En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

03.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

04.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

05.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

06.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

07.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 7 heures 52 min
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 8 heures 51 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 13 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 15 heures 15 sec
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 16 heures 22 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 17 heures 30 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 17 heures 56 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 18 heures 36 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 19 heures 6 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 19 heures 43 min
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 8 heures 4 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 12 heures 7 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 14 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 15 heures 21 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 17 heures 19 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 17 heures 43 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 18 heures 15 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 18 heures 46 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 19 heures 23 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 19 heures 53 min
Chroniques du pot aux roses

Teint-Teint Président !

Publié le 13 juillet 2016
De quoi s’arracher les cheveux ! Selon des informations du Canard enchaîné, le coiffeur personnel de François Hollande serait payé pas loin de 10.000 euros par mois.
Serge Federbusch
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Federbusch est président d'Aimer Paris et candidat à l'élection municipale de 2020. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De quoi s’arracher les cheveux ! Selon des informations du Canard enchaîné, le coiffeur personnel de François Hollande serait payé pas loin de 10.000 euros par mois.

Hollande : un président tiré par les cheveux

On comprend mieux le scandale Cahuzac et l’indulgence coupable du président pour son ministre du Budget et des implants capillaires. Rien n’est trop beau ni trop cher pour les compagnons de la Toison d’or qui décoiffent au gouvernement. Presque 10 000 euros mensuels pour un merlan, c’est ébouriffant ! Soyons juste : la tâche est difficile, le casque de scooter hérisse le poil et la teinture part vite sous les intempéries.

Qui a vendu la mèche ? Aquilino Morelle, viré pour une banale histoire de cireur de chaussures qu’il réglait de sa poche, lui ? Pour Hollande, c’est beaucoup moins cher, c’est l’Etat qui paie. A moins que la balance soit un cégétiste tendance Martinez outré d’apprendre, qu’au mépris de toutes les lois sociales, l’homme aux ciseaux d’or est d’astreinte 24 heures sur 24. Pire qu’un porteur de code nucléaire, de quoi s’arracher les cheveux !

On sait désormais pourquoi ni Donald Trump ni Boris Johnson ne peuvent impressionner notre (couvre) chef avec leurs piètres brushings anglo-saxons. Inutile de couper les cheveux en quatre, c’est de la jalousie. Même s’il n’en arbore pas, François Hollande s’est toujours fait une certaine idée de la frange.

Euro de foot : encore un coup d’Etat sportif raté en France ...

Début juillet 2005, un coup d’Etat d’un genre nouveau avait échoué. Delanoë, alors maire de Paris, s’était servi de la candidature aux Jeux olympiques pour mettre en place une formidable machine de communication dont il espérait qu’elle le mène à l’Elysée en 2007 s’il avait obtenu le pompon. Heureusement, il s’était pris les pieds dans le tapis et Londres l’avait emporté. Aujourd’hui, la pauvre Hidalgo fait les mêmes rêves qui, espérons-le, aboutiront aux mêmes cauchemars.

Mais la preuve est faite : le socialisme de gouvernement est soluble dans le sport-business.

Ainsi, Mou-Président a-t-il misé gros sur la victoire de la France dans l’Euro de football. Tout était près pour qu’il plastronne avec les Bleus. Savamieux Ier brandissant une belle coupe (pas de cheveux) au milieu de tous ces solides gaillards, c’eût été le début de la reconquête de l’opinion.

Il faut le comprendre. Comment ne pas imaginer qu’avec le bienveillant arbitrage de la Commission européenne et de la Banque centrale distribuant la monnaie de singe comme d’autres sifflent les penalties généreux ; ainsi qu’avec un peu de désordre dans la défense adverse, celle des Républicains comme celle de la Mannschaft, il ne serait pas impossible de l’emporter en 2017 ?

Patatras ! A Paris, les rez-de-chaussée ont pris leur revanche sur les étages «nobles». Et Mou-Président faisait peine à voir tandis que joueurs et entraîneurs, Portugais comme Français, lui tendaient une main nonchalante et ne lui adressaient même pas la parole tandis qu’ils arpentaient les tribunes pour chercher leurs médailles.

