En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

05.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 20 min 45 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 49 min 7 sec
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 1 heure 25 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 3 heures 3 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 3 heures 50 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 5 heures 18 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 6 heures 10 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 6 heures 41 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 20 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 41 min 19 sec
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 1 heure 3 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 1 heure 59 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 3 heures 22 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 4 heures 48 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 5 heures 54 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 6 heures 30 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 19 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 20 heures 22 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 20 heures 49 min
© Reuters Pictures
© Reuters Pictures
Rastignac à barbe

Quand Tariq Ramadan utilise les attentats de Bruxelles pour se transformer en futur candidat à la présidentielle (merci Michel Houellebecq)

Publié le 27 mars 2016
On s'est peut-être trompé sur " Soumission ", qui tenait plus du manuel à l'usage des théocrates ambitieux que du roman visionnaire. Exit "Frère Tariq", enter "monsieur Ramadan".
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On s'est peut-être trompé sur " Soumission ", qui tenait plus du manuel à l'usage des théocrates ambitieux que du roman visionnaire. Exit "Frère Tariq", enter "monsieur Ramadan".

A lire la dernière tribune de Tariq Ramadan, laquelle semble parachever la transformation de l'universitaire-prêcheur en personnalité politique et sonne davantage comme une déclaration programmatique que comme le désormais classique appel au " pas d'amalgame " post-attentat, on se dit que les choses ne sont pas prêtes de s'arranger...

 

On se dit aussi que (et ça fait froid dans le dos parce qu'on l'a lu) que le Soumission de Michel Houellebecq tenait peut-être davantage du mode d'emploi à l'usage des théocrates ambitieux que du roman " visionnaire ".

 

Et de fait, rien de ce que dit Ramadan des attaques de Bruxelles n'est à proprement parler " religieux ", au sens où un intellectuel chrétien, juif, bouddhiste ou musulman tenterait d'explorer les ressorts de cette violence dans leur dimension métaphysique ou au moins " cultuelle ". Et chacun de ses mots pourrait être contresigné par le plus banal de nos politiciens de bonne volonté, rappel de la responsabilité historique des victimes dans la radicalisation de leurs bourreaux compris (un zeste d'Olivier Roy pour le nihilisme romantique et acculturé des poseurs de bombes, un chouia de Clémentine Autain pour les questions d'accès au logement et de sous-emploi, un poil de Pascal Boniface pour la géopolitique...).

 

Exit " Frère Tariq ", exégète ambigu du Coran ; enter " monsieur Ramadan ", apporteur pondéré et pragmatique de solutions à nos problèmes sociaux, économiques et stratégiques, et futur candidat à la présidentielle d'un grand parti démocratique à peine teinté d'islam.

 

C'est sûr, on pourrait presque s'en réjouir : si le type qui joue les directeurs de conscience de jeunes gens fragiles sur Facebook et dans les meetings crypto-salafistes qui s'organisent un peu partout en France, en Belgique et en Suisse s'assagit et se met à parler comme un frondeur PS, laissant gentiment Allah au vestiaire avec son chapeau et son manteau, c'est peut-être qu'il est ultimement recyclable par le système.

 

Et que les Plenel ont raison contre les Birnbaum, la foi dans le divin n'étant qu'une étape opiacée vers le matérialisme dialectique – étape que Ramadan serait enfin parvenu à franchir.

 

Mais on peut aussi s'en inquiéter (c'est mon cas, je pense que ça se voit), la seule leçon qu'ait vraisemblablement retenu le bonhomme du trotskisme plenelien étant l'entrisme et le pilotage de sous-marin (en arabe, taqqyia).

 

A tout prendre, pour autant, un Ramadan inspiré par Houellebecq comme Grand Timonier n'est pas la pire chose qui puisse nous arriver (une fois installé à l'Elysée, le président Mohammed Ben Abbès du roman se révèle plus enclin à défendre les valeurs d'une France libre, musulmane et indépendante qu'à la fondre dans un  Califat sanguinaire). Mais c'est seulement, j'insiste, " à tout prendre ". Un peu comme on se dit qu'on préférerait mourir noyé ou asphyxié plutôt que brûlé vif ou découpé en morceaux au sabre parce qu'il paraît qu'on ne sent pas grand chose.

 

Et tiens, d'ailleurs, elle en est où, sa demande de naturalisation ?

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

05.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (36)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 31/03/2016 - 13:19
Ganesha
je réponds à votre question, s'ils veulent mourir c'est pour la burka pas pour le chômage, mais celui ci leur donne le temps de peaufiner leur funeste projet . Pour le chômage, ne vous inquiétez pas pour eux il y a l'économie parallèle qui leur rapporte davantage qu'un salaire de postier ou de prof .
jurgio
- 31/03/2016 - 11:32
@Ganesha
Vous ne posez pas mieux les bonnes questions. Aucun musulman entraîné dans cette civilisation européenne (en déclin mais toujours debout) ) ne vendra sa peau. De même, on ne trouvera guère aujourd'hui de Français qui risqueront la leur (déjà en 40, c'était pas la foule...) La meilleure force qui reste est la passivité qui a le poids d'un océan. Pas besoin de se démener, on attend la marée. Par ailleurs, le chômage n'est pas une cause directe. D'autres pays ont une situation économique égale ou pire ne rencontrent pas cette difficulté.
foxlynn
- 30/03/2016 - 10:22
c'est étonnant ....
ca revient en boucle que les maghrébins se sentent mis à l'écart, mal aimés , et discriminés ..... dans les dernières vagues d'immigration qu'a connu la France, Italiens, Portugais , boat people , ils se sont tous adaptés et aujourd'hui leurs descendants ne revendiquent pas leur ancienne origine .... c'est bien une lame de fond vicieuse qui nourrit les populations d'Afrique du Nord ... elle devrait regarder ce qui se passe chez elles ! Tariq Ramadan fait parti de la mise en scène , il devrait être exclu du territoire , c'est un terrorise déguisé en intello ... ses paroles sont des tirs de roquette