En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 53 min 33 sec
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 2 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 3 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 3 heures 43 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 6 heures 18 sec
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 7 heures 1 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 7 heures 28 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 8 heures 19 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 8 heures 34 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 8 heures 47 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 1 heure 37 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 3 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 3 heures 40 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 5 heures 27 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 6 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 7 heures 42 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 8 heures 28 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 8 heures 35 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 8 heures 53 min
Rhétorico-laser

Humble et pressante supplique pour une révolution rhétorique des médias !

Publié le 11 avril 2016
A 6 mois des primaires, à un an des présidentielles, il serait temps de passer aux questions de fond sur les enjeux majeurs du pays et les visions proposées par les uns et les autres. Un exercice qui redonnerait couleur et noblesse à un débat politique qui s’annonce bien plus ouvert et mobilisateur que ne le proclament les esprits blasés.
Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017)...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe de Voogd est normalien et docteur en histoire, spécialiste des idées et de la rhétorique politiques qu’il enseigne à Sciences Po et à Bruxelles. Dernier ouvrage paru : « Réformer : quel discours pour convaincre ? » (Fondapol, 2017)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A 6 mois des primaires, à un an des présidentielles, il serait temps de passer aux questions de fond sur les enjeux majeurs du pays et les visions proposées par les uns et les autres. Un exercice qui redonnerait couleur et noblesse à un débat politique qui s’annonce bien plus ouvert et mobilisateur que ne le proclament les esprits blasés.

La pente est si naturelle, si tentante et si confortable : comme on l’aime la guéguerre des égos politiques, de petites phrases en grosses allusions, de demi-confidences en pierres dans le jardin du voisin et de billards à triple bande en calculs à X inconnues ! Malgré la qualité réconfortante d’émissions et de réflexions vraiment citoyennes, une bonne part de la classe médiatique se régale encore des enjeux de personnes :  après tout la logique des primaires et la personnalisation extrême du pouvoir en France ne légitiment-ils pas l’exercice ? Les plus belles histoires ne sont-elles pas toujours des combats d’hommes depuis César et Pompée, Octave et Antoine ? Quoi de plus beau, quoi de plus humain qu’une haine recuite, une rancœur ressassée, une vexation inexpiable ? Un zeste de Mazarin et de cardinal de Retz, et voici le tout promu au rang de genre littéraire, de si belle tradition française et aux si grandes opportunités éditoriales. 

Au point que les candidats sont instamment priés de ne pas rechigner et de fournir sans discontinuer de la chair à « petites phrases ». Qu’ils ne s’avisent donc pas de vouloir parler de diagnostic, de vision, de programme, de méthode : non, ce qu’on veut savoir, c’est si, pour eux « Sarko est condamné », « si François Hollande peut encore être candidat », « si Juppé, c’est déjà gagné », « s’ils croient en Macron » ou « si Bruno Le Maire est nouveau en politique ? ».

Autant de questions qui, tout l’indique, n’ont que deux petits défauts : elles découragent les meilleures volontés et insupportent les Français, contribuant à leur désaffection à l’égard d’un débat stérile, désaffection que les mêmes commentateurs sont les premiers à déplorer ; et ils somment la classe politique de « se renouveler » tout en lui imposant le questionnaire usé jusqu’à la corde : « au- fait-vous- pensez-quoi-de-la-dernière-déclaration-d’un-tel-sur-un-tel ? « Si vous faites ceci, c’est contre qui ? ». Dernière spéculation à la mode : Emmanuel Macron, désormais « en marche », est-ce pour/contre/à côté/aux côtés/en soutien/en embuscade/en deçà/ au-delà d’une candidature Hollande en 2017 ? La population française tout entière retient son souffle…

Or la campagne qui s’annonce pourrait bien déjouer tous les pronostics, à commencer par les têtes d’affiche et les recettes convenues qu’un grand vent de rajeunissement est en train de sérieusement secouer, à moins qu’un raz-le bol général ne vienne emporter le décor et les acteurs.

Pour le prévenir, et quoi que l’on entende partout, des idées sont avancées à droite, à gauche et ailleurs : sur lesquelles on aimerait en savoir plus, grâce à des questions de fond, laissant, si possible, aux intéressés le temps de répondre. Eh oui, le big bang économique libéral préconisé par F. Fillon, la révolution de la gouvernance proposée par Bruno Le Maire, le nouveau clivage progressisme/conservatisme avancé par Emmanuel Macron, ou le combat idéologique contre l’Islam salafiste revendiqué par Manuel Valls, tout cela c’est du fond. Et du neuf. Et tout cela, oui, peut bel et bien intéresser les Français.

On dira que tout cela ne va pas assez loin. Que certains se contredisent. Que beaucoup restent dans le flou. Enfin et surtout que des enjeux fondamentaux demeurent à peine abordés comme le devenir de l’Europe.

Certes, mais alors que les médias les posent ; qu’ils creusent, poussent, interrogent ! Et pas pour savoir ce que Fillon pense de Juppé et Juppé de Sarkozy, si BLM est d’accord avec NKM, si Hollande veut piéger Valls via Macron ou Valls, Macron via El Khomri.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Yves3531
- 11/04/2016 - 21:24
Entièrement d'accord...
c'est pourquoi des hommes qui ont beaucoup travaillé le fond comme F. Fillon, mais aussi certains autres n'intéressent pas es chercheurs d'embrouilles appelés journalistes.
OLYTTEUS
- 11/04/2016 - 20:34
La forme et le fond
Excellent article;privilégier la forme,les rapports personnels ,c'est affaiblir
la démocratie;les journalistes radio et TV en particulier se sentent comme une élite (ils en savent des petites choses sur la classe politique, les parisiens) mais illustrent à merveille le divorce peuple-élites.un grand média ferait 15mn sur un problème politique ,5soirs par semaine, en période préélectorale et électorale qu'il ferait un tabac mais aussi oeuvre de salubrité publique.(c'est une idée de Nicolas Dupont Aignan)ce serait agréable pour le peuple de ne pas être traité comme un enfant dans la cour de l'école.
Fran6
- 11/04/2016 - 18:55
c'est foutu
les médias sont entrés en transe face à la macronite aiguë qui sévit depuis plusieurs jours, faut d'abord les soignés puisque que pour les politiques, c'est trop tard