En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

06.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

07.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
Un jardin du souvenir pour les victimes des attentats du 13 novembre 2015 sera bientôt ouvert à Paris
il y a 7 heures 48 min
pépites > International
Impeachment
Destitution de Donald Trump : ouverture d'auditions publiques historiques au Congrès
il y a 10 heures 30 min
light > Sport
Légende du cyclisme
Mort de Raymond Poulidor, "l'éternel second" du Tour de France, à l'âge de 83 ans
il y a 12 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vous n'aurez pas le dernier mot" de Diane Ducret : que diable allait-il faire dans cette galère ?

il y a 13 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Body and soul" : la chorégraphe Crystal Pite envoûte les danseurs et le public

il y a 13 heures 57 min
pépite vidéo > Europe
Inondations
Les images impressionnantes de "l'acqua alta" historique à Venise
il y a 14 heures 56 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 52 min
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 17 heures 6 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 17 heures 38 min
décryptage > Santé
Données personnelles

Ce que nous réserve l’offensive des GAFAM sur le secteur de la santé

il y a 18 heures 10 min
pépite vidéo > Terrorisme
Lutte contre le terrorisme
13 Novembre : selon Laurent Nuñez, l'état de la menace terroriste reste "toujours aussi élevé"
il y a 10 heures 10 min
pépites > International
Révolte
Liban : une déclaration du président Michel Aoun provoque la colère des manifestants
il y a 11 heures 16 min
light > Culture
Emotion des fans
Friends : la bande d'amis la plus célèbre de la télévision sera bientôt de retour pour une réunion spéciale sur HBO Max
il y a 13 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"J'Accuse" de Roman Polanski : l'un des films les plus magistraux du réalisateur de Chinatown…

il y a 13 heures 47 min
Expédition
Greta Thunberg débute sa seconde traversée de l'Atlantique en catamaran pour revenir en Europe et participer à la COP25
il y a 14 heures 9 min
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 15 heures 21 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 16 heures 45 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 17 heures 36 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 17 heures 57 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

il y a 18 heures 43 min
Revue d'analyses financières

Pourquoi l'entrée en récession qui se dessine aux Etats-Unis est une mauvaise nouvelle

Publié le 08 juin 2016
Le marché américain est, malgré sa récente hausse, en dessous de son niveau d’il y a un an. Sa récente remontée n’était due qu’à l’anticipation de la remontée de ses taux d’intérêts par la Fed.
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Jacques Netter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean Jacques Netter est vice-président de l’Institut des Libertés, un think tank fondé avec Charles Gave en janvier 2012.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le marché américain est, malgré sa récente hausse, en dessous de son niveau d’il y a un an. Sa récente remontée n’était due qu’à l’anticipation de la remontée de ses taux d’intérêts par la Fed.

Les mauvais chiffres de l’emploi aux Etats-Unis (38 000 au lieu des 160 000 attendus) ont fait baisser le dollar et le rendement des Bons du Trésor américains. Toute statistique économique mérite d’être interprétée. Les emplois créés dans le domaine de la consommation continuent de progresser, alors que dans le domaine de l’industrie ils reculent. Ce n’est pas une nouvelle pour ceux qui regardent de près l’économie américaine. Cela fait des mois qu’ils annoncent qu’une récession est en train de se mettre en place. Les investisseurs en ont immédiatement conclu qu’il n’y aurait donc pas de hausse des taux par la Fed pendant l’été. Le marché américain est, malgré sa récente hausse, en dessous de son niveau d’il y a un an. Sa récente remontée n’était due qu’à l’anticipation de la remontée de ses taux d’intérêts par la Fed.

L’encours d’obligations d’Etat dans le monde offrant un rendement négatif à leurs détenteurs a dépassé les 10 000 Md$. Plus de 36Md$ pour les obligations émises par les entreprises.Tout le monde a compris que le Quantitative Easing pratiqué par les banques centrales avait partout un impact limité sur la croissance de l’économie.L’OCDE  a d’ailleurs lancé un cri d’alarme sur l’économie mondiale…

François Hollande signe des chèques sans provisions

La méthode Hollande consiste à céder sur tous les fronts. Accorder aux syndicats tout ce qu’ils réclament dans les entreprises publiques. Céder ensuite à toutes les entreprises du secteur para-public qui manifestent violemment. La SNCF qui devait se préparer à affronter la concurrence européenne dans le domaine du rail devait modifier sa convention collective. Elle ne pourra pas le faire. Enfin, pour faire plaisirs aux maires de France, le président de la République a également annoncé la diminution de moitié de l’effort demandé aux communes, soit un milliard au lieu de deux. Le chiffrage de ce qui a été accordé s’élève à 10 Md€ au titre de 2017. Pour un pays qui a un déficit budgétaire de 70 Md€ et un endettement de 2100 Md€ on assiste à une gestion des finances publiques particulièrement irresponsable. Rappelons que le gouvernement s’était engagé à réaliser 50Md€ d’économies de 2015 à 2017. Cet effort était censé permettre à la France de respecter son engagement auprès de l’Europe afin de ramener son déficit public sous les 3% du PIB. Jeroen Dijsselbloem le président de l’Eurogroupe et ministre néerlandais des finances  a d’ailleurs dénoncé l’indulgence de Bruxelles pour Paris…

Jean Pisani-Ferry Commissaire Général de France Stratégie assurait mercredi dernier sur BFM le service après vente du « Ça va mieux » du Président de la République. La croissance est là, les chiffres sont robustes expliquait-il. « Le Monde » du lendemain publiait dans la foulée un article intitulé « En France, la reprise est là, les fragilités demeurent ». L’auteur de l’article expliquait que « les grèves des dernières semaines ne devraient peser qu’à la marge sur la croissance tricolore ». Ce très bel exemple de communication gouvernementale est une véritable plaisanterie. On se moque de nous, comme si le cumul de grèves qui paralysent le pays ajouté aux inondations très importantes n’était que des faits économiques marginaux.

Le problème c’est que l’économie n’est pas qu’une affaire d’économie. C’est aussi une affaire de confiance. Le lendemain une enquête d’opinion annonçait que « le moral des français » était au plus bas et que leur défiance vis à vis du gouvernement était au plus haut. 

La machine à détruire des emplois a encore été active cette semaine avec le projet de faire passer la taxation des actions gratuites de 20% à 50%. La distribution d’actions gratuites est le seul mécanisme qui permet à une start up ou une entreprise performante d’attirer des talents

Le nombre de sociétés du CAC 40 qui passent sous contrôle étranger risque encore augmenter avec Accor. Il serait temps de supprimer l’ISF pour diriger l’épargne des français vers les entreprises françaises pour accélérer leur développement.

En Espagne le marché de l’emploi s’améliore encore surtout grâce au tourisme. Le pays profite du flux de touristes européens qui ne vont plus notamment en Turquie, en Tunisie et au Maroc. Les sociétés cotées susceptibles d’en profiter sont : Melia Hotels International qui compte de nombreuses sicav françaises à son capital (DNCA 1,2%, Rothschild & Cie 1,1%, Financière de l’Echiquier 0,8%...), NH Hotel Groupet IAG propriétaire de Vueling la compagnie aérienne lowcost.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

04.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

05.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

06.

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

07.

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

04.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

05.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte5
- 07/06/2016 - 19:48
Les USA vont devoir repenser leur économie du futur.
Un rééquilibrage doit s'opérer pour que ne continue pas le déclassement des classes moyennes. Ce défi H. Clinton est incapable de le relever. D Trump a compris le problème, il n'a pas trouvé toutes les solutions pour inverser la courbe et redonner du travail aux cols bleus.
adroitetoutemaintenant
- 07/06/2016 - 17:05
Le seul espoir
C'est que Trump soit élu
zouk
- 07/06/2016 - 13:49
Récession américaine?
Est-ce probable? Cela a été annoncé à de si nombreuses reprises, nous ferions bien mieux de réfléchir aux méthodes nécessaires à notre reconstruction, après la formidable destruction due à Fr. Hollande et le PS