En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

02.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

03.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

06.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

07.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 6 heures 23 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 8 heures 47 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 10 heures 1 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 11 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 12 heures 38 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 13 heures 37 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 14 heures 21 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 14 heures 52 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 15 heures 16 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 15 heures 51 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 8 heures 25 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 9 heures 12 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 11 heures 13 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 12 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 12 heures 53 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 14 heures 16 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 14 heures 37 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 15 heures 10 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 15 heures 22 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 15 heures 52 min
Alantico Green

Quotas carbone mal évalués, plafonds d'émissions trop élevés… Pourquoi l'UE fait fausse route dans sa lutte contre le changement climatique

Publié le 02 mai 2016
La Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) a invalidé la quantité maximale de quotas gratuits d'émissions de gaz à effet de serre fixée pour chaque Etat, jugée trop élevée et donc pas assez contraignante.
Katheline Schubert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Katheline Schubert est chercheuse spécialiste de l'écononomie de l'environnement. Elle est également directrice du magistère d'économie de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) a invalidé la quantité maximale de quotas gratuits d'émissions de gaz à effet de serre fixée pour chaque Etat, jugée trop élevée et donc pas assez contraignante.

Atlantico : La Cour de justice a invalidé la quantité maximum des quotas gratuits de gaz à effet de serre émis par chaque Etat. D'après les juges, la quantité autorisée était surévaluée. Comment est fixé ce quota ? Et pourquoi la somme autorisée avait-elle été vue à la hausse ?

Katheline Schubert : À terme, il est prévu que tous les quotas soient vendus aux enchères. À l'heure actuelle, ce n'est pas encore le cas, sauf, en bref, pour les énergéticiens. Les autres secteurs très intensifs en énergie fossile tels que le ciment, l'acier, le verre, reçoivent des quotas gratuits.

La raison avancée, pour la défense de laquelle ces secteurs déploient un lobbying intense, est la suivante : faire payer la totalité des quotas nuirait à la compétitivité des entreprises sur les marchés internationaux, quand elles sont en concurrence avec des entreprises non soumises au marché de quotas.

On voit bien qu'il y a un grand élément d'appréciation dans le choix de la proportion de quotas gratuits par rapport aux quotas vendus aux enchères.

La surévaluation du quota carbone biaise complètement le système mis en place depuis 2013. Cela fait donc trois ans que la roue tourne dans le vide ?

Certes, mais ce n'est que la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Le marché européen des quotas a des problèmes bien plus importants que celui-là, qui font que le prix de marché des quotas est extrêmement faible. Pour n'en citer que les deux principaux :

-1- Le plafond d'émissions global est trop élevé, ce qui fait que les entreprises sont en réalité très peu contraintes ;

-2- Il existe au niveau européen une superposition d'instruments qui se "cannibalisent" les uns les autres

Mal comprise par les citoyens qui voient le prix à la pompe, et détournée par les Etats, la fiscalité comportementale est-elle une bonne solution pour assurer la transition énergétique? 

Donner un prix aux émissions de gaz à effet de serre, à travers la fiscalité ou à travers un marché de quotas comme le marché européen, est indispensable pour lutter contre les émissions de ces gaz, responsables du réchauffement climatique.

Ce prix incite les acteurs économiques à réduire leurs émissions. Comme ces émissions sont en grande partie issues de la combustion des énergies fossiles, il incite à la transition énergétique, c'est à dire à la substitution d'énergies non polluantes aux énergies fossiles, et à l'innovation dans ce domaine. Donc la réponse à la question est oui, sans aucun doute.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LEVENT THIERRY
- 01/05/2016 - 11:48
Mafia
Terrain de chasse extraordinaire pour le blanchiment durable de toutes les mafias du monde.
Une arnaque écolo-compatible de plus.
Au fait, comment expliquez-vous le hiatus entre les modèles du GIEC et les données d'observations satellitaires de la T° moyenne globale malgré l'explosion des émissions de CO2?
J'accuse
- 01/05/2016 - 11:29
Par ici la monnaie
Et donc, combien devrait payer l'Allemagne qui pollue l'Europe avec ses centrales "fossiles" ?
Borgowrio
- 01/05/2016 - 10:17
Merci madame
C'est l'évidence même , des années de gabegies , d'erreurs de stratégie pour entendre cette petite voix de la raison . Malheureusement , l'information de monsieur tout le monde , téléguidée par les lobbys écolo , a encore de beaux jours devant elle . Madame essayez de vous faire entendre sur les plateaux télés