En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

07.

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 47 sec
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 13 heures 9 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 14 heures 20 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 14 heures 33 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 16 heures 44 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 17 heures 28 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 18 heures 57 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 19 heures 29 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 20 heures 36 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 21 heures 47 sec
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 38 min 5 sec
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 13 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 14 heures 19 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 15 heures 15 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 17 heures 16 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 18 heures 47 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 18 heures 59 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 20 heures 32 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 20 heures 47 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 21 heures 8 min
Atlantico Bourse

Vincent Bolloré implacable... et patient

Publié le 22 février 2016
Les résultats du groupe Vivendi ne sont pas au rendez-vous pour le moment sur Canal + surtout. La partie française de la chaîne cryptée affiche toutes les caractéristiques d'une entreprise en difficulté.
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les résultats du groupe Vivendi ne sont pas au rendez-vous pour le moment sur Canal + surtout. La partie française de la chaîne cryptée affiche toutes les caractéristiques d'une entreprise en difficulté.

L'an passé à peu près à la même époque  nous avions suggéré de suivre Bolloré dans son investissement sur Vivendi pour le moment ce n'est pas pertinent : l'achat de titre Vivendi depuis avril 2015 est encore en recul malgré le rebond de ces derniers jours. Le titre a simplement fait jeu égal avec le CAC40. Nous continuons néanmoins de penser que dans une optique d'investissement patrimonial suivre V. Bolloré devrait s'avérer payant. Comme il l'a souvent démontré par le passé, l'investissement dans des entreprises nécessite patience et détermination. Une prise de contrôle sur un groupe de cette ampleur prend du temps pour être rentable. On est loin de la spéculation et du trading algorithmique...

Les choses ne  se passent pourtant pas simplement pour M. Bolloré. Les résultats du groupe Vivendi ne sont pas au rendez- vous pour le moment sur Canal + surtout. La partie française de la chaîne cryptée affiche toutes les caractéristiques d'une entreprise en difficulté : produit offert moins attractif, perte de clients, gonflement des pertes, management renouvelé fréquemment... Il faut dire que le problème de Canal + a des racines profondes ; le concept a vieilli, l'offre de cinéma ou de séries souffre d'une concurrence effrénée et multi format. L'offre de sport s'appauvrit au fil des mois et coûte plus cher pour ce qu'il en reste. Le match PSG / Chelsea de la semaine passée n'était pas diffusé sur Canal! Tout ceci s'est traduit par des pertes de clients  dont le groupe n'a même plus cherché à diminuer l'ampleur.  En France le groupe a perdu près de 1 million d'abonnements à ses différentes chaînes.

Hors de  France le développement très rentable se poursuit en particulier en Afrique, domaine de prédilection du groupe Bolloré et zone  de croissance à laquelle à laquelle nous croyons beaucoup. Le nombre d'abonnés en Afrique a progressé de plus de 300.000 !

Sur la musique la situation est très correcte, les bons virages ont été pris, la croissance s'accélère même assez nettement en particulier sur le streaming.

Nous maintenons notre confiance dans la capacité de V. Bolloré pour redresser Canal+ France, poursuivre le développement de l'ensemble actuel et prendre les axes stratégiques nécessaires... sans oublier les actionnaires, vaste programme!

Pour Canal+ la réponse est simple : quand un concurrent vous gêne...vous le rachetez ou contractez un accord avec lui ; Canal+ s'oriente vers une réponse de ce type avec Beinsport. Si les autorités de la concurrence acceptent le projet, Canal pourrait proposer les chaînes de Beinsport en  exclusivité. Le problème du contenu de sport serait résolu. V. Bolloré devra encore trouver des réponses pour le cinéma.

Le grand enjeu pour lui reste d'améliorer les passerelles entre télévision, musique et le mobile. C'est probablement le sens de l'achat d'une participation dans Telecom Itatia... En tout cas la montée dans le capital d'Ubisoft et Gameloft se comprend parfaitement, ce  sont des entreprises de jeux videos. Or Vivendi doit se diversifier en terme de contenu et de clients...les jeunes passent plus de temps sur les jeux que devant la télé...voir Vivendi lancer une OPA sur Gameloft situe la priorité : Gameloft est en effet un spécialiste du jeu sur mobile qui connaît un fort développement à l'international. Le mobile est un axe clé pour se développer dans ce type d'activité. Le bémol pour Vivendi est que les actionnaires actuels de Gameloft et d'Ubisoft (les mêmes d'ailleurs) ne  l'entendent pas de cette oreille, cela nous promet une belle bataille dans les semaines à venir. Vu les forces en présence, l'avantage semble plutôt en faveur de Vivendi...

Enfin entre les rachats d'actions et les distributions généreuses de dividendes V. Bolloré a su choyer ses actionnaires ce qui pourrait aussi être utile dans le cas des batailles qui s'annoncent.

Le cas Vivendi illustre s'il en était besoin qu'un investissement boursier sur une valeur donnée nécessite une stratégie globale (cf les articles précédents où nous décrivons notre stratégie) une grande confiance dans le management et...de la patience. Nous sommes déjà en position sur Vivendi et n’hésiterons pas à compléter en cas de recul.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 24/02/2016 - 12:01
Très drôle...
Qu'un responsable d'une société de gestion plébiscite la "stratégie" de Vincent Bolloré est très drôle.!. Ni ce gestionnaire ni Vincent Bolloré n'ont compris ce qu'est Vivendi et ce que doit faire Vivendi. Oui, l'investissement dans Gameloft et Ubisoft sont des erreurs qui témoignent de façon criante que Bolloré ne comprend rien, parce que culturellement en France on ne comprend pas ces industries, et Bolloré ne fait pas exception à la règle en pratiquant ce qui est en réalité de l'enfumage. De même, l'investissement dans Banijay n'a aucun sens. De même, avoir perdu les droits de la Premier League signe la non compréhension de ce business. Si le gestionnaire qui a écrit cet article était ango-saxon, il aurait écrit exactement le contraire.!. Bolloré est incapable de créer une valeur quelconque pour Vivendi: il pense à son propre portefeuille et agit exclusivement dans ce sens. Il se désendettera dans Bolloré grâce à la trésorerie de Vivendi. C'est tout. Alors libre à un conseiller en gestion de patrimoine de considérer que le titre Vivendi a de la valeur.!...
vangog
- 22/02/2016 - 21:32
Reprendre une chaîne abîmée par les bobos-gauchistes....
Ils piquaient du nez dans des saladiers de coke, lorsqu'ils étaient les petits soldats de la seule chaîne française consacrée au sport et au cinéma. L'avance sur recette votée par les gauchistes était une forme de subvention qui leur était exclusivement consacrée, grâce au privilège du monopole...avec la TNT, cet âge d'or et ce monopole gauchiste sont finis, et bien finis! Cette chaîne est une erreur de Bolloré...