De cette équipée nous garderons le souvenir d’une formule présidentielle mémorable : «le sport rapproche quand la politique divise». L’éloge de la balle et le dédain de la démocratie : le fond est atteint et c’est désormais en apnée que le sursitaire de l’Elysée va terminer son mandat.

Héliconippon

Les bourses ont oublié le Brexit et toutes les cruelles nouvelles : les banquiers centraux sont passés à la vitesse supérieure en matière de planche à billets. Mario Draghi, pour cause de turbulences britanniques, envisage désormais d’acheter pour 90 milliards d’euros d’actifs tous les mois. Et, à Tokyo, Ben Bernanke, ex président de la Fed en goguette, est venu porter la bonne parole à Monsieur Kuroda, gouverneur de la Banque du Japon, en évoquant carrément la perspective de la distribution de monnaie de singe aux ménages. Suggérons leur un nom de code digne de James Bond : «Opération Héliconippon», ultime convulsion d’une oligarchie qui ne rend plus de comptes qu’à ses propres délires et à la mission qu’elle s’invente de sauver la planète.

La régulation par le marché est censée distribuer la richesse en fonction du talent et des efforts des individus, la régulation par la démocratie est censée la redistribuer en fonction du nombre de citoyens et de l’influence politique. La régulation par les banques centrales le distribuera à la tête du client, en fonction de l’influence des copains et des coquins rencontrés dans les salles de marchés ou de la capacité des spéculateurs à exercer un chantage au krach boursier. Tout cela ne fera qu’attiser la fureur des exclus de ce festin de papier et dégénèrera en dévaluations compétitives et en révoltes populaires.

Lénine prophétisait : «les capitalistes nous vendrons la corde avec laquelle nous les pendrons». Aujourd’hui il pourrait s’attendre à la voir arriver gratuitement, livrée par hélicoptère ...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vincennes
- 20/07/2016 - 10:04
Question : pourquoi le Canard enchainé a t'il oublié de dénoncer
les profits de la "fiancée/concubine" (via nos impôts) comme ce nouveau monospace Volkswagen aux vitres teintées + 4 hommes du GSPR qui l’accompagnent au quotidien ainsi que ses enfants pour les déposer à 'école !! chaque officier étant chiffré, par la COUR des comptes à 71 879 € x 4 !! sans oublier que pour mieux se jouer des photographes la «concubine de Bibendum" VEUT que d’autres voitures de service (non chiffrées) soient utilisées pour tromper le chaland, afin qu'on ne sache dans quelle voiture se déplace cette opportuniste !! et qui paie : "l'essence, autoroute, casse croute de tout ce personnel qui l'accompagnent ? ........laquelle affirme que «son idylle PASSIONNE, FASCINE les Français »un scoop !!! car ECOEURES serait le mot adéquat
vangog
- 17/07/2016 - 02:47
Et combien nous coûte le cirage de pompes de Flamby?
Une chance, car c'est la même boîte qui sert aux cheveux et aux chaussures...
Anguerrand
- 14/07/2016 - 17:16
Ça fait cher pour les 3 cheveux qui lui restent
C'est l'un des scandales jamais relatés dans les medias. Sa Majeté a besoin d'un coiffeur perso, que nous payons avec nos impots. Comme beaucoup de français je me coiffe seul surtout pour se coiffer la plus élémentaire des coiffures. Auparavant c'était le cireur de chaussure qui cirait à domicile les pompes d'un conseiller pour à peu près le même salaire. Il faut savoir qu'il en est de meme pour les jardiniers du Sénat, et pire, ils touchent des heures supplémentaires quand il y a des séances de nuit, c'est le comble, je n'ai jamais vu des jardiniers travailler de nuit, bonjour les haies taillées droites! Le probleme en France que ces milliers de personnes fonctionnaires en les additionnant doivent representer des milliards chaque année sans la moindre raison. ÉGALITÉ ils disent égalité ? En mot seulement . pendant ce temps c'est le privé qui paie.