En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

04.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

07.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

01.

Super Marios Bros, version originale

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

ça vient d'être publié
décryptage > International
Cavalier seul ?

Pétrole : l’Arabie saoudite contribue à l’effondrement de l’économie mondiale

il y a 1 min 31 sec
décryptage > International
Cité de Dieu

Brésil : les gangs remplacent l’Etat

il y a 42 min 13 sec
décryptage > Société
Confinement

Inquiétudes sur le monde qui vient

il y a 1 heure 9 min
décryptage > Politique
Brouillage sur la ligne

Rhétorique officielle et officieuse au temps du corona

il y a 1 heure 49 min
décryptage > People
Miroir des réseaux sociaux

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

il y a 2 heures 18 min
décryptage > Europe
Solidarité européenne ?

Euro-panique ? L’Europe du Sud montre les dents, l’Europe du Nord tente de déminer, Bruxelles menace

il y a 3 heures 3 min
décryptage > Santé
Risques de rechute

Déconfinement graduel : ce que le gouvernement ne devra vraiment pas louper

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 31 mars en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Jules Ferry, La Liberté et la Tradition" de Mona Ozouf : un texte à la fois sobre, efficace et très élégant qui se lit avec un réel plaisir

il y a 10 heures 29 min
Bonheur de cuisiner
Le marché de Rungis a officiellement lancé sa plateforme en ligne pour les particuliers en cette période de confinement
il y a 13 heures 31 min
décryptage > Défense
Soutien

Covid-19 : la garde nationale aux abonnés absents

il y a 17 min 13 sec
décryptage > Media
Candidats

France Télévisions : la bataille pour la présidence de l’audiovisuel public se lance (timidement)

il y a 54 min 47 sec
décryptage > Economie
Cicatrices

Coronavirus : l’après crise sera violente

il y a 1 heure 26 min
décryptage > Politique
Des habits neufs

Et Emmanuel Macron endossa la marinière Armor Lux d'Arnaud Montebourg !

il y a 2 heures 8 min
décryptage > Politique
Atout majeur

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économie chinoise ne redémarre pas aussi vite que ce que ses dirigeants affirment. Ou ils ne le savent pas ou ils mentent. Mais pourquoi ?

il y a 3 heures 25 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

il y a 4 heures 55 sec
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 30 mars en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Simples" de Yannick Grannec : XVIe siècle, un drame chez les Bénédictines. Un roman qu’on ne lâche pas

il y a 10 heures 44 min
pépites > Economie
Brétigny-sur-Orge
Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation
il y a 14 heures 10 min
Atlantico Green

Le paradoxe du covoiturage : comment un mode de trajet économique et écologique finit par augmenter le trafic routier

Publié le 13 juin 2016
L'économie de partage est victime de son succès et pousse à une plus grande utilisation de la voiture.
Hervé Marchal est sociologue, maitre de conférences à l'université de Lorraine et membre du Laboratoire de sociologie du travail et de l'environnement social. Il centre ses recherches plus particulièrement sur la vie urbaine. Il est notamment l&...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hervé Marchal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hervé Marchal est sociologue, maitre de conférences à l'université de Lorraine et membre du Laboratoire de sociologie du travail et de l'environnement social. Il centre ses recherches plus particulièrement sur la vie urbaine. Il est notamment l&...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'économie de partage est victime de son succès et pousse à une plus grande utilisation de la voiture.

Atlantico : Selon une étude du Commissariat général du développement durable (voir ici), le covoiturage est responsable d'une augmentation du trafic routier. Comment expliquer ce paradoxe ?

Hervé Marchal: Le covoiturage connaît un véritable succès. Ce n'est pas particulièrement la hausse des prix du train ou de l'avion (les tarifs, si l'on s'y prend à l'avance, sont parfois peu évelés), mais le faible coût du co-voiturage, comparé aux autres moyens de transport qui explique cet engouement pour ce mode de transport. 

 

A partir du moment où le covoiturage permet de voyager pas cher, il fait naître de nouvelles perspectives et de nouvelles attentes. Chacun se posant la question: "et pourquoi pas moi ? ". Chacun veut participer au mouvement du monde urbain : la norme, c'est d'être mobile, de bouger, de voir du pays... On crée ainsi une nouvelle demande.

 

En outre, le co-voiturage ouvre un moment particulier : il est cadré temporellement ou clairement délimité, il correspond à un espace de sociabilité, de qualité relationnelle dans un espace familier, bien plus que le train, l'avion ou le bus. 

 

Dès lors, le covoiturage est d'une certaine façon victime de son succès: économique, dans l'ère du temps, il crée une nouvelle demande, et incite les gens à réaliser des trajets auxquels ils n'auraient pas forcément pensé. 

 

L'étude prévoit une augmentation de 66% des trajets en co-voiturage. Bonne nouvelle ou mauvaise nouvelle pour l'environnement ?

Le covoiturage va continuer d'augmenter. Et de façon importante. L'impact sur l'environnement pourrait être notable. Mais tout dépendra de la voiture de demain : sera-t-elle propre?

  

Que le traffic routier augmente rappelle que la voiture n'est finalement pas proche de sa fin, comme on peut l'annoncer. Dans les centres-villes des grandes agglomérations, la voiture est chassée et certains "bobos" diabolisent la voiture (ces mêmes personnes qui prennent en moyenne plus l'avion et polluent donc plus...). Mais, en réalité, nous sommes loin de la fin de l'ère de la voiture: plus d'1 milliard de voitures dans le monde, près de 40 millions en France. La voiture est hyper pratique car elle permet d'accéder à des aires géographiques vides, où il n'y a pas de transports en commun. Elle permet aussi d'organiser à sa guise son emploi du temps ;  l'habitacle est familier, on s'y sent bien. Et puis, la voiture permet de transporter un grand nombres de choses dans son coffre, obligatoires lorsque l'on se déplace au quotidien en famille par exemple.

Il faut donc repenser la voiture pour qu'elle soit "propre" mais ne pas penser la fin de la voiture. 

Quels sont les motifs des trajets effectués par les co-voitureurs? Sont-ils obligatoires ou facultatifs ? 

Selon l'étude citée plus haut : les covoiturages sont réalisés majoritairement pour motif de visite (70 % des covoiturages) et plus marginalement de tourisme et pour raison professionnelle (environ 10 % chacun). Cette distribution est très différente de celles des déplacements en général où le motif visite est bien moins présent. On comprend donc que ces personnes s'offrent un voyage qu'elles n'auraient pas forcément réalisé auparavant. 

Mais je n'irai pas jusqu'à dire que tous ces nouveaux trajets sont facultatifs. Le fait de dire qu'un trajet est facultatif est un jugement de valeur qui ne prend pas en compte ce que vivent les individus. Partir en vacances quelques jours peut être représenté comme facultatif, alors que l'individu est épuisé et qu'il joue son bien-être psychique. Dans ce cas-là, c'est bien évidemment tout autre chose qui est en cause...

L'économie du partage peut-elle finalement pousser à une plus grande "consommation" ?

L'économie du partage ne pousse pas en elle-même à plus de consommation, au contraire, elle invite à consommer autrement. En réalité, la logique de marché capitaliste explique cette déviation de l'économie de partage. Prise selon cette logique : le plus grand nombre absorbe toujours plus de production qui appelle plus de productivité. L'économie de partage devient ambivalente. D'un côté, elle invite à moins consommer, de l'autre, elle s'inscrit dans cette machine infernale de la consommation.

 

Propos recueillis par Clémence Houdiakova

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

04.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

07.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

01.

Super Marios Bros, version originale

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires