité un impôt sur les pauvres qui ont un peu d’épargne. En ce qui concerne les retraités, cela provoque assez rapidement la faillite des caisses de retraites et des fonds de pension. « Acceptons l’inflation pour euthanasier les rentiers » disait Keynes. Comme il n’y a plus d’inflation, on arrive au même résultat en maintenant des taux négatifs pendant de longues périodes. Aucun banquier central, aucun homme politique n’a expliqué clairement comment on pouvait sortir de cette situation. On reste dans une pensée magique incantatoire extraordinairement dangereuse…

En Grande Bretagne, le Brexit déstabilise la finance et les services financiers.

La moitié de l’excédent commercial britannique provient des services financiers : 78% des opérations de change sont réalisées à Londres, 74% des contrats sur dérivés de taux, 59% des primes d’assurance encaissées, 85% des capitaux gérés par les hedge funds et 64% des fonds gérés par des sociétés de private equity. Ce n’est donc pas un hasard si la City a voté à 60% pour rester dans l’Europe.

La Livre Sterling  a perdu 15 % contre l’Euro depuis le référendum. Elle est maintenant sous évaluée, ce qui favorise bien sûr les sociétés anglaises exportatrices mais handicape beaucoup les sociétés étrangères qui avaient construit leur base industrielle en Angleterre pour exporter leur production sur le continent européen. C’est notamment le cas pour l’industrie automobile.

Une série d’élections à très haut risques est devant nous

Aux Etats-Unis, les élections auront lieu début novembre. Pour le moment les sondages anticipent une victoire d’Hillary Clinton, ce qui serait conforme aux souhaits des milieux d’affaires et des médias européens. Le rejet des élites est tellement fort, aux Etats Unis comme ailleurs, que tout semble encore possible. Quel que soit le prochain locataire de la Maison Blanche, le Pentagone incitera le prochain président à revoir le dispositif militaire américain soit en Asie face à la Chine, soit en Europe face à Poutine.

Ce sera la fin de la Pax Americana. L’Amérique ne veut plus défendre « gratuitement » ses alliés.

La situation du dollar reste comme toujours très difficile à anticiper. L’histoire nous a appris à de nombreuses reprises que le billet vert constituait dans les périodes troublées un actif refuge particulièrement apprécié.

En Italie, le référendum constitutionnel aura lieu début décembre. Comme d’habitude les électeurs ne répondront pas à la question qu’on leur pose. Il reprochent en effet aux autorités européennes de laisser arriver 6000 migrants en une seule journée sans rien faire. Cela devrait se traduire par la victoire du « Mouvement Cinq Etoiles » dont les dirigeants souhaitent sortir de l’Euro. Le risque d’éclatement de l’Euro est donc beaucoup plus fort qu’il y a cinq ans au moment où les créances douteuses des banques italiennes représentent encore 16,1% de leur bilan. Cette éventualité devrait faire beaucoup réfléchir toutes les institutions qui possèdent des obligations émises par l’Etat italien…

En Hollande, les prochaines élections auront lieu en mars 2017. Si Geert Wilders,le dirigeant du Parti pour la Liberté gagne, ce qui est probable, il pourrait décider d’organiser un référendum sur la sortie de l’Europe de son pays. Le député d'extrême-droite souhaite que son pays ait sa "propre monnaie" et sa "propre politique d'immigration". La encore on a du mal à imaginer la survie de l’Euro tel que nous le connaissons…

En France, les élections auront lieu au mois d’avril 2017. Si le bilan du quinquennat de François Hollande sera extraordinairement médiocre, on a le droit d’être inquiet sur les programmes économiques des candidats de la droite. Dans un monde en pleine «ubérisation», le statut du salarié permanent est menacé, les outils de production de biens et de services sont déstabilisés, le droit de propriété n’est plus au centre des préoccupations du consommateur, la puissance de l’Etat est remise en cause en permanence. En matière de travail, peu d’idées circulent pour modifier un droit social totalement désuet. Pour la propriété, les nouveaux modèles de consommation obligent les grands acteurs de l’économie à créer de nouveaux produits et services ce qui est pratiquement impossible dans l’environnement réglementaire actuel. En matière de concurrence la disparition des barrières à l’entrée sur le marché obligent à se poser la question sur la concurrence et surtout d’y apporter des réponses. L’Etat est totalement dépassé par la flexibilité des géants d’internet, leurs ruses comptables et leurs optimisations fiscales demandent là aussi des réponses. Concernant les modes de production  il faut que les hommes politiques comprennent qu’il est temps de remettre en cause le cercle vertueux du fordisme. Enfin, en matière de capital il faut prendre en compte le fait que ce ne sont plus les actifs physiques qui comptent, mais les bases de données d’utilisateurs et les algorithmes développés qui permettent de les exploiter.

Les amendes pénales imposées à des sociétés française émanant du Département de la Justice ainsi que les amendes imposées par la Securities Exchange Commission ont concerné en 2010 Alcatel (137 M$), Technip (338M$) ; en 2013 Total (398M$) ; en 2014 Alstom (772M$). C’est une situation totalement inacceptable sur laquelle on entend très peu la classe politique.

En Allemagne, les élections auront lieu en septembre 2017. Le problème de la Deutsche Bank devra être traité, ce qui sera très compliqué dans un environnement où

les plans de suppression de postes annoncés par les banques européennes sont impressionnants : 9600 personnes pour la Commerzbank, 7000 pour ING, 3000 pour Lloyds Bank, 3000 pour Banco Popular, 2000 pour le Crédit Suisse, 2000 pour BBVA, 1800 pour Banco Popolare. Au total cela concerne plus de 30 000 emplois.

Tous ces éléments qui ne sont pas particulièrement enthousiasmants doivent inciter l’investisseur à détenir le moins possible d’obligations d’Etat et de privilégier les actions, surtout en Asie.  Elles seront au cours des prochains mois la classe d’actif la plus volatile mais dans la durée la moins risquée… 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

04.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

05.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

07.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hermet
- 12/10/2016 - 00:04
bientôt la fin de l'euro ?
à croire Mr Netter la fin de l'Euro se rapproche, si cela arrive le plafond de verre va exploser pour mai 2017...à suivre
vangog
- 11/10/2016 - 18:14
30000 emplois supprimés dans le système bancaire...
et l'état UMPS a imposé une nouvelle banque postale à ce système hyper-saturé et hyper-concurrentiel pour...sauver des emplois protégés de postiers hyper-privilegiés...irresponsable!
Karg se
- 11/10/2016 - 17:56
???
"ce qui favorise bien sûr les sociétés anglaises exportatrices mais handicape beaucoup les sociétés étrangères qui avaient construit leur base industrielle en Angleterre pour exporter leur production sur le continent européen. C’est notamment le cas pour l’industrie automobile"
Il n'y a pas comme un problème? Si les usines sont en UK et que la livre baisse, le cout de production baisse, dans ce cas avoir sa base industriel en UK est avantageux quand on vend ailleurs. Allo?