En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

07.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 1 heure 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 3 heures 49 sec
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 3 heures 38 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 5 heures 34 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 6 heures 51 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 8 heures 57 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 9 heures 29 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 10 heures 9 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Consommation
Crash

Energie : la plus grande chute de la demande depuis la crise des années 30 redéfinit les marchés

il y a 11 heures 24 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 2 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 3 heures 15 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 4 heures 42 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 6 heures 12 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 7 heures 31 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 9 heures 14 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 9 heures 44 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 10 heures 30 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 11 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Guerre commerciale : Donald Trump argue du coronavirus pour relancer les hostilités avec Pékin

il y a 11 heures 36 min
Politico Scanner

Petit historique de l’impact dans l'opinion des reculs gouvernementaux sur des réformes contestées

Publié le 16 mars 2016
Le gouvernement recule sur la loi Travail, dite El Khomri. Ce n'est pas la première fois : en 2005, Dominique de Villepin avait dû abandonner le CPE, pourtant voté par le Parlement. En 1995, c'est le plan Juppé sur la retraite et la Sécurité sociale qui est abandonné, avec des conséquences diverses pour la popularité des gouvernements en place.
Antoine Jardin est chercheur associé au Centre d'études européennes de Sciences Po. Jeune docteur, il a soutenu sa thèse intitulée "Voter dans les quartiers populaires : dynamiques électorales comparées des agglomérations de Paris, Madrid et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Jardin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Jardin est chercheur associé au Centre d'études européennes de Sciences Po. Jeune docteur, il a soutenu sa thèse intitulée "Voter dans les quartiers populaires : dynamiques électorales comparées des agglomérations de Paris, Madrid et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le gouvernement recule sur la loi Travail, dite El Khomri. Ce n'est pas la première fois : en 2005, Dominique de Villepin avait dû abandonner le CPE, pourtant voté par le Parlement. En 1995, c'est le plan Juppé sur la retraite et la Sécurité sociale qui est abandonné, avec des conséquences diverses pour la popularité des gouvernements en place.

Atlantico : Cette semaine, le gouvernement a profondément modifié son avant projet de loi de réforme du Code du travail. Quel impact pour les gouvernement d'Alain Juppé et de Dominique De Villepin le retrait du plan Juppé (1995) et de la loi CPE (2006) ont pu être enregistrés concernant leur cote de confiance ?

Antoine Jardin : Lors des mouvements sociaux précédents, nous n'étions pas dans le même contexte de crise économique. Le sentiment des français sur ce qu'il était possible de développer en matière d'action contre le chomage et la précarité était plus optimiste. Dans ces deux mouvements, la perte de confiance en l'exécutif fut importante, on peut dire que ces épisodes ont durablement écarté du pouvoir les premiers ministres respectifs qu'étaient Alain Juppé et Dominique de Villepin.

Ces enseignements peuvent-ils nous éclairer sur l'opinion à venir pour Manuel Valls, Myriam El Khomri et François Hollande ?

Il est difficile de transposer les enseignements du mouvement contre le CPE à la période actuelle. Tout d'abord, la crise économique change les attentes des français en matière économique et sociale. Par ailleurs, le contexte de violence des attentats a fait remonter l'enjeu de la sécurité au premier plan des préoccupations, ce qui n'était plus le cas depuis la crise de 2008. Enfin, le mouvement d'opposition s'élève aujourd'hui contre un gouvernement de gauche, qui fait face à la défiance de sa propre base. Cette défiance n'est pas nouvelle, on l'a déjà vu dans les différentes élections intermédiaires avec une baisse de la participation et du score de la gauche en voies. 

Aujourd'hui, elle se cristallise dans un mouvement syndical, mais celui ci reste divisé et d'ampleur intermédiaire.

Les mouvements de protestation contre la réforme du Code du travail n'ont pas eu l'ampleur de celles contre le Plan Juppé ou contre le CPE... Peut-on malgré tout trouver des éléments communs entre ces trois mobilisations / contextes sociaux qui ont favorisé un retrait ou une dénaturation du projet de loi ?

La logique de réponse de l'exécutif est différente. Là où Alain Juppé et Dominique de Villepin s'engageait dans un bras de fer avec l'opinion de gauche et ses organisations, Myriam El Khomri, Manuel Valls et François Hollande tentent davantage de trouver un compromis avec une partie des syndicats. C'est un pari risqué car il contribue à accentuer les divisions internes à la gauche, après le débat sur la déchéance de nationalité. En conséquence, il pose de nouvelles difficultés dans la perspective de la présidentielle de 2017, ou la fragmentation des candidatures à gauche est amorcée suite à la déclaration de Jean-Luc Mélenchon.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires