En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Revue de blogs
Séance (payante et platonique) de câlinothérapie sur les blogs : après les freehug, le hugbusiness prend la relève
Publié le 29 décembre 2015
De nouveaux entrepreneurs-thérapeuthes du "hug" offrent leurs bras ou leur épaule pour s'y blottir et s'offrir un moment chaste de réconfort. Et si ce n'était pas uniquement un "fad", une mode fugace ?
Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Ulrich
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De nouveaux entrepreneurs-thérapeuthes du "hug" offrent leurs bras ou leur épaule pour s'y blottir et s'offrir un moment chaste de réconfort. Et si ce n'était pas uniquement un "fad", une mode fugace ?

To snuggle : se blottir, se pelotonner. To cuddle : se cajoler, se choyer, dorlotter. Les adeptes de Amma, la légendaire "câlineuse" indienne Sri mata Amritanandamayi Devi, qui a étreint des dizaines de milliers de personnes et a fait une apparition récente lors de la COP21 à Paris, sont convaincus de longue date de l'efficacité de ce rite sur leur vie intérieure, mais ils étaient d'un certain monde, et d'une certaine philosophie.

La brutalité meutrière de l'année 2015 fait considérer d'un autre oeil, plus bienveillant et moins critique, de nouvelles formes de thérapies. Elles s'installent discrètement, en marge des frénétiques applications de "dating" comme Tinder, et proposent, comme en contre-pied, un contact physique affectueux, et strictement chaste.

Free Hugs, Photo Wikimedia

D'abord, il y a eu la célèbre campagne des "Free hugs" : des étreintes gratuites, à qui en veut, dans les lieux publics, et surtout entre jeunes. Mais c'était avant. Aux Etats-Unis, The Atlantic a consacré une longue enquête à la ''calme et sûre émergence du câlin à louer", soit la professionnalisation du contact affecteux. De son enquête chez les "snugglers" (ou câlineurs) professionnels qui tarifent leurs rendez-vous, ressort un argument imparable : puisqu'il est socialement accepté de se faire masser par un ou une inconnu, semi devêtu(e) ou nu(e), pourquoi ne serait-il pas tout aussi acceptable et pour les mêmes buts de bien-être, d'être dorlotté(e) par un professionnel, à la demande ?  

Doyenne et peut-être fondatrice de la "câlinothérapie'" l'Indienne Amma (photo Fondation Amma)

Une visite aux différents sites web de "location" de câlins aux Etats-Unis fait à la fois sourire et surprend. Ce qui peut paraître comme une enième folie californienne a aussi de jolis côtés humanistes et souligne un besoin de thérapie non verbale. "Et surtout, de ne pas être jugé" souligne le créateur d'une de ces agences encore pour l'heure "spéciales". A visiter pour s'informer, et y réfléchir, ou en sourire : 

Snuggle Buddies déroule les profils d'une centaine de femmes "free lance" du câlin chaste, (et quelques rares hommesinfirmières, étudiantes, prof de yoga, ou tout simplement "altruistes". Qu'est-ce qui les pousse à proposer de "vous tenir la main", voire de s'allonger contre de parfait(e)s inconnu(e)s sur un lit?  Les différents "pitchs" vont de l'amour pour son prochain à un goût personnel fort pour le "tactile" . Celui de Caroline, une de ces "free lance", en dit long sur les solitudes et le besoin de nuits "popottes" de la clientèle :' A un moment donné de votre vie, avez-vous eu un partenaire qui vous tenait la main, qui se lovait contre votre dos et vous entourait de ses bras durant la nuit, vous protégeant? Est-ce que cette sensation vous manque ? Je suis une personne "cuddly", et disponible pour passer mes nuits avec vous. Je m'adapte à votre préférence pour les pyjamas en flannelle, coton ou soie. Les bénéfices du toucher humain sont bien connus pour augmenter le bonheur et la santé'". Les tarifs varient selon les lieux et prestations. Le prix moyen de cette agence de "touch therapy" oscille autour de 60 dollars l'heure.

La page web de Cuddle up to me est, elle, celle d'une petite entreprise né d'un parcours personnel difficile de sa fondatrice et d'une constatation : être touché et caliné est un besoin irremplaçable et quand la famille ou le conjoint ne le satisfont pas, pourquoi ne pas se tourner vers d'autres humains, et les rémunérer pour être dorlotté(e) ? Samantha a une mission : "Je vais travailler pour casser le tabou culturel autour du toucher, apprendre aux gens à communiquer et à consentir à être touchés, à comprendre leur besoin d'être touché". Elle a mis en place une certification et une formation spécifique pour les trois autres "câlineuses" de sa petite entreprise. Elles sont rémunérées 1 dollar par minute, pour des sessions allant de 15 minutes à 5 heures.

Rent-a-friend ("Louez des ami(e)s") parmi ses différents services d'amitiés à louer, propose également des séances de "touch therapy" ou câlins.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
02.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
03.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
04.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
05.
Arabie saoudite : mais pourquoi la France ferme-t-elle les yeux sur la condamnation à mort d’un jeune militant arrêté à 13 ans pour une manifestation à vélo ?
06.
Angela Merkel prise de tremblements en pleine cérémonie officielle à Berlin
07.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
05.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires